22.10.08

06:55:00, Catégories: Nouveautés  

par Nicore

Doomsday

Réalisateur britannique réputé depuis son excellent The descent, Neil Marschall change quelque peu de registre avec ce Doomsday au script post-apocalyptique musclé qui connaît aujourd'hui une sortie en DVD et en Blu-Ray grâce à M6 Video, après son passage sur grand écran au printemps.

Doomsday

Le script prend place alors qu'un virus a décimé presque toute la population de l'Ecosse, obligeant le gouvernement à ériger un mur infranchissable pour enrayer l'épidémie. De ce fait, les rares survivants bloqués à l'intérieur sont coupés du monde et vivent dans un no man's land anarchique et barbare. Trente ans plus tard, le fameux virus fait son apparition en plein cœur de Londres, poussant un commando de choc à s'introduire derrière le mur à la rechercher d'un éventuel vaccin, tout en devant faire attention aux deux gangs rivaux y faisant la loi...

Doomsday

Après le succès public et critique rencontré par The descent, le moins que l'on puisse dire, c'est que le réalisateur Neil Marschall était attendu au tournant, celui-ci surprenant son monde avec ce Doomsday au script que l'on dirait issu des "post-nuke" des années quatre-vingt, sentiment d'ailleurs confirmé par un métrage qui serait un pur produit tel que le cinéma-bis, en notamment celui d'Italie, savait si bien nous en offrir, en étant violent, nerveux, blindé de délires punk et d'un graphisme exacerbé dans un style ancré dans les années soixante-dix/quatre-vingt (avec des références évidentes à Mad Max ou encore à New-York 1997 en plus de celles lorgnant vers le pan rital du cinéma d'exploitation italien voué au sous-genre), reflétant parfaitement l'amour que peut vouer au genre le réalisateur qui aura osé faire un film gentiment anachronique au regard de la production actuelle, tout en magnifiant ses scènes hallucinantes de combats dignes des gladiateurs, de dérives cannibales d'un des gangs opposé à l'aspect médiéval de ses rivaux tout aussi sanglants.

Doomsday

Le DVD édité par M6 Video avancera une image en 2.35 (16/9 anamorphique) et en 1.85 (16/9 anamorphique), tandis que la bande-son sera disponible en français et en anglais (sous-titré en français) en DD2.0, DD5.1 et en DTS5.1. Au niveau des bonus, outre le commentaire audio du réalisateur, on pourra suivre un making-of décliné en plusieurs modules revenant sur l'aspect global du métrage et ensuite plus particulièrement sur les effets visuels et enfin sur les armes, gadgets et les véhicules choisis pour le métrage. L'édition Blu-Ray du métrage reprendra les même bonus, et proposera le métrage avec une bande-son en DTSHDMA5.1.

Doomsday

Donc, à l'amateur de cinéma-bis de se ruer sur ce Doomsday à partir du 22 octobre pour vérifier si Neil Marschall a respecté ses engagements de liberté pour son hommage à un sous-genre aujourd'hui quasiment oublié !

Doomsday

Doomsday

Doomsday
Amazon à 2.6€
Fnac à 10.99€
Voir la fiche
Doomsday (Blu-ray)

Doomsday (Blu-ray)
Fnac à 19.71€
Voir la fiche

Permalink 472 mots par nicore, 1388 vues • 1 réaction

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique cinéma : Eden LakeArticle suivant: Butcher, la légende de Victor Crowley, le slasher gore enfin en DVD

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 22

powered by
b2evolution