08.02.13

06:49:15, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Dans un futur proche des années 80, le Japon est en proie à la terreur criminelle orchestrée par une mystérieuse organisation nommée SIGMA. Suite au décès de son père, l’officier de police Daimon Yutaka hérite d’un puissant robot guerrier nommé Zaborgar, expert en arts martiaux et ayant le pouvoir de se transformer en moto. Les deux justiciers vont dès lors devoir se confronter à SIGMA et ramener paix et prospérité à l’archipel Nippon.

Mon avis :

Sushi Typhoon nous offre régulièrement des œuvres bien barrées, la plus part du temps bien gore et souvent assez déviantes, mais cette fois, cela ne sera pas vraiment le cas avec cette adaptation d'une série télé des années 70, auquel "Karate-robo Zaborgar" rend ici un bien bel hommage, certes complètement délirant, mais assez respectueux à l'esprit originel de celle-ci.

Dès le début du film, on constate qu'une fois de plus le label japonais nous livre une œuvre aux idées les plus folles avec par exemple une tête qui vole ou encore ce robot samouraï qui aspire ses victimes avec ses énormes lèvres! Forcément le film n'est pas à prendre du tout au sérieux, car on est là avant tout pour bien s'amuser.

Si au départ on peut se dire que Noboru Iguchi ("The Machine Girl", "RoboGeisha", "Mutant Girls Squad") pousse tout de même le bouchon un peu loin dans le délire, le générique de fin nous révélera en fait que la plus part des idées farfelues proviennent de la série originale... Bien entendu, comme à son habitude, le réalisateur fera tout de même le film à sa sauce et casera naturellement deux/trois effets gores assez discrets, y ajoutera quelques sous-entendus déviants et apportera évidemment encore plus d'idées extravagantes à sa version par rapport à la série.

Des scènes avec des combats toujours plus fous s'enchaînent alors à un rythme soutenu, le réalisateur poussant même la dérision jusqu'à mettre une option Muay Thaï à Zaborgar (un vrai régal!), mais l'originalité du film proviendra surtout du fait que l'histoire se décompose en deux périodes et que la seconde partie du film se situe 25 ans plus tard avec un héros amoindri, Daimon ayant perdu en grande partie sa dignité. Les situations et les dialogues sont souvent ridicules et contribuent au côté fun du film.

Au niveau du casting, on retrouve, comme souvent dans les productions Sushi Typhoon, de jolies jeunes femmes qui posent d'ailleurs régulièrement en bikini comme on peut le constater sur le net. Ici, c'est Mami Yamasaki ("Mizuchi"), nouvelle au sein de l'écurie Sushi, qui tient le rôle féminin principale, mais d'autres habituées sont aussi de la partie comme notamment Asami ("The Machine Girl", "RoboGeisha"), que l'on voit régulièrement. Deux acteurs jouent le rôle de Daimon, le héros du film, d'une part, Yasuhisa Furuhara ("Enjin sentai Gôonjâ") lorsqu'il est jeune et Itsuji Itao ("Tokyo Gore Police"), 25 ans plus tard.

La musique est assez excellente, rappelant bien entendu les séries super sentai, auquel le film se réfère à de nombreuses reprises (Comment ne pas penser à "Bioman" et autres "Power Rangers"?), nous offrant d'ailleurs volontairement des costumes et des effets spéciaux bien kitsch. Noboru Iguchi en profite pour égratigner la société japonaise et montre évidemment que tout n'est pas toujours tout blanc ou tout noir.


Alors que je n'attendais pas grand chose de "Karate-robo Zaborgar", le film m'a vraiment emballé par sa folie et son côté décomplexé et cela, même si ce long-métrage est le film le plus accessible et le plus grand public du label japonais. Au final, il figurera même parmi mes Sushi Typhoon préférés...

"Karate-robo Zaborgar" est sorti dans le commerce le 4 décembre chez Elephant Films en édition DVD simple et en édition Premium combo Blu-ray + DVD accompagnés d'un excellent livret de 12 pages rédigé par East Asia. Le DVD est présenté au format respecté 2.35 16/9ème avec pistes japonaise et française 5.1 Dolby Digital. Le Blu-ray est quant à lui au format respecté 1920 x 1080p Full HD avec pistes japonaise et française 5.1 dts-HD Master Audio. Côté bonus, ceux-ci sont uniquement sur le DVD et sont composés d'un making of d'une durée de 25 minutes, 13 mini-épisodes spin-off, le générique en karaoké, trois trailers alternatifs, un teaser et de bandes annonces de la collection. Le Blu-ray ne contient quant à lui que des bandes annonces.

Karate-robo Zaborgar

Karate-robo Zaborgar
Amazon à 9.79€
Voir la fiche
Karate-robo Zaborgar - Edition premium (Blu-ray + DVD)

Karate-robo Zaborgar - Edition premium (Blu-ray + DVD)
Fnac à 14.99€
Voir la fiche

Permalink 783 mots par flo001fg Email , 1723 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique cinéma : Foxfire, confessions d'un gang de fillesArticle suivant: Motorway : La critique

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 21

powered by
b2evolution