01.12.15

01:11:10, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

France, 1968. Une jeune fille est assassinée à coups de pierre par une mystérieuse personne vêtue de noir. Quatre ans plus tard, à Venise, le sculpteur Franco Serpieri vit paisiblement avec sa maîtresse. Séparé de son épouse, il reçoit fréquemment la visite de sa fille Roberta. Mais un soir, celle-ci ne rentre pas. Le lendemain, on retrouve son corps dans un des canaux de la ville. La police se charge de l'enquête mais sans résultats. Franco, qui se sent responsable du drame, décide de se lancer seul à la poursuite du coupable...

Mon avis :

Près de trois ans après avoir sorti son tout premier titre, "La lame infernale" de Massimo Dallamano, l'éditeur indépendant The Ecstasy of Films, qui avec ce titre avait donner l’espoir aux amateurs de films d'exploitation qu'il allait enfin prendre la place laissée vacante par feu Neo publishing, sort le second titre de sa collection Profondo Giallo, après avoir édité quelques perles de genres assez différents, ainsi que l'excellent "Torso" de Sergio Martino...

"Qui l'a vue mourir?" est le deuxième film d'Aldo Lado ("Le dernier train de la nuit", "L'humanoïde") et son second giallo après le très intéressant "Je suis vivant", qui brillait notamment par l'originalité de son scénario. Ici, il nous offre un giallo beaucoup plus classique, mais pas inintéressant avec en vedette un George Lazenby ("Au service secret de Sa Majesté", "Hamburger film sandwich", "Éternelle Emmanuelle", "Gettysburg") totalement méconnaissable par rapport au rôle qui l’a rendu célèbre, celui bien entendu de James Bond.

Le film est en tout cas un pur giallo respectant tous les codes du genre... Une intrigue policière alambiquée, un meurtrier (ou meurtrière? Allez savoir!) forcément sadique, portant des gants noirs et dont on ne connaît bien évidemment pas l'identité, des meurtres à l’arme blanche, de jolies filles et naturellement un brin d'érotisme.

Et puisqu'on parle de jolies filles et d'érotisme, ce sont la splendide Anita Strindberg ("Le venin de la peur", "La queue du scorpion", "Ton vice est une chambre close dont moi seul ai la clé", "L'antéchrist") et la petite française Dominique Boschero ("Le baron de l'écluse", "Ulysse contre Hercule", "Un train pour Durango", "Toutes les couleurs du vice") qui vont ici assurer le « spectacle », sans la moindre vulgarité et même avec beaucoup de classe.

Le film bénéficie d'un réel cachet grâce à une très belle photographie signée Franco Di Giacomo ("4 mouches de velours gris", "E tanta paura", "Amityville II: le possédé"), utilisant comme toile de fond la magnifique ville de Venise un an avant le génial "Ne vous retournez pas" de Nicolas Roeg, pour créer une atmosphère à la fois inquiétante et glauque et en étant servi, qui plus est, par une entêtante musique composée par devinez qui... Ennio Morricone ("Les amants d'outre-tombe", "Le bon, la brute et le truand", "Il était une fois dans l'Ouest", Le clan des Siciliens", "Peur sur la ville") en personne, évidemment!

Il faut dire que le célèbre compositeur a écrit tellement de musiques de films italiens durant les années 60/70, que cela n'a rien d'étonnant, mais celle-ci est en tout cas très réussie avec une utilisation plutôt originale de comptines d'enfants.

En abordant le thème de la pédophilie, le film crée un réel malaise, d'autant plus que le tueur (ou la tueuse) semble gravement perturbé(e)... La jeune Nicoletta Elmi ("La baie sanglante", "Baron vampire", "De la chair pour Frankenstein", "Les frissons de l'angoisse", "Emilie, l'enfant des ténèbres", "Démons"), connue pour avoir tourné dans de nombreux classiques de l'horreur, fait ici vraiment fragile et innocente, accentuant ainsi l'angoisse pour le spectateur, qu'il lui arrive quelque chose dans la première partie du métrage.

Dans la seconde partie en revanche, après la découverte du corps de la jeune fille (Oui, je vous rappelle que le film s’appelle "Qui l'a vue mourir?"!), sur un scénario entre autres écrit par Francesco Barilli ("Le Parfum de la Dame en Noir", "Pensione paura"), le réalisateur en profite pour égratigner la haute société vénitienne qui n'est, comme on s’en dote, pas très nette et couvre les agissements de ce(tte) psychopathe.

Malgré un certain classicisme, le film se termine par une scène assez mémorable concluant ce petit giallo d’assez belle façon. Enfin, parmi le casting, on remarquera quelques têtes bien connues comme celle d'Adolfo Celi ("Grand Prix", "Le carnaval des truands", "Danger: Diabolik!", "10 petits nègres", "Holocauste 2000"), connu principalement du grand public pour son rôle de Largo dans "Opération Tonnerre"...

Sans être un indispensable, ce giallo jusque là inédit chez nous, vaut tout de même largement le coup d’œil et on ne remerciera jamais assez les éditeurs indépendants comme The Ecstasy of Films de nous faire découvrir de telles petites pépites!

"Qui l'a vue mourir?" est sorti officiellement en DVD le 20 novembre 2015 chez The Ecstasy of Films dans une édition limitée à 1000 exemplaires avec fourreau, livret et jaquette réversible, mais le film est également le DVD Mad du mois de novembre, accompagnant le n°290 du magazine Mad Movies dans une édition plus simple, en boîtier Thinpack, sans fourreau, livret et bien entendu jaquette réversible... Le film nous est ici proposé au format 2.35:1 16/9ème compatible 4/3 avec piste audio italienne Dolby Digital 2.0 mono et sous-titres français. Côté bonus, comme à son habitude, l'éditeur nous gâte, avec tout d'abord un fabuleux entretien avec Aldo Lado (34'50"), une touchante interview de Nicoletta Elmi (24'27") et un entretien avec Francesco Barilli (13'48") et enfin la bande annonce originale et le catalogue de l'éditeur.

Qui l'a vue mourir ?

Qui l'a vue mourir ?
Voir la fiche
Permalien 993 mots par flo001fg Email , 476 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: "L'eau douce qui coule dans mes veines" en DVDArticle suivant: La BD par ses maîtres - Volume 15 : La critique

Février 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 55

powered by
b2evolution