16.05.13

05:00:00, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Au Mexique, Gringo (Anthony Steffen) et Lucas voyagent en train jusqu’à Durango, pour se rendre ensuite aux États-Unis, et tenter d’y faire fortune. Alors que Gringo séduit la belle Hélène, le train est attaqué par des bandits à la solde du révolutionnaire Lobo. Les bandits font un carnage et emportent un coffre-fort. Étant en possession de la clé du coffre, les deux amis enlèvent Hélène et se lancent à la poursuite des bandits… et du magot.

Mon avis :

L'éditeur l'annonce d'emblée, le film ayant été coupé à l'époque de sa sortie en salle en France, certaines scènes sont uniquement sous-titrées, car n'ayant jamais été doublées... Mais voilà, au vu du nombre impressionnant de scènes sous-titrées, on se demande franchement à quoi devait ressembler "Un train pour Durango" à l'époque tellement celui-ci semble avoir été charcuté! C'est donc avec un immense plaisir que l'on découvre enfin chez nous cette version intégrale de ce western fort atypique.

En effet, ce western spaghetti de 1967 signé Mario Caiano ("Les Amants d'outre-tombe", "Shangaï Joe", "Nosferatu à Venise") est avant tout une comédie, ce qui était plutôt rare à cette période. Dès la première scène on découvre nos deux héros, Gringo et Lucas, interprétés par Anthony Steffen ("Quelques dollars pour Django", "La corde au cou", "La notte che Evelyn uscì dalla tomba") et Enrico Maria Salerno ("L'Évangile selon saint Matthieu", "L'Oiseau au plumage de cristal", "La bête tue de sang-froid"), se faisant lamentablement avoir par des escrocs dès leur arrivée à la gare, alors qu'ils viennent prendre ce fameux train pour Durango, où ils comptent bien faire fortune...

Évidemment le voyage en train ne va pas être également de tout repos pour notre duo de loosers, car peu de temps après avoir fait la connaissance de la charmante Helen, jouée par la française Dominique Boschero ("Le Baron de l'écluse", "Ulysse contre Hercule", "L'Alliance invisible "), dont Gringo va tomber éperdument amoureux, celui-ci va être attaqué et la jeune femme enlevée...

Mais la chance sera malgré tout avec nos deux loosers, puisque dans leur infortune, ils vont tomber sur les clés d'un coffre-fort très convoité, ce qui devrait en principe leur apporter la fortune tant espérée...

Leur quête leur fera alors croiser à plusieurs reprises le chemin d'un curieux personnage nommé Brown, interprété par Mark Damon ("La chute de la maison Usher", "Les trois visages de la peur", "Le retour d'Ivanhoé"), semblant constamment sortir de nulle part pour les aider, un dandy on ne peut plus cool, conduisant une belle automobile. Quant à Helen, elle sera comme on peut s'en douter assez opportuniste et s'adaptera à la situation utilisant naturellement ses charmes, tout en faisant preuve d'un sacré caractère...

Au niveau du casting, les amateurs de western spaghetti reconnaitront quelques gueules bien connues comme celle par exemple de Manuel Zarzo ("Les tueurs de l'Ouest", "Les sentiers de la haine", "Texas").

Le film mêle constamment action et comédie, un peu à la manière de "Mon nom est personne", précédant également de quelques années les "Trinita" et Co. Le film nous fait vraiment passer un bon moment grâce à son humour irrésistible et ses personnages attachants, avec en plus un scénario qui tient la route, une belle photographie, une mise en scène soignée et une musique bourrée de références classiques.

Certaines scènes sont de plus, vraiment mémorables, comme celle où les deux héros se retrouvent enterrés jusqu'au cou et que des cavaliers les frôlent afin de les faire parler ou celles où nos deux loosers se font arnaquer (et il y en aura plus d'une!)...

"Un train pour Durango" est un comédie western qui vaut vraiment le détour et qui plaira assurément à tous les vrais amateurs de western spaghetti...

"Un train pour Durango" est sorti en DVD le 7 mai chez Artus Films dans la collection Western européen. Le film est proposé au format 2.35, 16/9 compatible 4/3 dans sa version intégrale inédite chez nous en version italienne et française, cette dernière comportant de nombreux passages en italien sous-titré dû à l'absence de doublage. Côté bonus, on a le droit à une présentation du film par le dessinateur de BD Curd Ridel, intitulée "Gringo à Durango", à un diaporama d'affiches et de photos et à des bandes-annonces des films de la collection.




Amazon à 14.99€
Fnac à 18.79€
Voir la fiche
Permalink 759 mots par flo001fg Email , 1825 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Film inédit en DVD zone 2 : Rock' n' roll overdoseArticle suivant: Critique cinéma : The sessions

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 21

powered by
b2evolution