30.10.14

14:38:27, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Le Docteur Pretorius a inventé une machine qui permet de communiquer avec l'au-delà. Mais suite à un accident, son assistant est accusé de meurtre et n'a d'autre choix que d'activer à nouveau la machine. Il s'ensuivra de terribles conséquences.

Mon avis :

Suite au succès de "Re-Animator", Brian Yuzna ("Society", "Le Retour des morts-vivants 3", "Le Dentiste", "Rottweiler") et Stuart Gordon ("Dolls", "Castle Freak", "Dagon", "Stuck") décidèrent de se lancer dans une autre adaptation d'Howard Phillips Lovecraft. Il en résulta "From Beyond", tiré de la très courte nouvelle "De l'au-delà", un film qui va très rapidement devenir culte...

Avec "From Beyond", on retrouve une bonne partie de l'équipe de "Re-Animator", Stuart Gordon à la réalisation et Brian Yuzna à la production bien entendu, mais aussi Jeffrey Combs ("Fortress", "Necronomicon", "Castle Freak", "Fantômes contre fantômes") et la bombe atomique (Oui, c'est vrai! J'ai un faible!) Barbara Crampton ("Body Double", "Puppet Master", "Castle Freak", "Cold Harvest") en acteurs vedettes.

Carolyn Purdy-Gordon ("Dolls", "The Arrival", " Space Truckers", "Stuck"), l'épouse du réalisateur sera également une nouvelle fois de la partie, de même que le scénariste Dennis Paoli ("Meridian - Le baiser de la bête", "Le dentiste", "Dagon"), le chef opérateur Mac Ahlberg ("House", "Prison", "Robot Jox", "Innocent Blood"), le compositeur Richard Band ("The House on Sorority Row", "Ghoulies", "TerrorVision", "Puppet Master II") et aux effets spéciaux John Carl Buechler ("Fou à tuer", "Dolls", Halloween 4") et John Naulin ("Night Train to Terror", "Critters").

Pourquoi changer quand on a une équipe qui s’entend bien et qu'en plus cela fonctionne ? Lovecraft n'est pas un auteur facile à adapter, mais ce "From Beyond" fait parti des meilleures adaptations réalisées à ce jour. Le film fût pas mal coupé à sa sortie en raison des menaces de la MPAA de le classer X et c'est donc cette version cinéma volontairement coupée à laquelle on a le droit ici, celle qu'on a d'ailleurs toujours connu chez nous.

On pourra bien sûr regretter que l'éditeur n'ait pas pu nous offrir la version director's cut disponible notamment depuis quelques années aux États-Unis (la première édition difficilement trouvable maintenant contenait d’ailleurs la version française !), mais franchement quel plaisir tout de même de pouvoir enfin redécouvrir ce film dans d'aussi bonnes conditions!

Bon, la version cinéma est certes un peu moins gore, mais je vous rassure, c'est déjà pas mal gratiné malgré tout! En fait, on perd essentiellement une scène où Crawford arrachait l’œil du docteur Bloch avec ses dents...

Que dire autrement du film ? Eh bien, c’est un film complètement fou comme l’est l’œuvre de Lovecraft, avec des maquillages d’effets spéciaux impressionnants (Il faut dire que contrairement à "Re-Animator" le film a bénéficié d'un budget largement plus conséquent!), bien crades et sincèrement pas trop datés (même si en revanche quelques effets spéciaux feront par contre un peu rudimentaires et un peu cheap maintenant...), des acteurs qui cabotinent par contre un max, mais qui servent à merveille la folie ambiante qui règne et puis bien entendu comptant la présence, parmi son casting, de la merveilleuse Barbara Crampton dans le rôle du docteur McMichaels, qui une fois habillée en sado-maso, est absolument irrésistible!

Évidemment les couleurs très flashy du film font très années 80, mais cela a son charme! Le scénario est par contre assez léger, mais vu la courte durée de la nouvelle, cela semble assez normal. Enfin, parmi le casting, on remarquera la présence de Ken Foree ("Knightriders", "Le dentiste", "L'armée des morts", "The Devil's Rejects"), le black du "Dawn of the Dead" de Romero, dont la carrière dans le cinéma d'horreur est tout de même assez impressionnante et de Ted Sorel ("Lenny", "Un tueur dans la ville", "Frère de sang 2"), dont le rôle ici du docteur Pretorius est assez marquant.

Malgré le poids des années, "From beyond : Aux portes de l'au-delà" demeure une petite série B fantastico-horrifique qui mérite bien son statut de film culte. Maintenant, on attend "Dolls", du même duo, avec impatience!

"From beyond : Aux portes de l'au-delà" est sorti en DVD et Blu-ray le 21 octobre 2014 chez Sidonis Calysta. Le DVD est présenté au format 1.85 16/9ème compatible 4/3 avec pistes française et anglaise Dolby Digital 2.0 mono, alors que le Blu-ray est quant à lui au format 1.85 16/9ème avec une résolution de 1080i et pistes française et anglaise dts-HD Master Audio 2.0. En bonus, même si on aurait souhaiter bénéficier de suppléments plus complets, on a le droit tout de même à une intéressante présentation du film d'environ 20 minutes ainsi qu'à une galerie photos.




Amazon à 9.7€
Fnac à 12.49€
Voir la fiche



Amazon à 10.98€
Fnac à 14.99€
Voir la fiche

Permalink 810 mots par flo001fg Email , 1682 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: La mariée sanglante : La critiqueArticle suivant: La Noble Maison : La critique

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 38

powered by
b2evolution