03.06.14

06:00:17, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Josie, une adolescente narcoleptique gardée par Samantha, sa sœur aînée, se fait manipuler par celle-ci, qui profite de son état de trouble pour semer le doute dans son esprit et donner libre cours à ses délires artistiques...

Mon avis :

Présenté en exclusivité française lors du sadique-master virtual festival, "Wakey Wakey" est le premier long métrage du réalisateur australien Adrian Goodman, qui n'avait jusque là réalisé que trois courts métrages ("The Happy High Laughter Club", "Immaculate Virtue", "Migraine and Michael: A Love Story"). Le jeune cinéaste avait toutefois été remarqué avec son premier court qui lui permit de remporter le 'Best Dramatic Short' au « Staten Island Film Festival de New York ».

Avec ce premier long, le jeune cinéaste se fera à nouveau remarquer puisque « Film Bizarro » le classera parmi les 30 meilleurs films de l'année 2012. Il faut dire que le film avait de quoi attirer leur attention par son étrangeté...

L'histoire tourne essentiellement autour de ses deux actrices principales, Laura Wheelwright ("Animal Kingdom", "Underground: The Julian Assange Story"), qui interprète le personnage de Josie, une ado narcoleptique qui a du mal à distinguer ses rêves de la réalité et Fabiana Weiner, qui joue le rôle de sa demi-sœur Samantha, une jeune gothique assez dérangée jouant avec le handicap de celle-ci pour assouvir notamment ses pulsions artistiques bien étranges et morbides.

Adrian Goodman nous offre un film en noir et blanc à la photographie très soignée jouant notamment avec l'architecture moderne et grandiose de la demeure dans laquelle les deux demoiselles vivent en compagnie normalement de leurs parents. Seulement, voilà pour une raison assez mystérieuse, ceux-ci sont absents et ont confier la garde de Josie à Samantha. Josie surprend immédiatement par son attitude assez singulière et le fait qu'elle porte en permanence un casque afin de la protéger des éventuelles chutes causées par ses pertes de connaissance.

Les relations entre les deux jeunes femmes seront également particulières, chacune ayant l'une envers l'autre une attirance sexuelle, admirative dans le cas de Josie, dominatrice en ce qui concerne Samantha. Cette dernière n'hésitera pas à mettre en danger sa petite sœur, lui faisant faire par exemple de la moto ou la suspendant par les pieds à la fenêtre, montrant ainsi un côté très malsain de sa personnalité.

Mais ce qui rendra cette relation intéressante et passionnante, c'est justement sa complexité, Samantha jouant constamment avec Josie, comme on joue avec une poupée, tendre et attentionnée par moments, cruelles à d'autres. Le sadisme dont elle fera preuve sera d'autant plus pervers qu'il sera contrebalancé par des jolis moments de tendresse.

Tout comme les actes de Samantha, la musique du film alternera violence et douceur. Une musique qui jouera un rôle très important pour l'ambiance du film. Malgré sa courte durée, le film ne nous laissera pas sur notre faim, se terminant par une fin à la fois surprenante et attendue...

Avec "Wakey Wakey", Adrian Goodman démontre qu'il a du talent, espérons maintenant qu'il arrivera à faire connaître son film hors de l'Australie... En tous cas, il le mérite!

Si le film vous intrigue et que vous souhaitez suivre son actualité, je vous invite à suivre son site officiel et sa page facebook.

Permalink 561 mots par flo001fg Email , 1147 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Le cirque des vampires : La critiqueArticle suivant: Alleluia : La critique

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 29

powered by
b2evolution