03.03.14

05:30:00, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg


Synopsis :

Trois amis rejoignent la troupe des mobilisés pour la guerre d’Algérie. Les événements poussent l’un d’eux à vouloir déserter puis à tuer. Il finit par comprendre l’absurdité du massacre qu’il a perpétré.


Mon avis :

En 1973, sortait "R.A.S.", un film traitant d'un sujet particulièrement sensible à l'époque, la guerre d'Algérie! Un film forcément pas très tendre avec l'armée française comme on peut l'imaginer de la part d'Yves Boisset ("Coplan sauve sa peau", "Allons z'enfants", "Le Juge Fayard dit le shériff", "Le prix du danger", "Canicule") et qui pourtant connaîtra un réel succès en salles...


Avec "R.A.S.", le réalisateur révèle au grand public de nombreux acteurs qui par la suite vont connaître une carrière assez impressionnante, des acteurs pourtant totalement inconnus à l'époque de sa sortie.


Les deux principaux, Jacques Weber ("État de siège", "Rive droite, rive gauche", "Cyrano de Bergerac", "Beaumarchais, l'insolent") d'une part, qui n'en était qu'au début de sa carrière et surtout d'autre part, Jacques Villeret ("La Soupe aux choux", "Papy fait de la résistance", "L'Été en pente douce", "Le Dîner de cons", "Un crime au paradis"), qui lui n'était absolument pas acteur et qui fût présenté à Boisset par Weber.


D'ailleurs un autre grand acteur qui débutait a failli faire aussi parti du casting... Il s'agit de Gérard Depardieu, qui devait tenir le rôle du quatrième ami de la bande, malheureusement le courant ne passant pas avec les trois autres acteurs, Boisset resta alors sur l'idée d'un trio. Un trio formé donc de Jacques Weber, Jacques Spiesser ("Stavisky", "Baxter", "Je suis un assassin"), dont c'était le deuxième film après "Faustine et le bel été" et Jean-François Balmer ("Peur sur la ville", "La Menace", "Beaumarchais, l'insolent") qui débutait également au cinéma.


Un très beau casting contribuant à la force du film, mais ne s'arrêtant pas là, puisque outre ces acteurs, on trouvera également de nombreux autres acteurs dans des rôles plus secondaires, mais tous aussi marquants, comme Michel Peyrelon ("Les Valseuses", "Dupont Lajoie", "Flic ou voyou", "Les Visiteurs") absolument génial dans le rôle du lieutenant Keller, un type genre fou de guerre un peu efféminé (J'en ai connu un comme ça durant mon service militaire en compagnie de combat, donc je vous confirme, ça existe!!!), l'excellent Claude Brosset ("Adieu poulet", "Le Corps de mon ennemi", "Le Marginal", "L.627") dans le rôle de l'adjudant-chef Santoni, un autre fou de guerre, mais surtout un vrai dur, limite sadique (Des comme ça, il y a en avait aussi!!!), le genre de rôle que l'acteur a souvent incarné marquant ainsi toute une génération dont je fais parti, ou comme encore Roland Blanche ("Le Juge Fayard dit le shérif", "I... comme Icare", "Le choix des armes", "Tir groupé") dans le rôle du sergent Lebel.


Des vraies gueules du cinéma français! Moins connu, mais vraiment excellent dans le rôle du commandant Lecoq, le père de Philippine Leroy-Beaulieu, Philippe Leroy ("Portier de nuit", "Mannaja, l'homme à la hache", "Courage fuyons"), incarne ici un militaire en apparence très humain, beaucoup plus que les autres en tous cas, mais malgré tout se résignant à exécuter les consignes qu'ils lui sont donnés sans sourciller. Enfin, plus anecdotique qu'autre chose, la présence d'un Jean-Pierre Castaldi ("Le Train", "Pour 100 briques t'as plus rien...", "Quelques jours avec moi") tout jeunot et assez discret.


Yves Boisset nous livre ici sa version de la guerre d'Algérie, une vision apparemment très réaliste de ce conflit dont on n'est pas vraiment fier et pour cause, l'armée française s'y est montrée peu glorieuse, comme on peut le voir dans le film, entre les tortures de prisonniers, les viols de femmes ou encore ces villages détruits... Pas de quoi pavoiser!


Mais si le cinéaste ne nous cache pas ces horreurs, il nous montre surtout le quotidien de cette guerre, un quotidien où les soldats attendent dans les casernes et ne voient finalement que peu l'ennemi... Ici, le réalisateur choisit de nous montrer cet engagement de l'armée française d'après le point de vue d'une section disciplinaire où se côtoient à la fois de petits malfrats et d'autres placés là pour leurs opinions politiques comme le personnage d'Alain Charpentier, interprété par Weber, un jeune homme antimilitariste considéré comme communiste.


Le réalisateur va également bien montrer l'hostilité d'une partie de la population à rentrer dans ce conflit, mais à travers ce film il va surtout montrer une fois de plus la bêtise humaine, chose qu'il a fait dans nombre de ses films...


Avec "R.A.S.", Yves Boisset signe une fois de plus un film contestataire révoltant et marquant, sans pour autant être trop choquant. Le genre de film qu'on n'oublie pas...


Un coffret sorti le 19 novembre 2013 chez Tamasa Distribution regroupait "Le prix du danger", "R.A.S." et "Allons z'enfants", mais beaucoup regrettaient que les 3 films ne soient pas disponibles à l'unité. Principalement car ils étaient uniquement intéressés par "Le prix du danger"! Leur souhait va être exhaussé puisque les 3 films seront disponibles séparément dès le 4 mars! Mais ils seraient bien bêtes de passer à côté des deux autres films...


Seul regret concernant "R.A.S.", celui-ci est présenté au format 1.85, mais en 4/3 uniquement avec une piste française Dolby Digital 2.0. Côté bonus, cette édition contient une interview absolument passionnante du réalisateur d’environ 43 minutes. Un régal!


Yves Boisset 3 films cultes : Le prix du danger + R.A.S. + Allons z'enfants / 3 DVD

Yves Boisset 3 films cultes : Le prix du danger + R.A.S. + Allons z'enfants / 3 DVD
Fnac à 29.99€
Voir la fiche
R.A.S.

R.A.S.
Fnac à 20€
Voir la fiche

Permalink 960 mots par flo001fg Email , 1706 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Zombies: Global Attack : La critiqueArticle suivant: Aux yeux des vivants : La critique

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 21

powered by
b2evolution