02.10.13

05:30:00, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

La nouvelle tombe, le soleil se meurt menant la Terre à sa perte. L’ensemble de la population est vulnérable et à la recherche d’un miracle. Phillip Katz, rédacteur publicitaire médiocre, est un homme comme les autres jusqu’à ce qu’il soit frappé par un épisode de stigmates et commence à pleurer du sang pendant la messe. Proclamé nouveau messie par une journaliste, il devient l’homme le plus célèbre du monde en moins de 24h… Les gens mettent l’avenir de la planète entre ses mains espérant que le nouveau messie les sauve mais le doute s’installe : s’agit-il vraiment d’une intervention divine ou d’une terrible machination ?

Mon avis :

Vous vous attendez à voir un pur film d'action catastrophe avec des gunfights à gogo et des météorites qui s’apprêtent à détruire notre bonne chère planète? Et bien pas bol, car Emylia, euh non Factoris Films, nous refait le coup de "Run or Die" en nous dupant complètement sur la marchandise! En plus, le montage photo de la jaquette est absolument hideux et mal fait avec notamment une main disproportionnée pour Joseph Cross qu’on a affublé d’un pistolet, tout comme Danny Glover d’ailleurs... Et puis, c'est quoi cette manie qu'ont les éditeurs français de changer un titre original anglais par un autre titre anglais? Cela devient vraiment barbant et ridicule!

Sous ce titre, se cache en fait "Son of Morning" une petite comédie dramatique assez loufoque dont le titre "Le Messie" initialement prévu par l'éditeur, était tout de même bien mieux choisi! Bon, ok, la jaquette pouvait limite suggérer qu'il s'agissait d'un film fantastique à tendance horrifique et laissait sous entendre que c'était Danny Glover le messie en question, ce qui n'était finalement guère mieux...

Ce petit film indépendant est l’œuvre de Yaniv Raz, auteur entre autres de courts métrages comme "Portishead - Cowboys" et accessoirement petit ami de Heather Graham ("Nowhere", "From Hell", "Very Bad Trip") depuis 2008 (Cela sera tout pour les news People!!!).

La vedette du film n'est donc pas Danny Glover ("La couleur pourpre", "L'arme fatale", "La famille Tenenbaum", "Saw"), qui a toutefois un rôle secondaire important, mais Joseph Cross ("Mémoires de nos pères", "Intraçable", "Harvey Milk", "Lincoln"), qui incarne ici un jeune homme que l'on va prendre pour le messie lorsqu'il va se mettre à pleurer du sang lors d'une messe pour le soleil dont la fin est annoncé pour les jours qui suivent...

Le scénario, aussi léger soit-il, n'est pas improbable, on nous annonce bien souvent la fin du monde pour les années à venir et les « miracles » de ce genre sont également légion! Le film dénonce évidemment les médias qui créent des évènements afin de faire leurs gros titres, la cupidité des gens qui veulent en profiter pour se faire un max d'argent et être eux aussi à la une de l'actualité et également la crédulité des gens, prêts à croire à tout et n'importe quoi!

Malgré le fait qu'il s'agisse d'un petit budget, le film bénéficie d'un casting assez impressionnant avec évidemment Heather Graham (Elle soutient son petit ami, qu’est-ce que vous croyez !), ici dans le rôle de la journaliste, Lorraine Braco ("Traquée", "Les affranchis", "Medicine Man") dans le rôle de la mère du héros, la jolie Jamie-Lynn Sigler ("Dark Ride", "Les Soprano", "Entourage", "Ugly Betty") dans le rôle de celle qui va profiter de la situation et bien entendu Danny Glover dans le rôle d'un SDF.

Beaucoup d'autres acteurs connus, du moins de tête, s'ajoutent aussi à ce casting avec des rôles moins importants comme Steven Weber ("J.F. partagerait appartement", "Leaving Las Vegas"), Edward Herrmann ("Génération perdue", "Intolérable cruauté"), Bob Odenkirk ("How I Met Your Mother", "Breaking Bad") ou encore Peter Jason ("Invasion Los Angeles", "Arachnophobie", "L'antre de la folie"). Au final, le réalisateur nous offre un film assez léger mais parfois très « space »...

Le film se laisse voir agréablement grâce à quelques scènes amusantes et grâce au talent de ses acteurs, mais ne restera probablement pas dans les mémoires. Espérons par contre que l'éditeur cesse à l’avenir ce type de duperies complètement inutiles d'autant plus que vu son casting, le film peut tout de même facilement trouver son public sans avoir besoin de cela!

"The Last Days" est sorti le 1 octobre chez Factoris Films en combi DVD + copie digitale et combi Blu-ray + copie digitale. Le DVD propose une image au format 2.35, 16/9ème avec pistes anglaises DTS Digital Surround et Dolby Digital 5.1 et française Dolby Digital 5.1, alors que de son côté, le Blu-ray offre une image au format AVC 1080P/24 [2.35] avec pistes française et anglaise DTS-HD Haute Résolution 7.1. La copie digitale illimitée est elle au format 2.35, 16/9ème avec piste française 2.0 AAC.

The last days (DVD + Copie digitale)

The last days (DVD + Copie digitale)
Amazon à 7.25€
Fnac à 13€
Voir la fiche
The last days (Blu-ray + Copie digitale)

The last days (Blu-ray + Copie digitale)
Fnac à 18.19€
Voir la fiche

Permalien 842 mots par flo001fg Email , 1450 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique cinéma : World war ZArticle suivant: Killer Kid : La critique

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 37

powered by
b2evolution