25.02.15

07:46:28, Catégories: Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Bien connue dans son quartier pour sa nymphomanie, livrée à elle-même, la jeune et ravissante Anita fait toutes les expériences sexuelles possibles, même les plus sordides. Elle cherche désespérément la satisfaction qu'aucun de ses partenaires de passage ne songe à lui donner. Seul un étudiant en psychologie comprend son problème et lui fait découvrir les véritables joies de l'amour...

Mon avis :

Devenue une actrice culte grâce à son rôle de Madeleine dans "Thriller - en grym film" ("Crime à froid" en France), un personnage rendu célèbre grâce à Quentin Tarantino qui s'en inspira pour son personnage de Elle Driver dans son diptyque "Kill Bill", Christina Lindberg est autrement essentiellement connue pour ses films érotiques et sa carrière de modèle dans des revues coquines...

Sorti en France en 1974 sous le titre "Les impures" dans une version plus courte, mais en revanche plus érotique, "Anita" est le dernier grand rôle de Christina Lindberg ("La Possédée", "Crime à froid", "Sex & Fury", "Libre-échanges") au cinéma. Elle y incarne une lycéenne mal dans sa peau, nymphomane insatisfaite sexuellement, prête à coucher avec n'importe qui, n'importe où...

Si le film dans son montage français comporte de nombreuses scènes érotiques, par de nombreux côtés, celui-ci n'en sera pas réellement un dans le sens où aucune scène ne suscite particulièrement le désir. L'actrice suédoise y est pourtant tout à fait charmante, mais Torgny Wickman ("Journal intime d'une demi-vierge", "Les brebis du révérend", "Les envoutées") nous montre avant tout une jeune femme en souffrance.

On ressent tout au long du métrage son mal-être à travers ses différentes expériences qui ne la mèneront qu'au même résultat d'insatisfaction. Sa quête perpétuelle du plaisir va naturellement la mener à explorer de nombreuses options passant, comme on peut s'en douter, par les relations dans des lieux publics avec des inconnus, les godemichets, les gang bangs et les relations saphiques... Jusqu'à ce qu'elle comprenne enfin que sa recherche n'est liée qu'à une seule chose, l'Amour!

Un amour qui va, comme on s'en doute très rapidement, être juste devant elle presque depuis le début en la personne d'Erik, interprété par Stellan Skarsgård ("Insomnia", "Will Hunting", "Dancer in the Dark", "Pirates des Caraïbes - Le secret du coffre maudit", "Thor", "Avengers"), l'acteur fétiche de Lars von Trier, qui joue ici le rôle d'un musicien étudiant en psychologie qui va se prendre d'affection pour elle et la prendre sous son aile...

L'intrigue est assez prévisible, malgré une chute plutôt inattendue et d'ailleurs assez dispensable, mais le personnage d'Anita est suffisamment touchant et complexe pour qu'on la suive avec un certain intérêt. D'ailleurs sa souffrance se traduira par moments par des actes provocateurs assez surprenants comme lorsqu'elle fera un strip-tease devant les invités de son oncle et sa tante chez qui elle vit.

L’érotisme est dans l'ensemble assez soft, même si les actes sexuels sont montrés par fois de façon assez explicites comme par exemple lors de la scène lesbienne. En revanche, par rapport au montage initial, plus subjectif au niveau de l’érotisme, on y perd tout de même quant à la profondeur des personnages...

Plus qu'un film purement érotique, "Anita" est avant tout un drame sur une jeune femme pas encore sortie de l'adolescence souffrant de nymphomanie, ce qui pourrait bêtement prêter à sourire, mais qui ici est montrée de façon grave et aucunement amusante...

"Anita" est sorti en DVD le 17 août 2011 chez Bach Films dans une édition proposant le film au format 1.66, 4/3 avec une unique piste française mono. Au niveau des bonus, pas grand chose d'intéressant à se mettre sous la dent, une courte présentation du film et une autre de "La possédée" par Francis Mischkind, fondateur de Alpha France qui coproduisit et distribua le film à l'époque de sa sortie en salle et puis c'est tout! Si vous souhaitez en savoir plus sur les deux montages et sur les différentes éditions sorties à travers le monde, je vous conseille de jeter un œil sur les excellents articles que le site Psychovision a consacré au film et à son actrice principale.

Enfin, il est à noter que l'actrice Christina Lindberg sera présente cette semaine en France, invitée par Bach Films à l'occasion de la sortie de "Inga... bonne à tout faire" et "Le tour du monde de Fanny Hill" dans leur collection "Sexploitation". Tout d'abord le jeudi 26 février 2015 à Nantes pour la projection de "Thriller : A Cruel Picture" à L'absurde Séance, puis à Paris le samedi 28 février pour une séance de dédicaces à la boutique Metaluna Store (7 rue Dante - 75005 - Paris) de 16h à 19h et pour la projection organisée par Psychovision & Hors-circuits du très rare "Young Playthings" de Joe Sarno à 21h45 à l'institut finlandais (60 rue des Écoles - 75005 - Paris) où le film sera présenté par Christina Lindberg en personne et Rickard Gramfors (Klubb Super 8). Places disponibles auprès de la boutique Hors-circuits (4, rue de Nemours - 75011 Paris) ou par Paypal, en contactant Christian Valor sur Facebook ou à valor@numericable.fr.

Permalink 885 mots par flo001fg Email , 1550 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: L'horrible invasion : La critiqueArticle suivant: Léviathan : La critique

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 24

powered by
b2evolution