21.02.15

16:13:16, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Cherchant à se faire un peu d’argent pour payer ses études de médecine, la jeune Mary est engagée dans une boîte de massage, mais ce sont plutôt ses talents de chirurgienne qui attirent l’attention de son employeur. Elle accepte d’abord de soigner un homme torturé par les gros bras du salon, avant d’opérer quelques freaks qui cherchent les sensations extrêmes en modifiant leurs corps. Un pacte de sang qui va l’entrainer dans une spirale de violence de plus en plus extrême et insupportable.

Mon avis :

Remarqué dans de nombreux festivals où le film remporta d’ailleurs quelques récompenses bien méritées, "American Mary" des terrifiantes Soska Sisters débarque enfin chez nous grâce à Elephant Films qui revient en force en matière de films d'horreur en ce mois de mars 2015 après de longs mois d’abstinence...

Avec ce "American Mary", Jen et Sylvia Soska ("Dead Hooker in a Trunk", "The ABCs of Death 2", "See No Evil 2") nous surprennent grâce à un scénario sortant pas mal des sentiers battus, du moins en matière de films d'horreur. C'est avec beaucoup de plaisir que l'on retrouve la charmante Katharine Isabelle ("Ginger Snaps", "Insomnia", "Freddy contre Jason", "See No Evil 2"), dans ce genre qui lui réussit si bien. Malgré ses 34 ans, la jeune femme incarne une étudiante en médecine tout à fait convaincante qui se retrouve du jour au lendemain à exercer illégalement ses talents de chirurgienne pour de l'argent...

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la petite dame va y prendre goût, aux billets verts comme au bistouri! Pour de l'argent donc dans un premier temps, puis pour se venger dans un second temps, la demoiselle va charcuter dans la clandestinité la plus totale devenant même une star dans son domaine grâce à internet.

Les deux sœurs nous livrent un film très esthétique au sujet certes dérangeant, mais ne tombant jamais dans les excès gores. Un parti pris très féminin que les amateurs de films d'horreur reprocheront très probablement, mais apportant un côté assez classe au film, même si du coup, on ne voit la plus part du temps que le résultat et non les actes en eux-mêmes qui sont soit filmés hors-champ, soit carrément zappés comme par exemple pour l'opération où la jeune femme va opérer sa vengeance.

Avec ses personnages étranges et son univers très particulier, on pense parfois au cinéma de David Lynch, mais en légèrement moins barré et onirique tout de même... Cette galerie de personnages devenus des sortes de monstres avec la chirurgie esthétique ne sera pas non plus sans rappeler le "Freaks" de Tod Browning. Que ce soit Tristan Risk ("Darkest Hour", "The Editor", "House of Manson") en jeune femme voulant devenir Betty Boop, Paula Lindberg ("Charlie") en poupée Barbie grandeur nature ou nos « Twisted Twins » qui sont ici également devant la caméra, toutes ces jeunes femmes sont en tous cas bien flippantes avec une mention spéciale pour les jumelles! D'ailleurs face à elles, on pourra déplorer un casting masculin un peu faible...

Tout comme dans "Nip/Tuck", le film des sœurs Soska nous offre une vision très acerbe des dérives de la chirurgie esthétique, mais en étant ici encore plus trash que dans la série à succès. Si par certains côtés on peut apparenter ce deuxième long métrage des sœurs Soska aux Rape & Revenge, cela ne semblera pas être la motivation principale des réalisatrices qui vont utiliser ici le viol uniquement pour mieux développer la dérive psychologique de leur héroïne qui va suite à cela basculer dans la folie.

En plus de nous livrer un film d'horreur atypique, les canadiennes nous offrent une critique de notre société actuelle où l’apparence revêt une importance de plus en plus importante au risque de tomber dans des excès complètement ridicules. Ce ridicule sera d'ailleurs parfaitement illustré ici apportant au film un humour noir quelque peu dérangeant.

La mise en scène très prometteuse des jumelles est mise en valeur ici par une photographie très soignée signée Brian Pearson ("Meurtres à la Saint-Valentin", "Hell Driver", "Destination Finale 5") et par l'interprétation impeccable de Katharine Isabelle, que seule une fin, certes assez surprenante, mais un peu abrupte vient, non pas gâcher, mais nous laisser un léger goût de trop peu...

Avec ce deuxième long métrage, les sœurs Soska font une entrée vraiment remarquée dans le monde de l'horreur et s'imposent comme de futures références! A suivre...

"American Mary" sort le 3 mars 2015 chez Elephant Films en DVD et Blu-ray. L'édition DVD nous offrira le film au format 2.35:1 16/9ème compatible 4/3 avec une piste audio anglaise Dolby Digital 2.0 sous-titrée en français. Le Blu-ray sera quant à lui au format 2.35:1 16/9ème avec une résolution de 1080p et contiendra une piste audio anglaise dts-HD master Audio 5.1 sous-titrée en français. Peu de bonus par contre avec seulement une galerie photos et la bande annonce!

American mary

American mary
Fnac à 22€
Voir la fiche
American Mary (Blu-ray)

American Mary (Blu-ray)
Fnac à 26.22€
Voir la fiche

Permalink 887 mots par flo001fg Email , 1614 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Dolls : La critiqueArticle suivant: L'horrible invasion : La critique

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 26

powered by
b2evolution