11.02.15

08:11:16, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Quand Harry Altmann apprend qu’il n’a plus que 90 minutes pour vivre, il se lance dans une course contre la montre pour terminer « sa liste de choses à faire », notamment prouver l’amour qu’il porte à sa femme. Pendant ce temps, le jeune Docteur Sharon Gill tente désespérément de le retrouver pour lui expliquer qu’il a été victime d’un mauvais diagnostique...

Mon avis :

Le décès de l'acteur Robin Williams survenu au cours du mois d'août 2014 donne un parfum particulièrement étrange à ce "The Angriest Man in Brooklyn", où un homme hyper colérique et acariâtre apprend qu'il ne lui reste que 90 minutes à vivre... Comment peut-on diagnostiquer cela me direz-vous? Eh bien, tout simplement lorsqu'on met son médecin à bout! On pourrait alors imaginer que le film va ressembler à une comédie loufoque avec ses quiproquos et compagnie... Sauf que malgré le fait que le film ne soit pas dénué d’éléments comiques, c’est avant tout une comédie dramatique, où il ne reste réellement que très peu de temps au personnage d’Henry Altmann pour essayer de réparer ses erreurs ...

Rebaptisé en France, "Deuxième chance à Brooklyn", ce film de Phil Alden Robinson ("Jusqu'au bout du rêve", "Les Experts", "La Somme de toutes les peurs") est en fait le remake du film israélien "Mar Baum" d’Assi Dayan ("La Vie selon Agfa"), décédé également en 2014 (Décidément!!!).

Robin Williams ("Good Morning, Vietnam", "Le Cercle des poètes disparus", "Hook", "Madame Doubtfire", "Jumanji", "Will Hunting") y tient un rôle comme il affectionnait tant, le genre de rôle qui lui permettait d'être excessif, grimaçant et totalement extravagant, une sorte de Louis de Funès à l'américaine en somme. Alors bien sûr, l'acteur va s'en donner à cœur joie et en faire des tonnes! Sauf que par moments, il en fera tout de même un peu trop et cabotinera quand même pas mal...

Cela n'empêche pas le film d'être par moments touchant, drôle, voir émouvant (Oui, j'avoue! J'ai versé ma petite larme!). Et puis, Robin Williams n'est évidemment pas seul dans le film! D'ailleurs, le casting de ce long métrage est assez intéressant avec notamment la charmante Mila Kunis ("Extract", "Le livre d'Eli", "Black Swan", "Ted", "Jupiter: Le destin de l'univers") dans le rôle du docteur Sharon Gill, Peter Dinklage ("Nip/Tuck", "Le monde de Narnia: chapitre 2 - Le prince Caspian", "Game of Thrones") dans le rôle de Aaron Altmann, le frère de Robin Williams dans l’histoire, Melissa Leo ("Frozen River", "Fighter", "Charlie Countryman", "Oblivion", "Prisoners") dans celui de sa femme et Hamish Linklater ("Les 4 fantastiques", "Battleship", "42") dans celui de son fils.

Même parmi les rôles secondaires, on y trouve quelques têtes bien connues comme par exemple James Earl Jones ("L'exorciste II: L'hérétique", "Conan le barbare", "Jusqu'au bout du rêve"), la voix de Dark Vador dans la version originale, ici dans le rôle d'un marchand de matériel Hi-fi ou encore Richard Kind ("Les producteurs", "A Serious Man", "Bad Seed", "Argo") dans le rôle d'un ancien « ami » de faculté...

Le film qui est une véritable course contre la montre où d'une part le personnage d’Henry Altmann va essayer de revoir les personnes qui ont compté le plus dans sa vie pour tenter de réparer ses erreurs passées et d'autre part une course contre la montre également pour le personnage du docteur Sharon Gill, qui elle, va tout faire pour retrouver son malade, est entrecoupé de flashbacks expliquant ce qui a amené cet homme à devenir ainsi.

Dans l'ensemble, le film se suit agréablement, mais certaines scènes sont tout de même assez pénibles en grande partie à cause du jeu de Williams, qui certes incarne un personnage fortement agaçant, mais qui manque quand même de crédibilité. C'est dommage, car avec un peu plus de retenu, celui-ci aurait permis d'obtenir un film beaucoup plus plaisant.

La mise en scène de Phil Alden Robinson fait souvent assez télévisuelle et parfois même artificielle, les séquences par exemple sur le pont sont assez mal incrustées, mais bon, rien de scandaleux non plus... Enfin, la fin inéluctable est assez prévisible et plutôt amusante.

"Deuxième chance à Brooklyn" est un film tantôt assez irritant, tantôt par contre très touchant, qui dans tous les cas devrait ravir les fans de Robin Williams qui apprécieront très certainement le fait de pouvoir découvrir la star dans l'un de ses tous derniers rôles et cela malgré une prestation très inégale et loin de faire parti de ses meilleures performances... En tous cas, « Ô Capitaine! Mon Capitaine! » Vous allez nous manquer Monsieur Williams!

"Deuxième chance à Brooklyn" est sorti en DVD le 4 février 2015 chez Factoris Films/Warner Bros. dans une édition proposant le film au format 1.85:1 16/9ème compatible 4/3 avec pistes audio anglaise et française Dolby Digital 5.1. Une édition malheureusement dépourvue de bonus...

Permalink 864 mots par flo001fg Email , 1201 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Un ourson nommé Winnie : La critiqueArticle suivant: Belles d'un soir : La critique

Août 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 22

powered by
b2evolution