13.12.14

08:02:22, Catégories: Test / Critique  

Titre du film : Gimme shelter

Réalisateur
: Ron Krauss

Année
: 2014

Origine : États-Unis

Durée : 1h41

Avec : Vanessa Hudgens (Agnes Bailey), Brendan Fraser (Tom Fitzpatrick), Rosario Dawson (June Bailey), James Earl Jones (Frank McCarthy), Ann Dowd (Kathy), etc.

Par Nicofeel

Mis en scène par le réalisateur Ron Krauss, Gimme shelter (littéralement donne-moi un abri) est un drame sorti aux États-Unis à la fin de l'année 2013. Il met en lumière une jeune fille de seize ans, Agnes Bailey, qui vit tant bien que mal dans un environnement pour le moins chaotique.
Le film débute avec Agnes qui décide de quitter sa mère toxicomane avec qui elle vivait jusque-là. On comprend rapidement que cette adolescente a subi un certain nombre de sévices et a probablement été violée. Quittant une mère dangereuse et à côté de la plaque, elle part à la recherche de son père qu'elle n'a jamais connu. Si elle peut constater que son père, Tom Fitzpatrick, est un homme riche, en revanche celui-ci ne souhaite pas particulièrement qu'Agnes fasse partie de sa vie.
Retour au point de départ avec une Agnes qui est bien seule alors qu'elle attend... un heureux (?) événement. Pour l'aider, elle peut alors compter sur un foyer de jeunes femmes enceintes, tenu par une certaine Kathy, qui prend sous son aile et dans son propre foyer plusieurs femmes enceintes qui sont seules et ne savent pas où aller. Si l'histoire d'Agnes est créée de toutes pièces (se basant toutefois sur des éléments réels), la jeune femme qui la recueille existe bel et bien. Il s'agit de Kathy DiFiore, qui a créée en 1981 les foyers several sources shleter, association en faveur des femmes enceintes dans le besoin. Elle a d'abord créé son premier foyer dans sa propre maison dans le New Jersey avant d'ouvrir par la suite trois maisons de ce type. La renommée de Kathy DiFiore est telle qu'elle a eu l'occasion de rencontrer mère Theresa et d'être distinguée par Ronald Reagan. Gimme shelter retrace très bien cette histoire.

Mais le film est intéressant aussi et surtout par la sensibilité qui s'en dégage. Alors qu'Agnes est une jeune femme rebelle, désemparée et quasi asociale lors de son arrivée dans ce foyer, elle change progressivement par sa relation avec toutes ces femmes qui proviennent d'horizons divers mais ont connu comme elle la galère. Ces femmes enceintes font bloc ensemble et se soutiennent. Ce mouvement de solidarité est beau à voir. On comprend pourquoi ces foyers ont marché et qu'ils continuent de marcher. Si le film joue à fond la carte du réalisme, il ne fait jamais dans la facilité. Ce drame pourrait être ô combien larmoyant. Son réalisateur a préféré mettre l'accent sur ces jeunes femmes courageuses et sur Kathy DiFiore qui participe à les remettre sur un chemin beaucoup moins sinueux. De ce point de vue, Gimme shelter peut faire penser par certains aspects au très intéressant long métrage States of grace, sur des adolescents en difficulté, sorti en début d'année 2014.
Et puis Gimme shelter mérite aussi d'être vu par cette cellule familiale mouvante qu'il décrit, une cellule familiale pas toujours tendre, mais dont l'évolution mérite d'être soulignée. C'est ainsi qu'Agnes peut finir par compter sur certaines personnes de sa famille. Comme quoi, ce drame se veut malgré tout optimiste et cela fait plaisir à être regardé. On reprend dans ce cas espoir en l'être humain.
Si la mise en scène assez incisive de ce long métrage participe à son côté réaliste, c'est surtout son interprétation qui retient l'attention. Le rôle principal du film, celui d'Agnes, est tenu par une Vanessa Hudgens méconnaissable. L'actrice qui plaît beaucoup aux adolescents, interprète avec conviction et avec un naturel déconcertant le rôle de cette jeune fille perdue qui en veut au monde entier. Bien qu'âgée de 25 ans lorsqu'elle a tourné dans Gimme shelter, l'actrice ne dépareille pas avec son âge supposé dans le film, à savoir seize ans. Dans le rôle important de Kathy DiFiore, on retrouve une convaincante Ann Dowd, vue dans le choquant Compliance, qui reste assez sobre dans son jeu d'actrice. Les parents d'Agnes sont joués par Brendan Fraser et par Rosario Dawson. Le premier est impeccable dans un rôle sérieux et sensible. La seconde donne vraiment l'impression d'être cette toxicomane qui ne souhaite vivre avec sa fille que pour toucher plus d'allocations familiales.
Toujours dans le bon ton, bien joué, Gimme shelter est un drame qui mérite largement d'être vu par le plus grand nombre.

Permalink 800 mots par nicofeel Email , 844 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique cinéma : Bande de fillesArticle suivant: La marque du tueur : La critique

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 21

powered by
b2evolution