05.08.14

06:42:18, Catégories: Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

A la suite d’une bavure, l’impulsif sergent Sharky est muté à la brigade des moeurs. Chargé d’une affaire de meurtre, il découvre un vaste réseau de call-girls et affronte un redoutable baron du sexe.

Mon avis :

"Sharky's Machine"!!! Ah, je revois immédiatement la splendide affiche où l'on voyait Burt Reynolds avec son gros flingue et en fond la splendide Rachel Ward avec sa robe transparente, une affiche promettant un thriller à la fois violent et hot! Un thriller comme je les aime en somme! L’éditeur Rimini Editions ayant racheté le catalogue d'Aquarelle, le film ressort avec une nouvelle jaquette, mais le contenu reste par contre identique...

Sorti chez nous sous le titre "L'anti-gang", "Sharky's Machine" est le troisième long-métrage réalisé par Burt Reynolds ("Navajo Joe", "Délivrance", "Plein la gueule", "Gator", "Cours après moi shérif", "L'équipée du Cannonball", "Boogie Nights") et une fois de plus, l'acteur/réalisateur se met en scène dans un rôle bien viril comme il a eu l'habitude d'interpréter durant toute sa carrière.

Ici, il joue le rôle d'un flic de la brigade des mœurs aux méthodes musclées enquêtant sur un crime impliquant une call-girl pour laquelle il a eu un petit coup de cœur... Quoi de plus normal me direz-vous lorsqu'on voit la sublime Rachel Ward ("Les yeux de la terreur", "Les cadavres ne portent pas de costard", "Contre toute attente", "La mort sera si douce")?

L'actrice est absolument irrésistible et durant une bonne partie du film, on est comme les flics qui l'observent, béa d'admiration et de désir face à sa beauté hypnotique. Lors d'un strip-tease, la belle Rachel fera même monter la température assez haute, comblant à elle seule le manque de rythme de cette première moitié du film.

Mais au bout de 53 minutes, c'est un Henry Silva ("Le boss", "Avec les compliments de Charlie", "Le marginal", "Sale temps pour un flic") complètement halluciné qui viendra brusquement nous éveiller de ce doux rêve!

Le film prend alors un ton très différent et on entre véritablement au cœur de l’enquête. Un des points forts du film, c'est indéniablement son casting, avec en plus des trois précédemment cités, pas mal de gueules habituées aux seconds rôles et même quelques acteurs de premier plan, comme Charles Durning ("Soeurs de sang", "L'arnaque", "Terreur sur la ligne", "Tootsie"), Bernie Casey ("Dynamite Jones", "L'homme qui venait d'ailleurs", "Jamais plus jamais", "L'antre de la folie"), Earl Holliman ("La peur au ventre", "Planète interdite", "Géant"), Brian Keith ("Nevada Smith", "Cher oncle Bill", "Le juge et le pilote") ou encore Vittorio Gassman ("Les monstres", "La Tosca", "Les 1001 nuits"). Eh oui, rien que ça! Et encore je ne peux pas tous les citer!

Le film a en tous cas très bien vieilli et a même gagné un charme contrairement à d'autres films des années 80. Comme dans la plus part des films de Burt Reynolds, "Sharky's Machine" n'est pas dénué d'humour n'enlevant rien à le tension présente sur certaines scènes, notamment à la fin du film où l'acteur subit un interrogatoire assez costaud.

D'ailleurs, il est à noter que le film comporte des scènes assez violentes graphiquement très explicites. Le scénario réserve enfin quelques bonnes surprises, avec une fin tenant toutes ses promesses...

"L'anti-gang" est une bonne série B, très typée années 80, mais pas désuète... Moi, je me suis pris un petit coup de nostalgie fort agréable en revoyant ce film et je pense que cela sera le cas de beaucoup de personnes ayant connues ces années-là!

Après une première édition sortie le 7 avril 2010 chez Aquarelle, "Sharky's Machine" est ressorti sous le titre "L'anti-gang" le 4 mars cette fois chez Rimini Editions. Cette réédition DVD comporte les mêmes spécificités, à savoir le film présenté au format 1.85 16/9ème compatible 4/3 avec pistes audios française Dolby Digital 5.1 et anglaise Dolby Digital 2.0 et comprenant un documentaire sur les armes des forces spéciales en bonus.

Sharky's machine (Anti-gang)

Sharky's machine (Anti-gang)
Voir la fiche
L'anti-gang

L'anti-gang
Voir la fiche

Permalink 704 mots par flo001fg Email , 1805 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Humongous : La critiqueArticle suivant: Les amants d'outre-tombe : La critique

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 43

powered by
b2evolution