26.09.15

04:10:00, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

A la tête d’un véritable empire criminel, Quinn Forte avait tout : le pouvoir, l’argent, un frère qui l’idolâtrait et une femme qui l’aimait. Mais il avait aussi des ennemis. En une seule nuit, il a tout perdu : il est arrêté, son père est assassiné, et son frère pense qu’il est derrière tout cela. A la sortie de prison, il se rend compte que Campbell, le nouveau boss, ne le laissera pas en paix. Quinn décide de l’affronter avec un ex garde du corps.

Mon avis :

Alors qu'on attend avec impatience la sortie prochaine de "The Punisher" chez The Ecstasy Of Films dans une édition qui s'annonce comme exceptionnelle, Filmedia de son côté nous permet de découvrir "Blood of redemption", l'un des derniers DTV en date de Dolph Lundgren, une petite série B bourrée d'action et ma foi, assez sympathique...

Réalisé par Giorgio Serafini ("Game of Death", "Hard Rush", "A Certain Justice") et Shawn Sourgose ("Premonitions"), "Blood of redemption" est une classique histoire de mafia racontée du point de vue d'un homme de main, interprété par Dolph Lundgren ("Rocky IV", "Les maîtres de l'univers", "Dark Angel", "Dans les griffes du dragon rouge", "The Expendables", "Universal Soldier: le jour du jugement").

L’histoire commence ici par une scène où Axel, le personnage qu’il incarne, se fait abattre par son patron... Sympa le Boss! Au moment de mourir, il nous raconte alors son histoire et celle donc de cette famille mafieuse pour laquelle il travaillait. Une charmante famille interprétée par un sacré casting! Cela sera d’ailleurs l’un des points forts du film!

Parmi eux, il y aura tout d'abord Billy Zane ("Calme blanc", "Sniper", "Le fantôme du Bengale", "Titanic", "Danny Balint", "BloodRayne"), jouant le rôle de Quinn, le plus pacifiste des deux fils, mais faisant tout de même parti de la pègre comme son papa...

Son père, puisqu'on en parle, sera quant à lui interprété par Robert Miano ("Un justicier dans la ville", "New York, 2 heures du matin", "China Girl", "Nos funérailles", "Donnie Brasco", "Giallo"), un acteur certes moins connu, mais un second couteau qu'on a l'habitude de voir notamment dans de nombreux films de gangsters.

Après, c'est en revanche du plus lourd avec d'une part Robert Davi ("Les Goonies", "Le contrat", "Permis de tuer", "Un flic dans la mafia", "Maniac Cop 2", "Predator 2"), dans le rôle de Hayden et Vinnie Jones ("Hell Ride", "Midnight Meat Train", "Unités d’Élite", "N'embrasse pas la mariée"), dans celui de Campbell, son neveu. Pas mal, vous en conviendrez!

Toujours est-il que les deux metteurs en scène nous offrent tout ce qu’on est en droit d’attendre d’une série B d’action bien bourrine... De la baston, des gunfights et des jolies filles dénudées! Et dans tous ces domaines, on va être servi! En fait, le seul vrai regret qu’on pourra réellement avoir c’est au niveau du sang, dont les effets numériques seront beaucoup trop visibles. Franchement, on aurait préféré des effets spéciaux à l’ancienne! Cela traduit de toutes évidences un certain manque de moyens, mais on devine qu’une grosse partie du budget a dû aller dans les poches des acteurs vedettes.

Autrement, les combats sont plutôt bien chorégraphiés, avec un Gianni Capaldi ("Hard Rush", "A Certain Justice") virevoltant dans le rôle de Kurt, le frère de Quinn, devenu agent du FBI... Bon, là au niveau de la crédibilité, on repassera! Mais, quoiqu’il en soit, ce n’est pas un film à prendre à 100% au sérieux, donc ça passe!

Évidemment, il fallait bien une jolie gonzesse dans l'histoire pour mettre un peu plus la « merde » dans cette histoire de prise de pouvoir, cela sera la plutôt charmante Jelly Howie ("Victim", "Compound Fracture") dans le rôle de Loryn, une jeune femme qui n'aura pas froid aux yeux...

Giorgio Serafini et Shawn Sourgose ont voulu certainement rendre leur mise en scène dynamique, du coup, on aura le droit à un découpage quelque peu saccadé avec notamment des panneaux présentant les divers protagonistes du film, un procédé un peu trop vu, mais finalement rendant le film encore plus Bis.

Alors qu’on aurait pu s’attendre au pire, ce "Blood of redemption" s’avère être plutôt une bonne surprise. Une petite série B sans prétention, mais généreuse!

"Blood of redemption" est sorti le 8 septembre 2015 chez Filmedia en DVD et Blu-ray. Le DVD nous offre le film au format 1.78:1 16/9ème compatible 4/3 avec pistes audio française et anglaise Dolby Digital 5.1 & 2.0 stéréo et sous-titres français optionnels, alors que le Blu-ray est quant à lui au format 1.78:1 16/9ème avec une résolution de 1080i et contient également des pistes audio française et anglaise Dolby Digital 5.1 & 2.0 stéréo avec sous-titres français optionnels.

Blood of redemption

Blood of redemption
Fnac à 6.5€
Amazon à 6.5€
Voir la fiche
Blood of redemption (Blu-ray)

Blood of redemption (Blu-ray)
Fnac à 9.86€
Amazon à 9.86€
Voir la fiche

Permalien 847 mots par flo001fg Email , 447 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Les Enquêtes du Département V: Profanation : La critiqueArticle suivant: La loi du marché : La critique

Juillet 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 61

powered by
b2evolution