17.11.09

07:05:00, Catégories: Test / Critique  

Titre du film : Tempête de boulettes géantes
Réalisateur : Phil Lord et Christopher Miller
Durée du film : 1h30
Date de sortie du film : 21 octobre 2009

Par Nicofeel

Film d'animation réalisé par Phil Lord et Christopher Miller, Tempête de boulettes géantes donne en surface l'impression d'être uniquement un petit divertissement qui n'a d'autre but que d'amuser la petite famille venue voir ce spectacle. Cette affirmation est exacte, mais en partie seulement.
Tempête de boulettes géantes est d'abord un spectacle très drôle à regarder. On voit dès les premières secondes du film notre petit héros, Flint Lockwood, qui dispose d'un petit corps et d'une grosse tête. Lorsqu'il grandit, il est mieux proportionné mais tout se passe, comme pour les autres personnages de synthèse, au niveau du visage. Le personnage principal est particulièrement expressif et l'on comprend vite ce qui lui arrive, simplement au vu de ses mimiques.

Notre héros est un personnage particulier. C'est un inventeur, une sorte de génie incompris. Dès son enfance, il crée une télévision téléguidée ou encore une voiture volante ! En étant adulte, il joue au scientifique alors qu'il se trouve toujours auprès de son père ! C'est alors que ce petit bonhomme qui était loin d'être apprécié dans son village de Swallow va réussir à faire une découverte « fantastique ». Il crée une machine qui transforme l'eau en nourriture.
Suite à une péripétie plutôt drôle où notre Flint se retrouve en difficulté, il va finalement réussir à faire pleuvoir des cheeseburgers !
Évidemment, on se dit que tout ceci n'est pas très sérieux et va uniquement plaîre à un public très jeune.

Eh bien même si de nombreux éléments sont pris dans ce film d'animation à la rigolade, il n'empêche que les dialogues fusent et ils sont beaucoup plus sarcastiques qu'il n'y paraît.
Les deux réalisateurs s'en prennent très clairement à notre société de consommation. Alors que beaucoup de gens sur Terre n'ont pas de quoi manger à leur faim, les protagonistes de cette histoire se gavent de la nourriture qui leur est offerte tout droit du ciel. Les gens ne font plus que manger. Si cela donne lieu à des scènes très drôles comme le fait que la machine se mette par exemple à créer un environnement entier dédié aux glaces (celles que l'on mange), les cinéastes n'oublient pas de rappeler le danger que cela peut comporter. Ainsi, on voit à l'écran un petit garçon qui fait un coma alimentaire après avoir trop mangé. Et puis ce n'est pas non plus un hasard si les repas qui sont proposés par la machine n'ont rien de diététique (une critique implicite des fast-food) nombre de personnages que l'on voit (le maire notamment) sont présentés comme obèses.

Ce film d'animation est également une critique de la versatilité du peuple. Ce dernier a la fâcheuse tendance de brûler ses idoles et inversement d'adorer des personnes qui auparavant avaient été quasiment ostracisés. Ainsi, notre petit Flint est d'abord quelqu'un qui est mis à l'écart puis du jour au lendemain il devient une vraie star avant de passer un mauvais quart d'heure lorsque les choses commencent à mal tourner.
Car un autre intérêt du film est son histoire qui, même si elle n'est pas d'une originalité folle, évoque pour sa part que les choses qui sont peu connues (cette machine qui transforme l'eau en nourriture) peuvent se révéler très dangereuses. Sur un ton très humoristique, ce film d'animation évoque des catastrophes : une tempête de spaghettis géants (c'est très drôle mais si ça devait nous arriver cela serait peut-être beaucoup moins marrant) et d'autres tempêtes de nourriture. C'est peut-être une façon pour les auteurs de ce film d'animation d'évoquer les dérèglements climatiques qui sont caractéristiques de notre société actuelle.
En dehors de toutes ces considérations de fond, Tempête de boulettes géantes comporte plusieurs scènes bien drôles. On pourra citer entre autres le moment où notre héros et ses amis doivent combattre des poulets mangeurs d'hommes ou encore le moment où le singe de Flint combat des bonbons à la gélatine géants ! Il y a aussi plusieurs répliques qui peuvent faire sourire le spectateur. Par exemple, Flint explique au maire que sous l'effet d'un changement du code génétique de la nourriture, tout devient plus gros.

Autre atout de ce petit film d'animation : la romance toute gentillette qui va progressivement s'établir entre Flint et entre une nouvelle présentatrice météo, la jeune Sam Sparks. Comme Flint, celle-ci a vraiment une bouille adorable. Tout son visage est très significatif. Elle est même encore plus marrante lorsqu'on la retrouve avec des lunettes.
Au final, Tempête de boulettes géantes est un sympathique petit film d'animation. Loin d'être inoubliable, il a tout de même quelques atouts pour lui. Il développe notamment quelques thématiques intéressantes, ce qui ne l'empêche pas de jouer par instants la carte de l'émotion. Il mérite donc d'être vu.

Permalink 900 mots par nicofeel Email , 889 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique cinéma : Les vies privées de Pippa LeeArticle suivant: Critique DVD Zone 2 anglais : Voodoo passion

Octobre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 105

powered by
b2evolution