Archives pour: Mai 2016, 02

02.05.16

01:11:10, Catégories: Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Après le massacre de sa famille par la mafia, l’ancien policier Frank Castle, laissé pour mort, devient le bras armé d'une vengeance expéditive et impitoyable. Traquant et éliminant sans pitié les criminels, il est le Punisher...

Mon avis :

Jusque-là, en DVD, seule une édition d’une qualité assez déplorable et devenue de plus difficilement trouvable et du coup forcément hors de prix, en provenance apparemment de Belgique, proposait "The Punisher" version 1989 avec la version française. Pourtant s’il est loin d’être un chef d’œuvre, le film de Mark Goldblatt ("Flic ou Zombie") a au fil des années acquis le statut de film culte pour toute une génération de cinéphiles et cette réédition chez The Ecstasy of Films était donc fortement attendue par les amateurs de films de genre, d’autant plus qu’en plus d’une édition simple proposant la version cinéma du film, le jeune éditeur indépendant nous offre deux éditions limitées (une édition DVD triple et une édition Blu-ray) comprenant en supplément les versions Director’s cut et Workprint… L’attente aura été longue, mais nous voilà gâtés!

Avec "The Punisher", Mark Goldblatt, connu notamment pour son travail de monteur auprès de réalisateurs tel que Joe Dante, Paul Verhoeven ou encore James Cameron, a voulu livrer sa propre vision de ce héros atypique très éloigné des héros habituellement créés par la société Marvel Comics, un « superhéros » vengeur à l’univers extrêmement sombre, ne possédant en effet pas de supers pouvoirs contrairement à la plupart des autres héros de la firme américaine (Enfin, il a tout de même une faculté assez surprenante dans le film à se sortir d’explosions pour le moins impressionnantes et cela sans la moindre égratignure!).

Ce héros, c’est Frank Castle, interprété ici par un Dolph Lundgren ("Rocky 4", "Les Maîtres de l'univers", "Dark Angel", "Dans les griffes du Dragon rouge", "Universal Soldier") ayant teint ses cheveux en brun pour les besoins de ce rôle, celui d’un ancien flic décidé à éliminer tous les mafieux de la ville après les meurtres de sa femme et de ses deux filles. Si les fans de la bande dessinée pourront être déçus que leur vengeur préféré ne porte pas son tee-shirt emblématique orné de sa mythique tête de mort, il faut reconnaître que sa tenue dans le film apporte malgré tout un réalisme supplémentaire au personnage.

Et puis, ce personnage qui se terre dans les égouts, conserve tout de même une bonne partie de ses spécificités, se déplaçant notamment toujours à moto, toujours lourdement armé et on retrouve quand même la tête de mort au bout du manche de ses couteaux avec lesquels il signe ses méfaits. Certains reprochèrent également à Dolph Lundgren son manque d’expressivité, alors que justement son côté froid, voir glacial, colle à mon avis parfaitement à ce personnage ayant perdu tout goût de vivre.

Il faut reconnaître que l’acteur en impose, car c’est tout de même un bien joli bébé! 1 m 96 et une musculature impressionnante, il faut dire! On pourra enfin être un peu déçu que le film ne soit pas plus violent à l’image de la bande dessinée, mais Mark Goldblatt signe quand même avec ce film une série B d’action bien musclée, comme on les aime, avec des méchants bien méchants et des personnages hauts en couleurs et charismatiques.

Parmi eux, Jeroen Krabbé ("Tuer n'est pas jouer", "Le Fugitif", "Farinelli", "Ludwig van B.", "Le Transporteur 3"), dans le rôle de Gianni Franco, incarne un parfait mafieux, alors que Louis Gossett Jr. ("Les Grands Fonds", "Officier et gentleman", "Aigle de fer", "La Nuit du défi", "Blue Chips"), dans le rôle de Jake Berkowitz, campe quant à lui un co-équipier très charismatique et fort en gueule.

Kim Miyori ("Le flic de San Francisco", "The Grudge 2"), qui joue le rôle de Lady Tanaka, une chef Yakuza, sera également très convaincante ; le genre de bonne femme sur laquelle on n'a réellement pas envie de tomber! La bonne idée sera de l’avoir fait secondée par sa fille (Pas pour de vrai, dans le film! Je précise quand même!), une jeune femme muette, très jolie, experte en arts martiaux et particulièrement sadique, interprétée par une certaine Zoshka Mizak.

En revanche, Nancy Everhard ("48 heures de plus", "La voix du silence", "Le Retour des Incorruptibles"), qui a connu une carrière essentiellement à la télévision, paraît bien transparente dans le rôle de la nouvelle co-équipière de l'inspecteur Jake Berkowitz et sera assurément l’un des points faibles du film.

Si dans sa version Unrated, le film comportera un peu plus de violence et de sang que dans la version cinéma et sera donc la version à privilégier, la version Workprint apportera quant à elle un début inédit pas inintéressant nous montrant la complicité qu’il existait entre Castle et son co-équipier (On pensera d’ailleurs pas mal à "L’Arme Fatale" et tout particulièrement au duo Martin Riggs/Roger Murtaugh!) lorsqu’ils faisaient équipe et on en apprendra plus également sur Dino Moretti, interprété par Bryan Marshall ("L'espion qui m'aimait", "Hot Target"), le gangster libéré au début du film. Une version à découvrir également, ce qui est donc possible grâce aux deux éditions limitées...

Cette version du Punisher est incontestablement supérieure à la version de Jonathan Hensleigh avec Thomas Jane et John Travolta et mérite vraiment d’être redécouverte. Et puis, cela peut être une bonne mise en bouche avant la série annoncée par Netflix!

Après une piètre édition DVD sortie il y a quelques années en Belgique contenant le film au format 1.85:1 4/3 avec une unique piste française également de mauvaise qualité, en fait tout juste digne d’une VHS, "The Punisher" est enfin ressorti le 22 janvier 2016 chez The Ecstasy of Films dans une édition DVD simple avec jaquette réversible contenant la version cinéma du film, dans une édition triple DVD digipack quatre volets avec fourreau et livret de 24 pages, limitée à 1000 copies contenant en plus les versions Director’s cut et Workprint et dans une édition Blu-ray digipack trois volets, déjà épuisée (Eh oui, il fallait être rapide!), avec fourreau et livret de 24 pages, également limitée à 1000 exemplaires, contenant aussi les trois versions du film. Les versions DVD nous propose le film au format 1.85:1 16/9ème compatible 4/3 avec pour la version cinéma des pistes audio française stéréo et anglaise mono et sous-titres français amovibles, pour la version Uncut des pistes audio française et anglaise stéréo avec sous-titres français amovibles et pour la version Workprint la version anglaise mono avec sous-titres français amovibles.

L'édition Blu-ray contient quant à elle le film au format 1.85:1 16/9ème avec un encodage de 1080p HD - MPEG4 AVC - 23,976FPS pour les versions ciné et Uncut et des pistes audio française et anglaise dts-HD stéréo et mono avec sous-titres amovibles pour la version ciné et française et anglaise dts-HD stéréo et Dolby Surround et sous-titres français amovibles pour la version Uncut et pour la version Workprint la piste anglaise mono avec sous-titres amovibles. Au niveau des bonus, l'édition DVD simple contient un entretien exclusif avec Mark Goldblatt (15'57"), les coulisses du tournage (5'56"), une galerie d'images animée, les teasers et bandes annonces françaises et américaines, deux bandes annonces vidéos, la bande annonce japonaise et les bandes annonces des titres sortis chez l'éditeur (19'40"). L'édition triple reprend quant à elle le DVD simple et contient en plus deux DVD, l'un comprenant la version Uncut dont le disque est dépourvu de bonus et l'autre comprenant la version Workprint. Le Blu-ray, quant à lui, reprend l'intégralité du contenu de l'édition triple sur un seul disque.


Petit comparatif entre l'édition douteuse belge et celle de The Ecstasy of Films pour ceux qui seraient tentés:


Punisher - Edition belge

Punisher - Edition belge
Voir la fiche

Permalink 1401 mots par flo001fg Email , 3168 vues • Réagir

Mai 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 26

powered by
b2evolution