18.09.15

04:10:00, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Mary Morstan, une jeune gouvernante, vient demander son aide à Holmes. Il y a 10 ans son père, navigateur, a disparu aux Indes. Depuis 6 ans, Mary reçoit à intervalle régulier des perles de grande valeur. Une lettre arrivée le jour même l’invite à se rendre à un mystérieux rendez-vous. Elle demande à Holmes de l’accompagner. C’est le début de l’une des plus célèbres et mystérieuses aventures de Sherlock Holmes.

Mon avis :

Après avoir sorti "Le chien des Baskerville" le 5 mai dernier dans une édition enfin digne de ce nom, l'éditeur Rimini Editions réédite cette fois "Le Signe des Quatre" en nous offrant à nouveau une édition soignée comportant notamment la version originale sous-titrée, ce qui n'était pas le cas de la précédente édition...

Dans cette nouvelle enquête du célèbre détective Sherlock Holmes, adapté du deuxième roman des Aventures de Sherlock Holmes de Conan Doyle, on retrouve avec plaisir pour la seconde fois le sympathique duo formé par Ian Richardson ("Brazil", "Le quatrième protocole", "Dark City", "From Hell") et Donald Churchill ("La victime", "La grande attaque du train d'or"), incarnant respectivement les rôles de Sherlock Holmes et du Docteur Watson.

Ce téléfilm réalisé la même année que "Le chien des Baskerville" de Douglas Hickox est signé cette fois par Desmond Davis ("La fille aux yeux verts", "Le choc des Titans", "Témoin indésirable"), qui, il faut l’avouer, s’en sort très bien, nous livrant un téléfilm de bonne facture à la mise en scène très soignée. On retrouve ici une structure narrative assez proche de celle de "The Hound of the Baskervilles" avec une ambiance également assez gothique renforcée par le fameux fog londonien.

L'intrigue est plutôt plaisante, même si on connaît immédiatement le meurtrier, car ce qui compte ici ce sont avant tout les tenants et les aboutissants de cette affaire de trésor volé. On retrouve dans cette aventure les éléments classiques des enquêtes du détective privé, l'humour très moqueur d'Holmes notamment, ses déguisements toujours très convaincants également...

Le film vaut aussi pour sa galerie de personnages hauts en couleur, notamment le duo de meurtriers formé par un unijambiste avec une jambe en bois et un nain aux dents acérées grimé de façon très amusante. Il nous réserve également quelques scènes particulièrement réussie comme celle par exemple très drôle où Holmes et Watson suivent une piste grâce au flair d'un chien...

Au niveau du casting, en plus des deux acteurs principaux, on remarquera principalement la présence de l'actrice Cherie Lunghi ("Excalibur", "Mission", "Le complot", "Frankenstein") dans le rôle de Mary Morstan et de Terence Rigby ("La loi du milieu", "Les chiens de guerre", "Demain ne meurt jamais", "Le sourire de Mona Lisa") dans le rôle de l'inspecteur Layton. Au final, l’intrigue sera certes sans grande surprise, mais on aura passé un agréable moment...

"Le Signe des Quatre" est un téléfilm du même acabit que celui adaptant "Le chien des Baskerville" avec les mêmes acteurs. Un bon téléfilm donc avec des acteurs convaincants et une mise en scène soignée.

Après une première édition dépourvue de version originale et au format 1.66:1 4/3, sortie le 17 août 2006 chez Evidis, "Le Signe des Quatre" vient de ressortir chez l'éditeur Rimini Editions le 8 septembre 2015 dans une très jolie édition digipack slim avec un nouveau master haute définition, en 16/9ème et surtout cette fois avec la version originale. Cette édition nous propose donc le film au format 1.77:1 16/9ème compatible 4/3 avec au choix des pistes audio française Dolby Digital 2.0 et anglaise Dolby Digital 2.0 & 5.1 avec sous-titres français optionnels. Il est à noter qu'un coffret réunissant "Le chien des Baskerville" et "Le Signe des Quatre" est prévu pour le 2 octobre 2015.

Sherlock Holmes : Le signe des 4 - Edition Fravidis

Sherlock Holmes : Le signe des 4 - Edition Fravidis
Voir la fiche
Sherlock Holmes : Le signe des quatre

Sherlock Holmes : Le signe des quatre
Voir la fiche

Permalink 684 mots par flo001fg Email , 1526 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Jean Rollin, le rêveur égaré : La critiqueArticle suivant: Les Enquêtes du Département V: Miséricorde : La critique

Juillet 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 27

powered by
b2evolution