02.06.15

06:59:39, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Sir Charles Baskerville meurt dans des circonstances mystérieuses sur la lande sauvage qui entoure son manoir. Beaucoup de ses voisins disent qu’il aurait été tué par un chien démon, une malédiction qui pèse sur les Baskerville depuis des générations. Tout son héritage revient à Sir Henri Baskerville qui arrive du Canada un peu inquiet. L’héritier consulte aussitôt Sherlock Holmes...

Mon avis :

Parmi les œuvres de Sir Arthur Conan Doyle, "The Hound of the Baskervilles" est certainement la plus connue et a été maintes fois adaptée au cinéma et à la télévision. Au cinéma, l'adaptation en 1959 de Terence Fisher avec Peter Cushing et Christopher Lee est sans conteste la plus réussie, la Hammer nous offrant là une œuvre gothique profondément marquante par sa beauté visuelle et son côté assez angoissant rapprochant par moments le film des films d'horreur de la célèbre firme anglaise. A la télévision, la version de 1983, même si elle n'égalera pas la version de la Hammer, reste tout de même une très bonne adaptation de cette enquête de Sherlock Holmes...

Il faut dire que ce téléfilm bénéficie d'une très belle mise en scène de Douglas Hickox ("Théâtre de sang", "Brannigan", "L'Ultime Attaque"), comme on peut le constater dès la première scène avec des mouvements de caméra vraiment inspirés. Après la mort de Sir Charles Baskerville, on débarque tout naturellement au premier étage du 221B Baker Street, dans l'appartement de Mrs Hudson, où résident Sherlock Holmes et le Docteur Watson.

C'est ici Ian Richardson ("Brazil", "Le quatrième protocole", "Dark City", "From Hell"), qui incarne le rôle du célèbre détective privé, rôle qu'il tiendra à nouveau la même année dans "The Sign of Four", téléfilm cette fois réalisé par Desmond Davis.

Quant au Docteur Watson, il est interprété ici par Donald Churchill ("La victime", "La grande attaque du train d'or") et sera d'ailleurs à mon avis le point faible du film, car autant Ian Richardson est excellent, autant lui, sera quelque peu transparent! Les deux hommes incarnent là en tout cas, des personnages proches de l'idée que l'on peut se faire d'eux à la lecture des romans, contrairement aux personnages de Guy Ritchie!

L'ensemble du casting est autrement très bon avec notamment Denholm Elliott ("Les Aventuriers de l'arche perdue", "Un fauteuil pour deux", "Chambre avec vue") dans le rôle du Dr. Mortimer, Nicholas Clay ("L'ultime attaque", "Excalibur", "L'amant de lady Chatterley") dans le rôle de Jack Stapleton, Brian Blessed ("La vallée perdue", "Flash Gordon", "Les aventuriers du bout du monde", "Henry V") dans celui de Geoffrey Lyons ou encore Edward Judd ("Le jour où la terre prit feu", "Les premiers hommes dans la lune", "Les drakkars", "L'île de la terreur") dans celui de Barrymore.

Parmi le casting féminin, c'est surtout la très jolie Glynis Barber ("La terreur des morts-vivants", "La dépravée", "Dr. Jekyll et Mr. Hyde"), que l'on remarquera (Vous savez l'irrésistible Makepeace de "Mission casse-cou"! Oui, elle nous a tous fait fantasmer!).

Bien évidemment l'intrigue est connue, mais elle se suit toujours avec plaisir, surtout qu'on retrouve dans pas mal de scènes (principalement celles avec le chien) l'atmosphère gothique du film de Fisher, apportant un intérêt supplémentaire au film par l'angoisse qu'elle provoque. Enfin, même s'il s'agit d'un téléfilm, le film bénéficie d'une jolie photographie signée Ronnie Taylor ("Tommy", "Gandhi", "Cry Freedom", "Mélodie pour un meurtre") et de décors très soignés...

Cette adaptation de la plus célèbre enquête de Sherlock Holmes, même si ce ne sera pas la meilleure, vaut donc qu'on s'y attarde et merci à Rimini Editions d'enfin nous offrir la version originale!

Cette adaptation du téléfilm "Le chien des Baskerville" de Douglas Hickox avait déjà été éditée en DVD par Evidis en août 2006, malheureusement dans une édition ne comportant que la version française... Rimini Editions corrige le tir en rééditant le film le 5 mai 2015 dans une très jolie édition digipack slim avec un nouveau master haute définition et surtout cette fois la version originale. Le film nous est ici en effet proposé au format 1.77:1 16/9ème compatible 4/3 et pistes audio française Dolby Digitale 2.0 et anglaises Dolby Digitale 5.1 & 2.0 mono.

Le chien des Baskerville - Edition Evidis

Le chien des Baskerville - Edition Evidis
Voir la fiche
Le chien des Baskerville

Le chien des Baskerville
Fnac à 20€
Voir la fiche

Permalien 765 mots par flo001fg Email , 812 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Out of the Dark : La critiqueArticle suivant: Soldat Blanc : La critique

Août 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 31

powered by
b2evolution