28.05.15

06:54:43, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Inspiré d’une histoire vraie, Foxcatcher raconte l’histoire tragique et fascinante de la relation improbable entre un milliardaire excentrique et deux champions de lutte. Lorsque le médaillé d’or olympique Mark Schultz est invité par le riche héritier John du Pont à emménager dans sa magnifique propriété familiale pour aider à mettre en place un camp d’entraînement haut de gamme, dans l’optique des JO de Séoul de 1988, Schultz saute sur l’occasion : il espère pouvoir concentrer toute son attention sur son entraînement et ne plus souffrir d’être constamment éclipsé par son frère, Dave. Obnubilé par d’obscurs besoins, du Pont entend bien profiter de son soutien à Schultz et de son opportunité de « coacher » des lutteurs de réputation mondiale pour obtenir - enfin - le respect de ses pairs et, surtout, de sa mère qui le juge très durement. Flatté d’être l’objet de tant d’attentions de la part de du Pont, et ébloui par l’opulence de son monde, Mark voit chez son bienfaiteur un père de substitution, dont il recherche constamment l’approbation. S’il se montre d’abord encourageant, du Pont, profondément cyclothymique, change d’attitude et pousse Mark à adopter des habitudes malsaines qui risquent de nuire à son entraînement. Le comportement excentrique du milliardaire et son goût pour la manipulation ne tardent pas à entamer la confiance en soi du sportif, déjà fragile. Entretemps, du Pont s’intéresse de plus en plus à Dave, qui dégage une assurance dont manquent lui et Mark, et il est bien conscient qu’il s’agit d’une qualité que même sa fortune ne saurait acheter. Entre la paranoïa croissante de du Pont et son éloignement des deux frères, les trois hommes semblent se précipiter vers une fin tragique que personne n’aurait pu prévoir...

Mon avis :

Même si c'est un sport souvent pratiqué au collège, la lutte demeure un sport peu populaire, que ce soit chez nous ou aux États-Unis d'ailleurs... On peut donc s'étonner que le réalisateur Bennett Miller ("Truman Capote", "Le stratège") ait décidé de consacrer un long métrage à ce sport, qui a priori risquait de ne pas attirer les foules... Mais il est vrai aussi que "Foxcatcher" n'est pas uniquement un film sur la lutte, puisqu'il relate également un fait divers tragique survenu peu après les J.O. de Séoul...

Bennett Miller mit plusieurs années à ce que ce projet, qui lui fût au départ proposé par les producteurs exécutifs Michael Coleman et Tom Heller ("127 heures", "Mud - Sur les rives du Mississippi"), se fasse, mais cela en valait de toutes évidences la peine, puisque le film reçut quelques prix prestigieux, dont celui de la mise en scène au festival de Cannes 2014 et de plus le film remporta un petit succès en salle malgré une exploitation assez limitée.

Le film s'inspire de la relation très particulière qui unifia John Eleuthère du Pont, riche héritier de la famille Dupont de Nemours, passionné de lutte, et deux médaillés d'or aux jeux olympiques d'été de 1984 de Los Angeles, Dave et Mark Schultz. En effet, le millionnaire réussit à convaincre tout d'abord Mark, puis Dave, de rejoindre son camp d’entraînement privé situé dans son immense propriété, afin de faire parti de la « Team Foxcatcher » dont il était le coach, dans le but de remporter la médaille d’or aux jeux de Séoul de 1988...

C'est ici un Steve Carell ("Bruce tout-puissant", "40 ans, toujours puceau", "Little Miss Sunshine", "Max la menace") totalement transformé (son maquillage nécessitait au minimum deux heures par jour!), qui incarne l'excentrique et inquiétant héritier, un personnage complètement narcissique souffrant d'un réel besoin de reconnaissance, notamment de la part de sa mère.

Quant aux frères Schultz, Mark et Dave, ils sont respectivement interprétés par Channing Tatum ("Public Enemies", "G.I. Joe - Le réveil du Cobra", "White House Down") et un Mark Ruffalo ("Collatéral", "Zodiac", "Shutter Island", "Avengers"), également méconnaissable, incarnant de façon très convaincantes ces deux athlètes de haut niveau. D'ailleurs les deux acteurs durent s'entraîner de façon très intensive pour être le plus crédible possible.

La crédibilité du métrage sera également apportée par le fait que les véritables Nancy et Mark Schultz aient été consultés (Mark Schultz tiendra d'ailleurs un petit rôle dans le film...), de même que certains lutteurs et personnes ayant vécus les évènements relatés dans le film. Le jeu des trois acteurs principaux et tout particulièrement de Steve Carell, habitué pourtant aux rôles comiques, est absolument remarquable et fait que l'on rentre totalement dans le film, par ailleurs parfaitement réalisé.

Si j'avais par contre un reproche à faire au film, c'est sa fin un peu bâclée! En effet, le drame que l'on découvre à la fin se passe huit ans après Séoul et ça, on ne le comprend pas! On a en fait le sentiment que quelques mois se sont passés et non des années, du coup, lorsqu’on le sait, cela change pas mal l'interprétation que l'on a pu se faire des évènements... Sont-ils liés à ceux de 1988 ou pas? On n’en sait finalement rien!

Malgré cette fin quelque peu confuse et trop vite expédiée, "Foxcatcher" reste un drame poignant, magnifiquement interprété et réalisé, valant largement qu’on s’y attarde...

"Foxcatcher" est sorti le 20 mai 2015 chez TF1 Vidéo en DVD et Blu-ray. Le DVD nous propose le film au format 1.85:1 16/9ème compatible 4/3 avec pistes audio française et anglaise Dolby Digital 5.1 et 2.0, alors que le Blu-ray est au format 1.85:1 16/9ème avec une résolution 11080p AVC et des pistes audio française et anglaise dts-HD Master Audio 5.1. Les bonus, communs aux deux éditions, se composent d'un intéressant making of (16'24") où l'on peut voir notamment l'implication des vrais Nancy et Mark Schultz et de quelques scènes coupées (5'17"). Il est à noter enfin que ces éditions contiennent des sous-titres pour sourds et malentendants.

Foxcatcher

Foxcatcher
Amazon à 7.49€
Fnac à 17€
Voir la fiche
Foxcatcher (Blu-ray)

Foxcatcher (Blu-ray)
Amazon à 9.83€
Fnac à 19.71€
Voir la fiche

Permalink 1064 mots par flo001fg Email , 1164 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Sharktopus : La critiqueArticle suivant: Cinq pour l'enfer : La critique

Octobre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 24

powered by
b2evolution