16.03.15

05:30:00, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Dans une île du Pacifique Sud, un homme poursuivi par une bande de tueurs se jette dans une mer infestée de requins. Phénomène surprenant, aucun des requins meurtriers qui l’entourent ne le touche. Reconnaissant en lui l’incarnation d’un héros légendaire, un vieil homme lui fait cadeau d’une amulette, lui assurant que, tant qu’il la portera, il n’aura rien à craindre des requins. Bientôt, une étrange relation s’établit entre Tom, considéré par tous comme un simple d’esprit, et les redoutables squales. Excédé par les agressions de pêcheurs de la région contre ses nouveaux amis, il décide de les venger et déchaîne la folie meurtrière des requins contre les habitants de le ville. Une impitoyable chasse à l’homme s’engage.

Mon avis :

Parmi la multitude de films ayant voulu surfer sur l’immense succès du chef d’œuvre de Steven Spielberg, "Mako: The Jaws of Death" est un peu part dans le sens où il nous offrira un scénario très différent de "Jaws" et sortant réellement des sentiers battus...

Pourtant, lorsqu'on y regarde de plus près, William Grefe' ("Sting of Death", "Death Curse of Tartu", "Wild Rebels", "Secret Pulsion") semble avoir en grande partie repris la recette qu'il avait utilisé pour "Stanley", sorti quatre ans plus tôt. En effet, comme dans son film de serpents, le personnage principal du film, ici un vétéran de la Guerre du Pacifique interprété par Richard Jaeckel ("3h10 pour Yuma", "Les douze salopards", "Justice sauvage 2 - la revanche", "Grizzli, le monstre de la forêt", "Starman"), utilise ses redoutables amis pour tuer ceux qui leur veulent du mal...

Un discours écolo assez surprenant où les requins ne seront jamais réellement menaçants, mais au contraire, des victimes qui s’en prendront uniquement à ceux qui les chassent ou leur feront du mal et cela par l’intermédiaire de notre héros qui lui ne craindra rien de leur part grâce à une amulette qu’il porte autour du cou. Richard Jaeckel incarne ici un personnage quelque peu pathétique, il faut l’avouer, à la fois naïf et complètement borderline, mais qui sera tout de même au final plutôt sympathique.

On appréciera notamment lorsqu’il nagera avec les requins se laissant entraîner par eux comme on peut le faire avec des dauphins. On se croirait presque alors dans "Flipper le dauphin"! D'ailleurs on retrouvera comme par hasard au générique des acteurs ayant joué dans la célèbre série comme Richard O'Barry ("Lenny") et Luke Halpin ("Le commando des morts-vivants").

Par contre, même si le héros paraîtra bien dérangé dans sa tête, on n'éprouvera absolument aucune empathie pour ses victimes, car il ne s'attaquera qu'à des gens cupides, sans morale, voir des escrocs ou des violeurs. On s’attachera donc plus à notre vétéran vengeur qu’à eux. Le personnage de Sonny Stein se comporte durant tout le film en véritable justicier et comme dans tout Vigilante movie, la morale sera bien entendu très limite, mais elle sera ici quelque part justifiée par la folie du héros.

Même si le manque de moyens se ressentira lors des attaques de squales qui ne seront pas toujours très démonstratives, le film fonctionne tout de même plutôt bien (Il faut dire que William Grefe' n'est pas un manchot pour filmer ces petites bêtes, d'ailleurs il travailla sur les scènes de requins de "Vivre et laisser mourir"!) et reste très plaisant à voir, notamment grâce à quelques personnages hauts en couleurs apportant pas mal d'humour au métrage.

Parmi le casting, on remarquera principalement la présence de Harold Sakata ("Goldfinger", "Opération Opium", "Dimension de la mort"), John Davis Chandler ("Pat Garrett et Billy le Kid", "Nuit de folie", "Phantasm III") et Buffy Dee ("Quand faut y aller, faut y aller", "Les super-flics de Miami").

Quant à Jennifer Bishop ("Horror of the Blood Monsters", "House of Terror", "Secret Pulsion"), dont ce sera ici le dernier rôle de sa courte carrière, elle apporte une touche de charme au film en ne dévoilant malheureusement pour nous que son bikini... Contrairement aux "Dents de la mer", qui grâce à un budget conséquent avait pu utiliser des requins mécaniques pour rendre ses attaques particulièrement spectaculaires, William Grefe' dut se contenter de tourner avec de vrais requins-tigres, rendant donc les attaques plus réalistes mais en revanche moins spectaculaires...

Ce qui n’empêchera toutefois pas le réalisateur de nous offrir quelques scènes où certains personnages du film se feront bien entendu croquer. Comme dans tous ses autres films, le réalisateur a tourné celui-ci en grande partie en Floride d'où il est originaire et tout particulièrement dans le parc national des Everglades apportant un certain cachet au film grâce à ses paysages sauvages. Alors qu’on aurait pu s’attendre à une pure série Z, étonnamment on a en fait plutôt affaire ici à une petite série B pas désagréable...

Au final donc, sans être un chef d’œuvre, loin de là je vous rassure, ce film de requins sera plutôt une bonne surprise. Je serai d’ailleurs maintenant assez curieux de découvrir d’autres films William Grefe' comme par exemple son "Stanley", qui m’a l’air, ma foi, assez sympathique...

"Les mâchoires infernales" sort le 17 mars 2015 chez Crocofilms en double DVD proposant en plus du film, "Secret Pulsion", un autre long-métrage de William Grefe'. Le film est ici proposé au format 1.33:1 16/9ème compatible 4/3 avec uniquement la piste audio française en Dolby Digital 2.0 mono. Côté bonus, cette édition nous offre une courte introduction par le réalisateur, une compilation de bandes annonces de films de William Grefe' par par Otto Rivers du blog Videotopsy et le court métrage "Shark Attack" de Benjamin Belando.

Petit rappel des autres titres également sortis chez Crocofilms dans la collection "Les inédits du cinéma Bis": "Terreur extra-terrestre", "Hollywood Chainsaw Hookers", "Evil Toons", "Deep Blood", "L'invasion des araignées géantes" et "Le dernier dinosaure"

Permalink 1056 mots par flo001fg Email , 1293 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: The Taint : La critiqueArticle suivant: Dead Sushi : La critique

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 32

powered by
b2evolution