04.03.15

07:00:00, Catégories: Test / Critique  

Par Flo001fg


Synopsis :

Gunilla est une jeune femme mariée à Jan, qui en secret vit une aventure avec Nora, la meilleure amie de sa femme. Les deux amants aimeraient beaucoup que Gunilla accepte qu'ils vivent leur histoire d'amour à trois, alors Nora imagine un stratagème pour qu'elle accepte cette idée. Seulement voilà, alors que Gunilla emménage quelques jours chez son amie, elles font la connaissance d'une curieuse voisine, Britt, restauratrice de jouets anciens et professeur de mimes. Une rencontre qui va quelque peu bouleverser leur existence...


Mon avis :

La venue en France en cette fin de mois de février 2015 de Christina Lindberg ("La Possédée", "Crime à froid", "Anita", "Sex & Fury", "Libre-échanges"), icône de la sexploitation et actrice culte pour beaucoup d'amateurs de films d'exploitation, bien évidemment marqués par son rôle de Madeleine dans "Thriller : A Cruel Picture", constituait un évènement à ne surtout pas manquer pour les fans, d'autant plus que c'était l'occasion pour les nantais de pouvoir découvrir le mythique Rape & Revenge de Bo Arne Vibenius sur grand écran et surtout pour les parisiens de pouvoir enfin découvrir le rarissime "Young Playthings" de Joe Sarno...


En dehors d'une horrible copie VHS issue d'un enregistrement provenant de l'unique diffusion du film sur Playboy Channel, "Young Playthings" était jusque là totalement invisible et pour beaucoup considéré comme irrémédiablement perdu.


Heureusement une copie 16mm a récemment été retrouvée à la mort du cinéaste, seulement voilà, la copie en question étant malheureusement incomplète, l'éditeur suédois Klubb Super 8, qui nous permet enfin de découvrir ce film, dut se résoudre à en proposer un montage incluant une partie du film récupérée sur cette ignoble version pour sa sortie DVD...


C'est cette version remontée justement que les personnes présentes le soir du 28 février à l'Institut Finlandais de Paris ont eu le privilège de voir, accompagnée pour l’occasion de sous-titres français créés par monsieur Christian Valor du site Psychovision (Un grand merci à lui!).


Le très prolifique réalisateur Joseph W. Sarno ("Vibrations", "All the Sins of Sodom", "Le château des messes noires", "Échanges", "Abigail Lesley Is Back in Town") nous livre ici un film fort étrange, on pourrait même parler de véritable OFNI (Objet Filmique Non Identifié), mais pour autant pas inintéressant et surtout très amusant.


Le film est partagé entre deux types de scènes s’alternant durant pratiquement tout le film, d'une part celles souvent assez oniriques et complètement barrées se passant chez Britt, une voisine restaurant de vieux jouets et en même temps professeur de mimes très, très spécial, dont Gunilla et Nora vont tomber accros et d'autre part les autres scènes beaucoup plus classiques où l'on suit les deux amies le reste du temps et où Nora va tout mettre en œuvre pour convaincre Gunilla que la vie à trois c'est le pied...


Il faut dire que la très dévergondée Nora, jouée par la charmante Eva Portnoff, dont c'est d'ailleurs l'unique film, couche avec le mari de sa très naïve meilleure amie et que les deux amants aimeraient bien convaincre celle-ci de vivre à trois!


C'est sans surprise qu'ils vont parvenir à leurs fins, le côté original du film résidant principalement dans les scènes se passant dans l’appartement de Britt où les deux jeunes femmes vont jouer des pièces très érotiques en compagnie d'autres voisins ayant changés de métiers à la demande de l'étrange voisine. Je ne vous raconte pas d'ailleurs les métiers!!! Pickpockets, maquereaux ou encore prostituées...


Côté érotisme, ce film de 1972 sera relativement soft, tout en étant assez généreux au niveau nudité, comme en scènes coquines, celles-ci réservant tout de même quelques surprises notamment lors des scènes de spectacles de mimes.


Au final, on ressort du film avec un drôle de sentiment, celui d'avoir vu un film pour le moins bizarre, mais je dois avouer que j'ai eu le sourire aux lèvres durant tout le film (C'est un signe, non?) et j'ai également bien rigolé sur certaines scènes, comme le reste du public d'ailleurs...


Espérons maintenant que ce "Young Playthings" soit un jour édité en DVD chez nous... Cela serait bien!


En attendant une éventuelle sortie française, si vous souhaitez vous procurer le film en DVD, vous pouvez le faire auprès de la boutique officielle de Christina Lindberg où vous pouvez acheter l’édition éditée par Klubb Super 8 qui a sorti celui-ci accompagné de "Siv, Anne & Sven", un autre film du réalisateur Joe Sarno. Attention par contre, il vaut mieux être anglophone ou savoir lire le suédois! Enfin, si vous souhaitez être tenus informer de l'actualité de Christina Lindberg, n'hésitez pas à suivre sa page Facebook officielle.


Il est à noter que Christina Lindberg était présente en France grâce à l'éditeur Bach Films qui l'avait invité à l'occasion de la sortie de trois nouveaux titres de sa collection "Sexploitation", dont deux films avec la jolie suédoise, "Inga... bonne à tout faire" et "Le tour du monde de Fanny Hill", mais aussi afin de réaliser des interviews destinées à de futures éditions... Patience, on en reparlera!

Permalink 901 mots par flo001fg Email , 1849 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Housebound : La critiqueArticle suivant: Critique cinéma : Phoenix de Christian Petzold

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 30

powered by
b2evolution