03.03.15

07:26:02, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Assigné à résidence dans la maison où elle a grandi, Kylie Bucknell trouve sa peine d'autant plus insupportable qu'elle doit la purger avec sa mère Myriam, une pipelette bien intentionnée, convaincue que la maison est hantée. Kylie ne voit dans les superstitions de sa mère qu'une distraction pour échapper à une routine faite de légumes bouillis et de commérages de province. Mais quand elle commence elle aussi à entendre des chuchotements troublants et des heurts étranges pendant la nuit, Kylie se demande si elle a hérité de l'imagination débordante de sa mère ou si la maison est en effet hantée par un esprit hostile qui n'est pas particulièrement ravi de son retour.

Mon avis :

Pour son premier long-métrage, le jeune réalisateur néo-zélandais Gerard Johnstone, connu dans son pays pour être le créateur de la série satirique "The Jaquie Brown Diaries", s'essaye à un genre assez peu exploité, la comédie horrifique, du moins de la manière dont celui-ci nous la présente...

En effet, nous n'avons pas affaire avec "Housebound" à une grosse comédie loufoque, mais au contraire à une comédie plus mesurée un peu à la manière d'un "Vampire, vous avez dit vampire ?" ou encore d’un "Fantômes contre fantômes" de son compatriote Peter Jackson. Pourtant dès la première scène, on s'amuse beaucoup avec ce cambriolage qui tourne au ridicule!

On y découvre le personnage de Kylie Bucknell, interprétée par la ténébreuse Morgana O'Reilly ("We Feel Fine", "Les voisins"), une jeune délinquante qui suite à ce braquage raté, va se retrouver assignée à résidence au domicile de sa mère avec un bracelet électronique à la cheville, afin d’y purger sa peine...

Seulement voilà, pas de bol, il semble se passer d'étranges choses chez elle! La maison serait-elle hantée? C'est du moins ce que pense sa mère Miriam, jouée par Rima Te Wiata ("50 façons de dire fabuleux"), avec qui Kylie ne s’entend pas vraiment (C’est le moins qu’on puisse dire!), mais c'est aussi ce que va finir par penser la jeune rebelle, même si elle sera pourtant pour le moins septique au départ...

"Housebound" nous surprend par son ton très décalé, passant constamment du sérieux au comique, ce qui pourra d’ailleurs être quelque peu perturbant, mais qui fera aussi la force du métrage. L'autre force du film, c'est évidemment son scénario qui nous réserve quelques surprises assez inattendues, prenant une direction pour le moins surprenante en cours de route.

Enfin, il y a les acteurs qui sont tous très bons, comme par exemple Glen-Paul Waru ("The Jaquie Brown Diaries") dans le rôle d'Amos, un attachant agent de sécurité passionné de phénomènes paranormaux qui va venir en aide à notre jeune délinquante et à sa maman...

Malgré un budget très restreint, le réalisateur s'en sort très bien, nous offrant même un film visuellement très réussi et ne faisant en aucun cas amateur contrairement aux premières œuvres de Peter Jackson auquel il est souvent comparé. Et même si chaque scène sera désamorcée par un élément comique, le réalisateur arrivera quand même à créer une ambiance angoissante, voir à occasionner quelques frissons, chose pas si facile que ça à faire! Chapeau!


Malgré son mélange des genres qui pourra en déstabiliser plus d'un, "Housebound" est une belle réussite qui a bien mérité ses récompenses reçues lors de sa tournée des festivals et notamment au NIFFF (Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel) de 2014 où il remporta le Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film.

Après être sorti en pack en avant-première avec le numéro 232 du mois de février 2015 du magazine Mad Movies, "Housebound" est officiellement disponible dans le commerce en DVD et VOD depuis le 16 février 2015 chez Luminor dans une édition basique nous proposant le film au format 2.35, 16/9ème compatible 4/3 avec une unique piste anglaise Dolby Digital 5.1 accompagnée de sous-titres français et contenant que la bande annonce du film en guise de bonus.

Housebound

Housebound
Amazon à 16.24€
Fnac à 20€
Voir la fiche
Permalink 719 mots par flo001fg Email , 880 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Discopath en DVD et VOD Article suivant: Young Playthings : La critique

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 32

powered by
b2evolution