06.12.14

06:25:49, Catégories: Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Pour cette force d’élite de la DEA, il s’agit officiellement de prendre d’assaut le repaire d’un important cartel mais en réalité, l’opération se révèle être un véritable braquage. Après s’être emparés de 10 millions de dollars en liquide, les agents complices pensent leur secret bien gardé… jusqu’à ce que quelqu’un se mette à les assassiner les uns après les autres, froidement, méthodiquement. Alors que les meurtres se multiplient, chaque membre de l’équipe devient un suspect. Chacun sait tuer, et chacun a un excellent mobile...

Mon avis :

Après des débuts très prometteurs en tant que réalisateur, on pouvait naturellement attendre beaucoup de cette rencontre entre David Ayer ("Bad Times", "Au bout de la nuit", "End of Watch", "Fury") et de notre Schwarzy préféré enfin de retour depuis deux années, après sa longue absence où il était devenu (à notre grand désespoir!) gouverneur de l'État de Californie. Pourtant ce "Sabotage", malgré son côté musclé et violent peinera à convaincre pleinement en raison notamment d'un scénario quelque peu tiré par les cheveux et un peu brouillon...

"Sabotage" commence pourtant très bien avec une scène difficilement soutenable laissant entrevoir un métrage âpre et violent qui ne devrait pas nous laisser indemne. Et puis rapidement on découvre un Arnold Schwarzenegger ("Conan le Barbare", "Terminator", "Predator", "Total Recall", "Last Action Hero", "True Lies", "Expendables") certes vieillissant mais ayant toujours fière allure, contrairement par exemple à un Steven Seagal (Ça, c’est de la comparaison!).

Notre Schwarzy est ici entouré d'une équipe sacrément musclée et particulièrement « badass » rappelant un peu celle qui l’entourait dans un certain "Predator". Parmi son équipe de choc, on notera tout particulièrement la présence d’un autre ancien T-800, Sam Worthington ("Terminator renaissance", "Avatar", "Le choc des Titans"), en belle gueule de service, Joe Manganiello ("Spider-Man", "Les frères Scott", "True Blood") au physique réellement impressionnant, Terrence Howard ("Collision", "Réussir ou mourir", "À vif") et Mireille Enos ("Gangster Squad", "World War Z", "Les 3 crimes de West Memphis") dans le rôle du chien fou complètement incontrôlable de la bande, une petite dame donc assez impressionnante et qui rivalisera sans problème avec les hommes!

Cette équipe, très borderline, ressemblant plus à un gang qu'à des agents de la DEA, va être confrontée au cartel de la drogue après une opération où Schwarzy et sa bande auront prélevé quelques billets (Pas de bol, malgré leurs précautions, cela s’est quand même vu!). Nos durs à cuire vont alors être décimés les uns après les autres (Le scénario s'inspire vaguement de la nouvelle d'Agatha Christie, "Dix petits nègres"!).

Caroline Brentwood, interprétée par l'excellente Olivia Williams ("Postman", "Sixième sens", "Abîmes", "The Last Days on Mars") et son collègue Jackson, joué par Harold Perrineau ("Roméo + Juliette", "Matrix Reloaded", "28 semaines plus tard", "Lost - Les disparus"), vont alors enquêter sur ces meurtres et essayer de comprendre le fin mot de l'histoire...

Le réalisateur va malheureusement un peu trop se concentrer sur certains de ses personnages et pas assez sur son histoire, qui manquera quelque peu de crédibilité et dont les rebondissements seront un peu trop prévisibles. Dommage, car David Ayer, à qui on doit notamment les scénarios de "Training Day" et "Dark Blue", est capable de nous offrir des scénarios beaucoup plus aboutis que celui-ci.

Mais il faut dire que le scénario a été à la base écrit par Skip Woods ("Hitman", "X-Men origines: Wolverine", "Die Hard: Belle journée pour mourir"), David Ayer n'étant intervenu qu’après. D'ailleurs, le cinéaste avait au départ proposé une autre fin qui élevait le film à un autre niveau, une fin beaucoup plus sombre et immorale, malheureusement non retenue suite aux projections test.

Malgré tout, on retrouve bien les thèmes chers au réalisateur (le milieu de la drogue, les ripoux etc...) et cela même si au départ ce projet ne lui était pas destiné puisque cela devait être le réalisateur français Patrick Alessandrin ("15 août", "Mauvais esprit", "Banlieue 13: Ultimatum") qui devait en assurer la mise en scène avec en vedette Bruce Willis et non Schwarzy! Le réalisateur nous offre quand même un vrai film « d’hommes » bien violent avec des meurtres bien craspecs et gore (Limite un peu trop... Était-ce vraiment nécessaire?), mais réservant du coup ce long métrage à un public relativement averti.

Malgré un scénario un peu bancal, "Sabotage" sera tout de même au final un bon divertissement musclé qui devrait contenter les amateurs du genre, mais quel gâchis quand même... Merci les projections test!

"Sabotage" est sorti le 8 septembre 2014 chez Metropolitan Vidéo en DVD et Blu-ray. Le DVD propose une image au format 1.85 16/9ème compatible 4/3 avec pistes audio anglaise et française Dolby Digital 5.1 et en Audiodescription (pour malvoyants) 2.0. Le Blu-ray, quant à lui, est au format 1.85 16/9ème 1080p AVC avec pistes audio anglaise et française dts-HD Master Audio 5.1 et en Audiodescription (pour malvoyants) 2.0. Les bonus enfin, communs aux deux éditions nous offrent des scènes coupées incluant notamment une intrigue parallèle (9’30’’ - vost), deux fins alternatives (17’15’’ - vost), un documentaire sur les coulisses du film (8’), la bande annonce en vf et vost et des bandes annonces de l'éditeur.

Sabotage

Sabotage
Amazon à 7.03€
Fnac à 9.09€
Voir la fiche
Sabotage (Blu-ray)

Sabotage (Blu-ray)
Amazon à 10.78€
Fnac à 11.39€
Voir la fiche

Permalink 925 mots par flo001fg Email , 901 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique cinéma : Bilbo le hobbit : la bataille des cinq arméesArticle suivant: Ordure ! : La critique

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 97

powered by
b2evolution