25.11.14

08:32:47, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Des personnes se réveillent au sein d’un vieil hôpital psychiatrique ne sachant pas comment elles sont arrivées là. Alors qu’elles décident de chercher un moyen de s’enfuir, elles vont vitre découvrir que dans ces lieux froids et sinistres, elles ne sont pas seules. Des forces surnaturelles rôdent et tentent de les empêcher de partir. Tandis que Sam et Jessica veillent sur la très jeune Celia, des tensions naissent dans le groupe. En se posant des questions les uns sur les autres, ils vont s’apercevoir que leurs passés sont liés et certains ne sont pas ce qu’ils prétendent être. Avec les forces du mal autour d’eux et des disparitions étranges, ils comprennent que dans ces lieux, rien ne paraît être ce qu’il est...

Mon avis :

Après "Devil Seed", un film de possession sympathique, mais qui ne révolutionnait pas le genre, le réalisateur canadien Greg A. Sager nous revient avec un second long-métrage horrifique dont nous avons pour une fois la primeur puisque celui-ci n'est pour le moment sorti dans aucun autre pays. Une édition canadienne est tout de même prévue pour le 2 décembre 2014 et encore uniquement en DVD, alors que nous avons eu le droit en plus à une sortie Blu-ray...

"Kingdom Come" se déroule dans un bâtiment désaffecté (il a été tourné en fait dans un hôpital psychiatrique abandonné dans le Sud-ouest de l'Ontario) où des individus qui ne se connaissent pas se réveillent sans le moindre souvenir de comment ils sont arrivés là... Tiens on a déjà vu ça auparavant! Dès les premières minutes, des évènements étranges se produisent sans que l'on sache s’ils sont d’ordre paranormal ou s’ils sont l’œuvre d'un psychopathe à la Jigsaw...

Bon, il faut avouer que ce début est assez laborieux, avec quelques acteurs particulièrement agaçants qu'on aimerait voir disparaître rapidement et un scénario on ne peut plus classique. Heureusement, les protagonistes agaçants vont disparaître assez vite et le scénario va nous réserver quelques bonnes surprises! En effet, après cette première partie assez faible, les apparitions surnaturelles vont faire leur apparition et le film va alors rentrer dans le vif du sujet.

La vraie nature des différents protagonistes va nous être révéler à travers des flashbacks et la raison de leur présence en ces lieux peu à peu dévoilée, rendant l’intrigue du film tout de même plus intéressante que ce que le début nous laissait imaginer.

Et puis heureusement en dehors des quelques rôles secondaires assez stressants, les acteurs principaux, Ry Barrett ("Desperate Souls", "Neverlost", "Antisocial"), la charmante Camille Hollett-French ("Making 'The Domino Effect'") et la toute jeune Ellie O'Brien ("Ascension") forment un trio attachant auquel va s'opposer un Jason Martorino ("The Secret Lives of Lovers") cabotinant certes pas mal, mais dont le côté excessif est rendu crédible de part la nature de son personnage... Sager a choisi un casting assez peu expérimenté, mais heureusement assez convaincant dans l’ensemble.

Côté trouillomètre, on ne peut pas dire que le film fera beaucoup d'effet, mais il distillera tout de même une ambiance assez glauque et malsaine et les créatures du film seront assez réussies, même si on aurait apprécié qu'elles soient un peu plus agressives. Enfin, le final nous réserve un twist assez intéressant et plutôt bien vu, même s’il était assez prévisible. Le réalisateur aurait toutefois gagné à rythmer un peu plus son film et peut-être aussi à se démarquer de ses références.

Avec ce second long-métrage, Greg A. Sager montre une nouvelle fois qu’il aime le cinéma de genre et qu’il a des références, mais maintenant il serait peut-être bien qu’il s’en démarque pour nous offrir quelque chose de plus original et donc de plus marquant et de plus abouti. Finalement ce "Kingdom Come" s’avère être une plutôt bonne surprise, car il faut bien reconnaître qu’on en attendait pas grand-chose...

"Kingdom Come" est sorti le 1er octobre chez M6 Vidéo/Factoris Films en DVD, Blu-ray et VOD. Le DVD propose une image au format 2.35 16/9ème compatible 4/3 avec pistes audio anglaise et française Dolby digital 5.1, alors que le Blu-ray est lui au format 2.35 1080p AVC avec pistes audio anglaise et française dts-HD Master Audio 7.1. Côté bonus, pas mal de choses, mais malheureusement réservées à un public anglophone, avec un making of, un bêtisier, des scènes coupées et étendues.

Kingdom come

Kingdom come
Amazon à 7.14€
Voir la fiche
Kingdom come (Blu-ray)

Kingdom come (Blu-ray)
Voir la fiche

Permalink 807 mots par flo001fg Email , 1522 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Fleming : La critiqueArticle suivant: Sharknado : La critique

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 34

powered by
b2evolution