19.08.14

07:41:35, Catégories: Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Lors d’une explosion atomique ravageant New York, huit personnes se réfugient dans le sous-sol de leur immeuble. Des tensions et des rivalités apparaissent rapidement parmi les rescapés qui survivent grâce aux réserves d’eau et de nourriture. Ce qui semblait initialement être un sanctuaire se transforme en véritable enfer...

Mon avis :

Avec son court métrage "Au petit matin", Xavier Gens ("Frontière(s)", "Hitman", "The ABCs of Death") m'avait littéralement bluffé! Vraiment une grosse claque comme on aimerait en prendre plus souvent... Si "Frontière(s)" était un film de genre assez efficace et bien corsé et qu'on y retrouvait Estelle Lefébure, il y manquait toutefois l'émotion que j'avais ressenti avec ce précédent court métrage. Avec "The Divide", j'ai enfin retrouvé cette puissance émotionnelle. Attention chef d’œuvre!

L'histoire se passe essentiellement en huis clos dans le sous-sol d'un immeuble où huit personnes vont trouver refuge après qu'un cataclysme ait ravagé New York. Ce lieu qui va au départ les protéger, va ensuite devenir leur prison et leur tombeau...

Dans un premier temps, c'est le personnage de Mickey, joué par Michael Biehn ("Terminator", "Aliens - Le retour", "Abyss", "Tombstone"), qui va prendre les choses en mains, faisant régner l'ordre dans ce lieu qu'il occupait déjà avant la catastrophe et qu'il avait transformer en bunker, en prévision probablement qu'un tel événement se réaliserait. On comprend d'ailleurs que cet ancien pompier est marqué par le passé, tout particulièrement par les événements du 11 septembre 2001... D'ailleurs face à cette explosion nucléaire, il accuse immédiatement les arabes, ce qui n'est sûrement pas un hasard.

Seulement peu à peu les autres personnalités des occupants vont se révéler, notamment celles de Josh et Bobby, respectivement interprétés par Milo Ventimiglia ("Heroes", "Pathology", "Blindés") et Michael Eklund ("House of the Dead", "The Day", Errors of the Human Body"), les deux hommes vont alors prendre le dessus sur Mickey allant jusqu'à le faire prisonnier pour prendre le pouvoir et surtout avoir mainmise sur son stock de nourriture. Les deux nouveaux maîtres à bord vont alors faire régner la terreur sur les autres habitants, mais surtout évidemment sur les plus faibles.

La première victime, cela sera Marilyn, le personnage interprété par Rosanna Arquette ("Recherche Susan désespérément", "Silverado", "After Hours", "Le grand bleu", "Pulp Fiction") qu'ils vont transformer en esclave sexuelle, un rôle où l'on sent que l'actrice s'est donnée à fond et pour lequel elle n'a pas été épargnée! L'actrice y est absolument bluffante!

La deuxième victime, dans une moindre mesure, cela sera le personnage de Sam, joué par Iván González ("Chicos ricos", "¿Sabés nadar?", "The ABCs of Death", "Chimères"), un avocat, assez lâche arrivé en couple avec la belle Eva, jouée par Lauren German ("Massacre à la tronçonneuse", "Hostel - chapitre II", "Dark Country"), la femme forte du groupe. Le couple volera évidemment en éclats, mais Xavier Gens le fera de façon assez subtile et pas vraiment comme on aurait pu l'imaginer.

Les autres personnages seront un peu plus neutres et n'auront finalement que peu d'importance, sinon de servir l'intrigue et nous éclairer un peu plus sur la personnalité des principaux protagonistes. La transformation des personnages, qu'elle soit physique ou mentale sera véritablement impressionnante. C'est d'ailleurs ce qui marquera probablement le plus, plus en tous cas que la violence pourtant bien présente...

Le réalisateur va réussir tout au long de son métrage à rendre l'atmosphère de plus en plus oppressante et malsaine, allant crescendo vers un final d'une noirceur et d'une beauté absolue. L'émotion est cette fois de retour!

Les images sont fortes, les acteurs fabuleux et le tout transcendé par la merveilleuse musique de Jean-Pierre Taieb ("Frontière(s)", "Vertige") qui apporte une certaine mélancolie au métrage. Voilà le genre de film dont on ne ressort pas indemne et qui marque durablement! Par contre, attention, âmes trop sensibles s'abstenir, car certaines scènes sont quand même assez sévères!

Xavier Gens signe avec "The Divide" son meilleur long-métrage à ce jour, alors espérons qu'il continue sur cette lancée ! En attendant, on ne voit toujours rien venir... A quand un nouveau film?

"The Divide" n'est évidemment pas une nouveauté puisque le film était sorti en DVD, Blu-ray et dans une édition collector combo Blu-ray + 2 DVD chez BAC Vidéo en juin 2012 (Réédité ensuite en janvier 2014), mais cela fait longtemps que je souhaitai vous en parler... Le DVD contient le film au format 2.35 16/9ème avec pistes anglaise et française Dolby Digital 5.1 et comprend en guise de bonus un making of, une scène coupée dispensable où on en apprend un peu plus sur les deux frères, un module sur les dérapages du film et trois bandes annonces dont celle du film.

Le Blu-ray, quant à lui, propose le film au format 2.35 avec une résolution de 1080p et pistes anglaise et française DTS-HD Master Audio 5.1. Étonnamment cette édition contient des bonus radicalement différents du DVD, proposant une interview de Xavier Gens, un module sur les effets spéciaux, un sur la musique, un sur la pré-production, une fin alternative et la bande annonce.

Mais c'est évidemment l'édition collector qui est à privilégier, puisqu'en plus de regrouper les deux formats et donc l'intégralité des bonus concernant le film, elle nous offre un deuxième DVD contenant un documentaire sur le réalisateur et l'intégralité de ses courts métrages dont l'indispensable "Au petit matin"...

The divide

The divide
Voir la fiche
The divide (Blu-ray)

The divide (Blu-ray)
Voir la fiche
The divide - Edition collector (Blu-ray + 2 DVD)

The divide - Edition collector (Blu-ray + 2 DVD)
Voir la fiche

The divide

The divide
Amazon à 7.7€
Fnac à 9.99€
Voir la fiche
The divide (Blu-ray)

The divide (Blu-ray)
Amazon à 8.9€
Fnac à 19.64€
Voir la fiche
The divide - Edition collector (Blu-ray + 2 DVD)

The divide - Edition collector (Blu-ray + 2 DVD)
Fnac à 14.99€
Voir la fiche

Permalink 954 mots par flo001fg Email , 1681 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Fantôme à vendre : La critiqueArticle suivant: The Battery : La critique

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 135

powered by
b2evolution