02.07.14

07:50:23, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg


Synopsis :

Jean-Paul Moulin est un jeune commissaire dont le look décontracté et les méthodes solitaires tranchent dans la police française. Assisté de son adjoint Guyomard, il plonge avec panache dans les enquêtes les plus périlleuses qui vont le confronter à des meurtriers, dealers et voleurs en tout genre. Sa première mission l’embarque sur les traces du tueur d’un patron d’une riche maison de couture. Le début d’une longue carrière...


Mon avis :

Précédemment sortis en kiosque dans la collection "Commissaire Moulin", les sept premiers épisodes de la série ressortent en coffret et cette fois pour certains dans leurs montages d'origine contrairement aux premières éditions...


"Commissaire Moulin, Police judiciaire" fait vraiment parti des séries françaises qui ont marqué mon enfance, notamment grâce à la musique du générique qui me faisait carrément flipper. D'ailleurs je garde en mémoire le souvenir d'épisodes assez sombres et assez angoissants qui sortaient vraiment du lot par rapport aux autres séries françaises... C'est donc avec une immense joie que j'ai redécouvert ces premiers épisodes! Eh bien, "Ricochets" le tout premier épisode de la série, qui a été diffusé la première fois le 4 août 1976, m'a quelque peu laissé dubitatif... D'abord car la série a pas mal vieilli, que les scènes filmées en studio sont vraiment laides et jurent comparées à celles filmées en milieu naturel et qu'il n'y a pas la moindre angoisse dans cet épisode, qui au contraire comporte pas mal d'humour!


L'histoire autrement tient la route et on retrouve avec plaisir un Yves Rénier ("Diabolo menthe", "Frantic", "Les Anges gardiens", "Mortel Transfert") jeune et déjà très charismatique, secondé par l'inspecteur Pierre Guyomard, joué par Guy Montagné ("Elle voit des nains partout!", "P.R.O.F.S", "Paulette, la pauvre petite milliardaire"). Cet épisode comporte en outre parmi ses acteurs principaux, Jean-Claude Dauphin ("Le Choix des armes", "Adieu la vie", "L'Insoutenable Légèreté de l'être"), dont la relation avec le commissaire Moulin sera assez intéressante, très éloignée des relations policier/criminel habituelles... Un bon épisode au final, même s'il faut s'habituer au style pas très esthétique des scènes en studio et ne pas être trop regardant sur la mise en scène qui laisse tout de même à désirer.


Même soucis pour le deuxième épisode, "La surprise du chef", dont les scènes en studio jurent vraiment par rapport aux autres, dû notamment à l'éclairage et aux prises de son. Donc là, encore il faudra s'habituer! En dehors de ça, l'épisode est plaisant avec une enquête où l'on a le plaisir de retrouver quelques gueules du cinéma français comme Michel Beaune ("L'héritier", "Flic ou voyou", "Le battant", "L'arbalète"), que l'on retrouvera d'ailleurs par la suite dans deux autres épisodes du « commissaire Moulin » et Marcel Cuvelier ("Ascenseur pour l'échafaud", "Le doulos", "Le grand Meaulnes", "Les nouvelles aventures de Vidocq"). D'ailleurs il est amusant de constater que les deux acteurs ont d'autres films en commun comme "L'aveu", "L'héritier" ou encore "Stavisky...".


Dans le rôle de l'ami de Moulin, on retrouve également Jean-Luc Moreau ("Eaux profondes"), surtout connu comme metteur en scène et pour son rôle de Guccio Baglioni dans "Les rois maudits". La mise en scène n'a rien de très folichonne cette fois encore, mais on remarquera tout de même une assez jolie scène où des enfants découvre un cadavre... Même si ces deux premiers épisodes se laissent voir sans déplaisir, je ne retrouvais en tous cas pas l'ambiance angoissante qui m'avait tant marqué! Je commençais même à me demander si ce n'était pas le fruit de mon imagination... On se fait souvent des films quand on est môme!


Heureusement, "La peur des autres", le troisième épisode va me rassurer et me ramener directement dans mon enfance avec une atmosphère bien angoissante, à la limite de l'épouvante dans sa dernière partie. Là, encore les quelques scènes filmées en studio jurent un peu par rapport au reste, mais autrement on se laisse happer par cette sombre histoire de meurtre. Pierre Vernier ("Rocambole", "Michel Strogoff", "I... comme Icare", "Le marginal") y est vraiment excellent!


Dans le rôle de Jocelyne, la petite amie de Moulin, on retrouve Catherine Morin ("Peur sur la ville"), une actrice qui avait je trouve physiquement un petit côté à la Sophie Marceau. Mais on remarquera également la présence de têtes bien connues du cinéma et de la télévision française comme Jeanne Herviale ("Comment réussir quand on est con et pleurnichard", "Série noire", "Les Oreilles entre les dents") ou Jean-Pierre Castaldi ("R.A.S.", "Pour 100 briques t'as plus rien...", "Promotion canapé", "Profil bas").


Le cinquième épisode, "L'Évadé" est un épisode en tous points palpitant, parfaitement rythmé avec en prime un très beau duo flic/voyou formé par Yves Rénier et Jean Franval ("Le Cercle rouge", "Les Égouts du paradis", "Black Jack"), dont la stature est impressionnante. Quelques petites touches d'humour, comme le fait que la copine de Moulin occupe constamment le téléphone, sont assez bien vues et surtout enfin, il n'y a plus de différences visuelles entre les différentes scènes...


Il y a donc un réel tournant avec cet épisode, car il faut l'avouer, ces différences entre scènes filmées en studio et celles filmées en décor réel étaient assez déplaisantes. Vous allez me dire, tiens, il a zappé le quatrième épisode! Eh bien, non, pas vraiment! En fait, les deux épisodes sont inversés sur l'édition DVD et le quatrième arrive donc après.


Ce quatrième épisode intitulé "Choc en retour" se passe dans le milieu d'une secte et comportera même des éléments qu'on pourrait croire à un moment paranormaux. Dans cet épisode, on notera surtout la présence de Paul Crauchet ("L'armée des ombres", "Le cercle rouge", "Flic Story", "La traque") dans le rôle du gourou et la musique de Pink Floyd qui est assez présente et bizarrement non créditée au générique...


Pour le sixième épisode, "Marée basse", direction le Morbihan, Belle-île plus précisément, où Moulin revient passer des vacances sur l'île où il a passé une partie de son enfance. Malheureusement pour lui, celles-ci ne vont se passer comme prévu et rapidement il va tomber sur un premier cadavre...


Là encore la série opère un nouveau tournant avec un changement de look lié à cette année 77. Fini les cheveux un peu longs et le look très marqué années 70 et bienvenue par contre au disco! Il semble même s'être passé quelques mois entre cet épisode et le précédent tant il y a du changement! D'ailleurs, Jocelyne, sa petite amie n'est plus avec lui et on se demande d'ailleurs ce qui s'est passé... Probablement en a-t-elle eu marre de cette vie à l'attendre? Comme dans le cinquième épisode, la mise en scène est bien meilleure et on sent que la série prend enfin son envol avec qui plus est des moyens plus importants. On a même droit à quelques effets spéciaux, certes pas très convaincants, mais quand même...


A la fin de l'épisode, il y a même une scène où Yves Rénier et son ami d'enfance, joué par Gérard Darrieu ("Z", "Mais ne nous délivrez pas du mal", "Le Professionnel"), qu'on retrouve ici pour la seconde fois après "Ricochets" où il tenait un tout autre rôle, sont doublés, cette même scène avec les effets spéciaux d'ailleurs et là encore c'est très visible, mais typique des films de cette époque... On sent en tous cas qu'on a voulu aller vers quelque chose de plus spectaculaire.


L'intrigue tient en tous cas bien en haleine malgré le fait qu'elle soit un peu trop prévisible. Parmi le casting, on remarquera plusieurs acteurs très connus, notamment Michel Peyrelon ("R.A.S.", "Dupont Lajoie", "Adieu, poulet") au jeu toujours aussi particulier, Vernon Dobtcheff ("Le Sauvage", "L'Espion qui m'aimait", "Le Nom de la rose") et Bernard Alane ("Hibernatus", "Sur mes lèvres", "Dans ma peau"), mais également l'actrice et réalisatrice Diane Kurys ("Diabolo menthe", "Coup de foudre", "La Baule-les-Pins"), qui a ici une petite aventure avec notre commissaire.


"Petite hantise", le septième et dernier épisode de ce coffret nous emmène en Normandie chez la tante de Moulin où il se passe de bien curieux phénomènes. Ici, on aura le droit à une réelle incursion dans le fantastique avec des manifestations paranormales très inquiétantes, mais mis en scène avec pas mal d'humour, ce qui désamorcera quand même pas mal l'impact, même pour des enfants...


Évidemment, celles-ci auront une explication très rationnelle, mais par contre peu convaincante, laissant ainsi planer un certain doute! Dans cet épisode, on notera principalement la présence de Tsilla Chelton ("Tatie Danielle", "La soif de l'or", "Persécution") et de Louison Roblin ("Les galettes de Pont-Aven", "Comme la lune").


Même si je n'ai pas forcément retrouvé le côté assez angoissant dont j'avais le souvenir, cette plongée dans le passé m'a procuré malgré tout beaucoup de plaisir et il me tarde déjà de pouvoir redécouvrir prochainement la suite de cette première saison d'une série qui avait donné un sérieux coup de jeune aux séries policières en France...


Ce volume 1 de la première saison de "Commissaire Moulin, Police judiciaire" est sorti en DVD le 25 avril chez Elephant Films. Les 7 épisodes qui composent ce coffret sont au format respecté 1.33 4/3 (En dehors d'un épisode qui est étrangement en 16/9, mais qui passe toutefois correctement sur mon téléviseur...) avec pistes françaises mono. 7 épisodes repartis sur 5 DVDs, un sur les trois premiers et deux sur les deux suivants. Pas grand-chose à se mettre sous la dent niveau bonus, essentiellement une galerie photos et des bandes annonces de l'éditeur situées sur le premier disque. Par contre, les prochains coffrets devraient contenir des bonus exclusifs...


Permalink 1750 mots par flo001fg Email , 2255 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Interview de Julien Richard-Thomson / 2014Article suivant: Kiss of the Damned : La critique

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 32

powered by
b2evolution