20.06.14

08:32:18, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg


Synopsis :

Au lendemain de la chute du nazisme, la nation allemande a dû prendre conscience de l’incroyable machination qui a conduit ses élites à organiser la plus grande tragédie de l’Histoire de l’Humanité. En confrontant des lycéens à une mise en scène réaliste du quotidien d’Auschwitz, Dr Boll interroge la mémoire, la culpabilité et l’histoire que transmettront les futures générations. Dans ce pamphlet, le cinéaste et intellectuel allemand, Dr Uwe Boll sonde la jeunesse de son pays et établit un examen des consciences après 3 générations. Terreau fertile des négationnismes, le manque de conscience et d’empathie de cette nouvelle génération dresse l’effroyable constat de l’oubli nourri de tabou, de la rancœur et de l’ignorance.


Mon avis :

Winston Churchill a dit « Un peuple qui a oublié son passé se condamne à le revivre »... Cette phrase résume parfaitement en effet les motivations qu'a eu Uwe Boll ("King Rising", "Seed", "The Last Squad", "Blood Reich", "Max Schmeling") en faisant ce film sur la Shoah.


Avec "Auschwitz", le réalisateur allemand signe un film vraiment à part dans sa filmographie, car ce long-métrage est avant tout un documentaire. Une bonne partie du film est d'ailleurs composée d'entretiens avec des lycéens allemands et d' images d'archives sur le sujet. A travers ce film, Uwe Boll a voulu, d'une part, montrer de façon brute, ce qu'étaient les camps de la mort et d'autre part, montrer la relative ignorance des jeunes de notre époque sur des faits absolument ignobles et pourtant relativement récents, ayant pourtant été commis par leur propre nation...


Le film débute par une présentation du film par le réalisateur, suivi de quelques interventions de lycéens questionnés sur ce qu'était Auschwitz et l'on peut rapidement s'apercevoir du dramatique manque de connaissances de ceux-ci sur le sujet. Certains n'ont jamais entendu parler d'Auschwitz, d'autres ignorent qui étaient les SS etc...


Au bout d'environ 10 minutes, le film, pour sa partie fiction, commence alors. Le réalisateur a choisi volontairement une mise en scène assez sobre, collant au plus proche de la réalité, n'essayant pas notamment de trop soigner sa photographie ou encore, ne rendant pas la réalité plus dramatique qu'elle n'est par une ambiance musicale exagérée qui aurait pu jouer davantage encore sur nos sentiments. Non, il nous montre la réalité de façon froide, crue et sans aucune fioriture...


Il y a d'ailleurs un côté presque mécanique dans cette extermination. Les soldats allemands font ça comme un travail à la chaîne avec ses différentes étapes bien définies, récupérant vêtements, bijoux, cheveux et dents avant de brûler les corps. Le réalisateur nous montre des soldats faisant ça sans état d'âme, même s'il nous parle tout de même de certains ayant du mal à exécuter les bébés...


D'ailleurs, ce qui manque un peu au film ce sont quelques explications! Pourquoi les bébés étaient-ils exécutés à part et par une balle dans la tête? Pourquoi récupéraient-ils les cheveux et les dents? En fait, dans le cas des cheveux par exemple, ceux-ci étaient transformés en feutre industriel afin de fabriquer notamment des pantoufles ou des bas... Absolument ignoble! Les images sont évidemment très dures et difficilement supportables, car contrairement à des films de pure fiction, là on sait que cela a malheureusement eu lieu!


Uwe Boll n'hésite pas à s'attribuer le rôle d'un des bourreaux, comme pour assumer le rôle des siens durant la guerre. Il faut d'ailleurs reconnaître que le fait que le film soit l’œuvre d'un allemand décuple encore plus l'impact de celui-ci.


Après, cette recomposition de ce qu'il se passait dans les camps, le réalisateur reprend la partie reportage et documentaire, avec la suite des réponses des lycéens à ses questions, agrémentées d'images d'archives montrant la réalité. Là, encore on voit l'ignorance de certains jeunes (Pas de tous heureusement!), mais le cinéaste essaye tout de même de les amener à réfléchir sur tout cela et certains font même le parallèle avec d'autres génocides ou d'autres conflits plus récents...


Enfin, Uwe Boll conclut sur sa motivation à faire un tel film, une motivation, on ne peut plus louable, qu'on n'oublie jamais que cela ait eu lieu pour que cela ne se reproduise plus, mais également comme il le dit au début du film que certains arrêtent de mettre tous les allemands dans le même panier...


Les détracteurs de Uwe Boll ne changeront probablement pas d'avis sur les qualités de metteur en scène du réalisateur allemand, mais ne pourront en revanche que saluer, comme tout le monde d'ailleurs, l'initiative de la part du cinéaste de nous convier à ce devoir de mémoire fort malheureusement nécessaire.


"Auschwitz" est sorti en DVD et Blu-ray le 3 juin 2014 chez Elephant Films. Le film est présenté au format respecté 1.78 et 2.35 16/9ème avec pistes française et allemande Dolby Digital 5.1 et sous-titres français pour le DVD et au format 1.78 et 2.35 avec une résolution de 1080i et pistes française et allemande dts-HD Master Audio 5.1 et sous-titres français pour le Blu-ray. Côté bonus, on trouve un entretien de Uwe Boll filmé à Movies 2000 lors de sa venue le 2 juin 2012, une galerie d'images et des bandes annonces de l'éditeur dont celle du film.


Auschwitz

Auschwitz
Amazon à 16.99€
Fnac à 22€
Voir la fiche
Auschwitz (Blu-ray)

Auschwitz (Blu-ray)
Fnac à 19.99€
Amazon à 19.99€
Voir la fiche

Permalink 939 mots par flo001fg Email , 1600 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Hollywood Chainsaw Hookers : La critiqueArticle suivant: Goal of the Dead : Sortie DVD & Blu-ray

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 24

powered by
b2evolution