Archives pour: Mai 2014, 09

09.05.14

05:44:23, Catégories: Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

"Mekong Hotel" est le portrait d’un hôtel situé sur les rives du Mékong au nord-est de la Thaïlande. Le fleuve marque la frontière entre la Thaïlande et le Laos. Dans les chambres et sur les terrasses, Apichatpong et son équipe font une répétition d’un film intitulé "Ecstasy Garden" que ce dernier a écrit il y a des années. Ni fiction, ni documentaire, le film oscille constamment entre réel et irréel, révélant ainsi les liens qui unissent une mère-vampire et sa fille, les jeunes amoureux et le fleuve. "Mekong Hotel", puisque le film fut tourné au moment où la Thaïlande vécut ses plus grandes inondations, navigue aussi entre les strates de la démolition, la politique ainsi qu’un rêve partant à la dérive.

Mon avis :

Après avoir remporté la Palme d'Or à Cannes en 2010 avec "Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures)", le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul ("The Adventure of Iron Pussy", "Tropical Malady", "Syndromes and a Century") nous revenait en 2012 avec un nouveau documentaire/fiction expérimental...

Comme la plus part de ses autres films, "Mekong Hotel" n'est pas un film facile d'accès, le rythme y est très lent, excessivement lent même, on est souvent carrément dans la contemplation, et puis le réalisateur mêle à la fois reportage et film de fiction et il faut bien avouer que cela a de quoi décontenancer le spectateur! Ainsi, soit vous serez envoûté par le film, soit vous risquez de vous ennuyer à mourir, voir de vous endormir carrément! En fait, il vaut quand même mieux ne pas être trop fatigué avant d'appréhender cet étrange objet filmique non identifié!

Le film se déroule dans un hôtel situé en bordure du Mekong, à la frontière de la Thaïlande et du Laos, frontière symbolisant à la fois celle séparant le monde des vivants et celui des morts, mais aussi si on va plus loin celle entre la réalité et la fiction. On est ici en quelque sorte dans un film dans le film, puisque le réalisateur et son équipe tourne là un film intitulé "Ecstasy Garden", écrit il y a plusieurs années, décrivant les liens qui unissent une mère devenue un « Pii Pob », c'est-à-dire un fantôme dévoreur d'entrailles, et sa fille, un couple d'amoureux et le fleuve... Oui, tout ça n'est pas forcément très clair! C'est même assez confus et on est vite assez pommé par le réalisateur qui signe là un film qui se ressent plus qu'il ne se comprend.

Je dois dire qu'au départ, je n'étais guère intéressé par celui-ci, je commençais même d'ailleurs à flancher sérieusement lorsque d'un coup j'ai été surpris par cette vieille femme dévorant les intestins de sa fille. Cela surprend! Ça m'a d'ailleurs suffisamment intrigué pour que je regarde ensuite le film avec une certaine curiosité, me laissant peu à peu happer par ces longs plans fixes et bercer durant tout le film par cette mélodie simple à la guitare acoustique, celle jouée en fait par celui en train de composer la musique du film.

Apichatpong Weerasethakul signe là un film vraiment étrange, à part même, un film qui divisera forcément ses spectateurs! Pour ma part, je suis quand même resté vraiment dubitatif en tous cas devant la dernière scène, un plan fixe absolument interminable où le réalisateur filme des jet-skis au loin sur le Mekong alors qu'un petit bateau de pêche remonte le fleuve... Le film ne dure que 57 minutes, mais pas de problème, on les voit bien passer!

Avec "Mekong Hotel", Apichatpong Weerasethakul continue à nous offrir un cinéma contemplatif et à décontenancer un peu plus encore le spectateur qui le regarde. Avec ce genre de films, il y a peu de chances que les avis soient mitigés, soit on se laisse embarquer, soit on jette l'éponge!

"Mekong Hotel" est sorti en DVD le 4 février chez Jour2fête dans une jolie édition digipack slim comme l'éditeur a l'habitude de nous offrir. Pas de bonus pour cette édition, le film et seulement le film présenté au format 1.78 16/9 avec pistes Thaï en Dolby Digital 2.0 et 5.1 et sous-titres français bien évidemment.

Mekong hotel

Mekong hotel
Fnac à 10€
Voir la fiche
Permalink 747 mots par flo001fg Email , 1081 vues • Réagir

Mai 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 18

powered by
b2evolution