18.04.14

05:30:38, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Alors qu’elle est promise à Sir Harald Morgan (Paul Muller), la jeune et jolie Susan épouse Pierre, son amour de toujours. Peu de temps après, celui-ci meurt dans un tragique accident. Susan doit donc se marier avec Morgan. Elle vient vivre à son château, servie par des domestiques plus qu’inquiétants. Avec l’aide du Comte, ceux-ci harcèlent Susan, qui finit par se suicider. Morgan parvient alors à hériter de sa fortune, qu’il convoitait. Mais Lady Morgan revient d’entre les morts pour assouvir sa vengeance...

Mon avis :

Après avoir édité "Le cimetière des morts vivants" (aka "Cinq tombes pour un médium") et "Vierges pour le bourreau", les deux premiers films fantastique de Massimo Pupillo ("Django, le taciturne"), Artus Films nous revient cette fois avec son troisième et dernier film dans le genre, le rarissime "La Vengeance de Lady Morgan", réalisé comme les deux autres en 1965...

Quasiment invisible depuis sa sortie en salle en Italie ou uniquement dans des conditions déplorables avec une copie piratée lors d'une diffusion TV avec d'affreuses incrustations dessus et en plus recadré, "La Vengeance de Lady Morgan" sort pour la première fois en DVD, une exclusivité mondiale pour le moment, qu'il serait idiot de bouder, surtout qu'il s'agit là du meilleur film fantastique de ce réalisateur italien.

Massimo Pupillo, qui étonnamment, n'était pas très fier de ces films (Il l'était en revanche beaucoup plus de ses documentaires!), nous offre un pur film d’horreur gothique dans lequel la jolie Susan Blackhouse, interprétée par Barbara Nelli ("Vierges pour le bourreau", "Deux garces pour un tueur", "Liz et Helen") fait les frais d'un complot orchestré par Sir Harald Morgan, joué par Paul Muller ("Les amants d'outre-tombe", "Les inassouvies", "Eugénie de Sade"), qu'elle épouse à contrecœur suite à la disparition de son bien-aimé, l'architecte Pierre Brissac, joué par le français Michel Forain ("Et la femme créa l'amour"), qui sera jeté à la mer par l'homme de main de Morgan.

Jusqu'à la moitié du film, on n'est dans un vrai film de complot à la Hitchcock... Suite à leur mariage, la jeune femme part se reposer quelques temps en compagnie de son oncle dont elle est l'héritière et son mari va en profiter pour changer le personnel du château et y installer ainsi ses trois complices, Lillian interprétée par la splendide Erika Blanc ("Opération peur", "Les colts de la violence", "Si douces, si perverses") en tant que gouvernante, Roger, son homme de main joué par Gordon Mitchell ("Erik le Viking", "Nevada Kid", "Frankenstein '80"), une vraie gueule du cinéma, en tant que majordome et une domestique dont le rôle sera assez discret.

Le quatuor va alors tout faire pour faire croire à la jeune femme qu'elle est en train de perdre la raison. Par hypnose, ils iront jusqu'à la pousser à se suicider...

C'est alors que le film prend une direction radicalement différente et virera au fantastique. Le fantôme de la jeune femme décédée va alors se venger du quatuor, le faisant douter sur les intentions de chacun et jouant à les rendre fou usant même parfois des mêmes méthodes qu'eux avaient utilisé pour qu'elle doute d'elle.

Dans cette dernière partie Gordon Mitchell sera vraiment exceptionnel, faisant des têtes absolument incroyables! Vers la fin, le film va devenir complètement fou, allant même vers une violence assez graphique pour l'époque.

Et alors qu'on pensera le film terminé lorsque Susan aura accompli sa vengeance, les fantômes du quatuor feront leur apparition, devant pour se matérialiser boire le sang des vivants. Une idée vraiment originale et assez jouissive faisant de cette dernière œuvre fantastique de Pupillo, une œuvre vraiment marquante du cinéma fantastique gothique!

Le film est de plus magnifiquement filmé avec une photographie assez splendide signée Oberdan Troiani ("Othello", "Maciste contre les hommes de pierre", "La loi de la violence"). Quant au scénario de Giovanni Grimaldi ("Le manoir de la terreur", "Danse Macabre"), il tient « vachement » bien la route!

Franchement il est difficile de comprendre pourquoi Massimo Pupillo a postérieurement eu honte d'avoir fait ses trois films fantastiques, car il n'a absolument pas à en rougir et même bien au contraire avec "La Vengeance de Lady Morgan", qui s'inscrit parmi les meilleurs films du cinéma d'horreur gothique.

"La Vengeance de Lady Morgan" est sorti en DVD le 1er avril chez Artus Films dans sa collection Les chefs d’œuvres du Gothique. Le film est proposé au format 1.85, 16/9 compatible 4/3 en version italienne avec sous-titres français. Côté bonus, on a le droit à une présentation du film par Alain Petit, intitulée "Les fantômes de Massimo", à un reportage intitulé "La vengeance de Paul Muller" comprenant un entretien avec Paul Muller et à un intitulé "Mondo Pupillo" comprenant un entretien avec le réalisateur, à un diaporama d'affiches et de photos et à des bandes-annonces des films de la collection.

La vengeance de Lady Morgan

La vengeance de Lady Morgan
Amazon à 14.18€
Fnac à 17€
Voir la fiche
Permalink 843 mots par flo001fg Email , 1395 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Les vierges de la pleine lune : La critiqueArticle suivant: Le Club des Monstres : La critique

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 17

powered by
b2evolution