07.02.14

06:58:45, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Annette (Emma Cohen) et Marie (Lina Romay), deux sœurs, vivent avec leur père sur une île, à Madère. Depuis leur plus jeune âge, elles entretiennent une relation ambiguë, mêlant jalousie et obsession fusionnelle. Lorsque Annette décide de se marier, Marie, ne le supportant pas, se suicide. Annette se renferme davantage sur elle-même, et quitte l’île pour habiter en ville. Désormais, sa sœur va la hanter à travers un miroir, jadis témoin de leurs rapports incestueux...

Mon avis :

Alors là, Artus Films nous gâte franchement avec cette superbe édition collector du film "Le miroir obscène"!!! L'éditeur aurait pu se contenter de nous offrir le très moyen montage français de ce film très rare, mais non, en guise de bonus, il nous offre en plus le très beau montage initial espagnol, qui lui, vaut vraiment le détour...

Ces deux montages sont très différents, mais surtout nous proposent deux films aux scénarios qui, même s’ils ont pas mal de points communs, sont vraiment différents. Dans "Le miroir obscène", Annette, le personnage incarné par Emma Cohen ("Deux mâles pour Alexa", "Les pétroleuses", "Cannibal man") est victime de la possessivité de sa sœur, jouée par celle qui deviendra la muse et la compagne de Jess Franco ("Les inassouvies", "Vampire lesbos", "Plaisir à trois", "La comtesse perverse", "Les prédateurs de la nuit"), Lina Romay ("La comtesse noire", "Célestine... bonne à tout faire", "Les nuits brûlantes de Linda", "Rolls-Royce Baby"), qui se suicidera à l'annonce de son mariage et dont l'esprit poussera ensuite le double de la jolie Annette à tuer ses amants par l’intermédiaire d’un miroir hanté...

Cette version française est malheureusement très moyenne, car les inserts érotiques, voir par moments limite pornographiques, filmés par le réalisateur et mettant en scène notamment Lina Romay et Alice Arno ("Justine de Sade", "Règlements de femmes à O.Q. Corral", "Kiss Me Killer"), s’intègrent assez mal dans l'histoire et gâchent franchement le film. En plus d'être inutiles, ces inserts sont assez courts et particulièrement peu attrayants.

Le nouveau scénario en devient de plus beaucoup moins intéressant et on a même par moments l'impression que cela part un peu dans tous les sens... Pourtant, on sent déjà que Jess Franco a voulu faire un film assez personnel, marqué notamment par ses passions pour le jazz et pour l'île de Madère. Le film est dans cette version peu passionnant et certaines scènes musicales semblent même durer une éternité !

A contrario, le rythme assez lent et les longs passages musicaux passent nettement mieux dans la version espagnole qui bénéficie d’une atmosphère assez troublante. Dans "Al otro lado del espejo", le personnage d'Ana est cette fois victime, non pas d'une sœur qui ici n’existe pas, mais de la possessivité de son père, joué par Howard Vernon ("Le Diabolique docteur Mabuse", "L'Horrible Docteur Orloff", "La Rose écorchée"), qui se suicide le jour de son mariage et qui à travers le même miroir que dans l'autre version, poussera celle-ci, du moins son double, à tuer ses amants successifs...

De ce fait, les deux films versent évidemment de façon discrète dans le fantastique. La version initiale est en tous cas vraiment différente et beaucoup plus intéressante et curieusement, est d’ailleurs quasiment dépourvue d’érotisme. Tout juste y verra-t-on la très jolie Emma Cohen nue dans deux scènes du film !

Et en plus, deux scènes vraiment soft ! C’est assez étonnant d’ailleurs, car dans la version française, on y voit l’actrice également complètement nue dans la scène de la tentative de suicide dans la salle de bain, scène qui fût donc raccourcie dans la version initiale, mais qui avait pourtant bel et bien était filmée dès le départ...

Pourtant malgré cette coupe et l’ajout de nouvelles scènes érotiques, cette version demeure légèrement plus longue et contient d’ailleurs quelques scènes qui ne seront pas repris dans la version française, notamment une sympathique scène où l’héroïne danse dans un club.

Dans les deux versions, il est question de relations incestueuses (même si c’est plus ou moins suggéré selon la version !), un sujet toujours tabou de nos jours, montrant bien le côté assez audacieux et ambitieux de Jess Franco dans ce projet.

On notera enfin que les deux versions contiennent une bande originale différente, celle de la version espagnole étant signée Adolfo Waitzman ("La cloche de l'enfer", "Le Pervers"), alors que celle de la version française est de André Bénichou ("Les possédées du diable", "Exorcisme", "Les emmerdeuses").

Si "Le miroir obscène" s’avère être un film mineur dans la filmographie impressionnante de Jess Franco, en revanche "Al otro lado del espejo" fait véritablement parti du haut du panier. Rien que pour cette version, cette édition est un indispensable pour tous les amateurs du réalisateur !

"Le miroir obscène" est sorti en édition collector 2 DVD chez Artus films le 4 janvier 2014. Le montage français est au format respecté 1.85 16/9 compatible 4/3, avec donc une piste mono française, alors que le montage espagnol est au format respecté 1.77 16/9 compatible 4/3 avec piste mono espagnole et sous-titres français. Les suppléments se composent d'un documentaire intitulé "De l’autre coté de Jess" par Alain Petit, d'un diaporama d'affiches et photos et de bandes-annonces de la collection Jess Franco.


Comparatif image des deux versions :

Montage espagnol
Montage français
Montage espagnol
Montage français
Montage espagnol
Montage français
Permalink 975 mots par flo001fg Email , 5342 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Jusqu'à ce que mort s'ensuive : La critiqueArticle suivant: Bloody Flowers : La critique

Août 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 17

powered by
b2evolution