24.01.14

05:30:00, Catégories: Test / Critique  

Par Flo200


Présentation :

Vingt-six réalisateurs, vingt-six courts-métrages, vingt-six façons différentes de mourir.

Une par lettre de l’alphabet. Une ultime anthologie de l’horreur !

Inspiré des livres éducatifs pour enfants, "The ABCs of Death" est peut-être le film d’anthologie le plus ambitieux jamais réalisé, avec des productions issues de 15 pays, et composé de segments réalisés par 26 espoirs internationaux du film de genre actuel. Chacun s’est vu attribué une lettre de l’alphabet, avec ensuite la liberté de choisir un mot à illustrer avec une manière de mourir.

Provoquant, choquant, drôle, "The ABCs of Death" est la vision définitive de la diversité du genre horrifique actuel.


Mon avis :

26 réalisateurs de cinéma de genre réalisent 26 courts métrages sur le thème de la mort, chacun se chargeant d'une lettre de l'alphabet... Voilà une idée, ma foi, plutôt séduisante!


"The ABCs of Death" démarre merveilleusement bien avec des flots de sang qui envahissent l'écran emportant avec eux les lettres d’un jeu pour enfants lors du très beau générique d’ouverture... Je suis aux anges! Malheureusement ma joie va être de courte durée, car les courts métrages qui vont s'enchaîner ensuite vont être de qualité très inégales. Il y a du bon, du moins bon, mais également de l'inutile...


L'originalité du projet sera surtout de réussir à réunir des metteurs en scène d'origine très diverses et d'univers assez variés. Malheureusement certains semblent un peu hors sujet et vont même jusqu'à rajouter un lien avec la mort qui paraît parfois sorti de nulle part.


Parmi les meilleurs courts, il y aura le segment de Nacho Vigalondo ("Timecrimes", "Extraterrestre") qui ouvre les hostilités avec la lettre A pour Apocalypse, celui de Timo Tjahjanto ("Macabre", "V/H/S/2", "Killers") pour la lettre L, qui va assez loin niveau transgression, celui de Marcel Sarmiento ("Toi, moi... et mon chien", "Deadgirl") esthétiquement superbe et bien méchant et surtout celui de Xavier Gens ("Frontière(s)", "Hitman", "The Divide") pour la lettre X, qui signe ici une belle critique de notre société, esclave de l’image des canons de beauté que nous impose le monde de la mode.


Certains réalisateurs se font aussi remarquer par leurs délires visuels, leur audace ou leur outrance comme Yoshihiro Nishimura ("Tokyo Gore Police", "Vampire Girl vs Frankenstein Girl", "Mutant Girls Squad", "Helldriver"), Jason Eisener ("Hobo with a Shotgun", "V/H/S/2"), Srdjan Spasojevic ("A Serbian Film") ou encore Hélène Cattet et Bruno Forzani ("Amer") qui signent un court visuellement splendide et finalement assez proche de ce qu'ils feront ensuite dans "L'étrange couleur des larmes de ton corps".


Le segment de Ben Wheatley ("Kill List", "Touristes", "A field in England") au style parfaitement reconnaissable, est plutôt pas mal également, celui de Jake West ("Evil Aliens", "Pumpkinhead - Les condamnés", "Doghouse") aussi, en revanche celui de Ti West ("The Roost", "The House of the Devil", "The Innkeepers") tient véritablement du foutage de gueule... Le réalisateur américain semble vraiment ne pas avoir joué le jeu et aurait mieux fait de s'abstenir plutôt que de nous pondre une merde pareille!


Autre déception, le segment du pourtant excellent Andrew Traucki ("Black Water", "The Reef", "The Jungle"), qui n'a vraiment pas beaucoup d'intérêt et semble avoir été franchement bâclé. Noboru Iguchi ("The Machine Girl", "Robogeisha", "Karate-Robo Zaborgar", "Dead Sushi") est égal à lui-même, avec un court à l'humour japonais très pipi/caca, mais visuellement toujours intéressant et bien évidemment complètement délirant.


Angela Bettis ("Roman"), l'actrice culte de "May" et "The Woman", déçoit par contre, même si on ne savait pas trop ce qu'elle était capable de nous offrir en la matière... Les producteurs ont eu également l’idée assez originale de faire appel à quelques réalisateurs de films d’animations, pour un résultat certes assez mitigé, mais pas toujours inintéressant.


"The ABCs of Death" est au final une anthologie horrifique, certes assez décevante dans l’ensemble, mais souvent très extrême et certains courts méritent tout de même d’être vus !


"ABC of Death" est sorti en DVD le 16 octobre 2013 chez Luminor. Le film est présenté au format 1.78 16/9ème compatible 4/3 avec piste originale Dolby Digital 5.1. Les bonus se composent de deux bandes annonces et de différentes featurettes sur divers courts métrages du film.


ABC of death

ABC of death
Amazon à 10.55€
Fnac à 20€
Voir la fiche

Permalink 765 mots par flo001fg Email , 2034 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Frustré : La critiqueArticle suivant: Allons z'enfants : La critique

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 20

powered by
b2evolution