19.10.13

05:00:00, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200


Synopsis :

Alors qu’il se retrouve seul dans son appartement, sans sa femme et sa fille, un homme doit faire face à ses propres démons...


Mon avis :

Il y a quelques mois, je vous parlais de "The Captured Bird", le merveilleux court métrage de Jovanka Vuckovic ("Self Portrait"), la jeune réalisatrice canadienne nous revient cette fois avec un autre court, plus court, plus modeste, mais à nouveau très prometteur...


Sous ses allures de Metalleuse pure et dure, avec sa chevelure de braises et ses tatouages qui recouvrent son corps, Jovanka nous livre une nouvelle fois une œuvre belle et troublante. "The Guest" est un court métrage de 4 minutes seulement, réalisé dans le cadre d'une compétition organisée par le Toronto International Film Festival. Celui-ci avait alloué aux 25 participants sélectionnés un tout petit budget, deux mois pour le faire et un thème : La mémoire.


Malgré ces contraintes, une nouvelle fois Jovanka nous montre son talent en nous livrant un film poignant où un homme se retrouve confronter face à sa conscience et à ses propres démons suite à la disparition de sa femme et de sa fille (Sont-ils morts ? Sont-ils simplement partis ?)... Sa conscience se matérialise ici par une voix alors qu'il se regarde dans un miroir de son luxueux appartement.


L'homme semble avoir oublié ce qu'il a pu faire à sa famille ou refuse de l'admettre. Mais est-ce vraiment sa conscience qui lui parle ? Ou serait-ce une voix venue de l’au-delà ? Ou même le Diable en personne ? Ou encore a-t-il perdu la mémoire? Chacun interprètera le film à sa façon, la réalisatrice ayant volontairement choisi de ne pas donner de réponse...


Le film est magnifiquement filmé, avec une mise en scène toujours aussi soignée et une très belle photographie signée Ian Anderson ("The Conspiracy") qui met parfaitement en valeur le très bel appartement dans lequel le court a été filmé, ainsi que les scènes très épurées se déroulant dans l'imaginaire du protagoniste, le tout porté par une très belle musique.


Si pour "The Captured Bird", la cinéaste avait bénéficié d'un beau budget pour un court, cette fois elle nous démontre une nouvelle fois son savoir-faire avec trois fois rien et une envie de filmer qui transpire à chacun de ses essais... Vivement le long!


N'hésitez pas à suivre régulièrement Jovanka Vuckovic sur son site officiel, afin d'être tenu au courant de son actualité!

Permalink 424 mots par flo001fg Email , 2614 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Shark, Le monstre de l'apocalypse : La critiqueArticle suivant: Interview de Jean-Marc Vincent

Octobre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 19

powered by
b2evolution