10.10.13

05:00:00, Catégories: Test / Critique  

Titre du film : Magnifica presenza

Réalisateur
: Ferzan Ozpetek

Année : 2013

Origine
: Italie

Durée
: 1h46

Avec
: Elio Germano (Pietro), Paola Minaccioni (Maria), Beppe Fiorello (Filippo Verni), Margherita Buy (Lea Marni), Vittoria Puccini (Beatrice Marni), Cem Yilmaz (Yusuf Antep), Anna Proclemer (Livia Morosini), etc.

Par Nicofeel

Magnifica presenza est un film italien lis en scène par Ferzan Ozpetek qui se déroule à notre époque actuelle. On suit les aventures de Pietro, un jeune homme qui est confronté à de nombreuses difficultés dans son quotidien. Au niveau professionnel, alors qu'il travaille le soir dans une boulangerie, il n'est que préparateur de croissants et non boulanger. Dans sa vie privée, il est désespérément seul et s'invente une romance avec un jeune homme, avec lequel il n'est sorti que lors d'une soirée. Et pour ne rien arranger, il n'a pas de chez lui.
Du coup, avec l'aide de sa cousine, il visite des maisons. Il a un coup de coeur pour une vieille bâtisse dont le prix de location est étonnamment bas. Il faut dire que le propriétaire s'est bien gardé de lui dire que la maison est hantée !

Quand on y pense bien, l'histoire du film n'est pas banale : un jeune homme arrive dans une ville pour rejoindre un homme qu'il aime. Il loue une maison et tombe alors nez à nez avec des fantômes.
Magnifica presenza apporte une vraie originalité quant aux films de fantômes que l'on a l'habitude de voir. Il y a bien un côté fantastique mais tout s'intègre dans un ton comique. Pietro prend d'abord peur quand il suspecte que la maison est hantée. Puis il est particulièrement motivé à l'idée de faire disparaître ces fantômes. Plusieurs scènes sont particulièrement drôles, notamment quand on apprend que les fantômes ne peuvent pas quitter ces lieux.
C'est alors que le récit va s'intéresser à ce qui est arrivé du vivant de ces fantômes. Le film va alors s'étendre à deux nouveaux genres : le drame et le thriller. Le drame est vivace dans ce long métrage car on comprend rapidement que les fantômes, qui travaillaient de leur vivant dans une célèbre troupe de théâtre lors de la seconde guerre mondiale, ont été dénoncés aux nazis et ont dû se cacher pour éviter d'être arrêté avant de connaître une mésaventure qui leur a été fatale. Le thriller réside dans le fait que Pietro va mener une enquête pour savoir ce qui s'est passé, et qui est responsable de cette dénonciation.
Magnifica presenza mêle donc adroitement plusieurs genres : la comédie, le film fantastique avec cette histoire de fantômes, le drame avec l'issue malheureuse qu'ont connue de leur vivant les fantômes. Il y a aussi un côté historique car le film rappelle à sa façon que le fascisme a été très dur durant la seconde guerre mondiale, avec toutes ces machinations et ces persécutiuons. Dans le cas présent, une personne n'a pas eu de scrupules à “vendre” des gens avant de s'enfuir à l'étranger. Les heures sombres de l'histoire italienne sont évoquées sont ambages.
Pour autant, Magnifica presenza est avant tout un film divertissant et drôle. Il le doit principalement à son personnage principal, Pietro, qui ne laisse pas le spectateur insensible. Elio Germani (vu notamment dans La nostra vita de Daniele Luchetti, lequel a d'ailleurs un petit rôle dans le film), qui interprète le rôle de Pietro, est tantôt amusant tantôt touchant par ses faits et gestes dans le film. Il interprète brillamment ce personnage qui est tout à la fois naïf et émouvant. C'est par exemple le cas lorsque Pietro imagine qu'il va faire sa vie avec un homme qu'il n'a fréquenté qu'une fois ! Pietro se révèle aussi complètement à côté de la plaque au niveau de sa vie professionnelle. Il croit qu'il va devenir un grand acteur. Malheureusement pour lui, c'est un piètre acteur. Il est ridicule lors de chacune de ses auditions et il ne s'en rend jamais compte.
Pietro retient également l'attention puisqu'il est le seul à voir des fantômes. C'est évidemment lié à l'histoire de cette maison délabrée dans laquelle ceux-ci sont décédés. Avec ces personnages pour le moins inattendus et atypiques, Pietro se trouve une famille de substitution, ce qui ajoute de l'émotion à Magnifica presenza. Pietro est très bien avec ces personnes et il est estime que cette situation est normale.
Le seul membre de la famille de Pietro que l'on voit dans le film est sa cousine Maria qui va également alimenter le côté comique de ce long métrage. Ainsi, elle fait à plusieurs reprises des propositions indécentes à son cousin. Elle est bien décidée à coucher avec lui et le convertir aux femmes ! C'est par ailleurs une véritable obsédée du sexe qui couche avec tout le monde. Elle change très vite de partenaire. Elle parvient au final à sortir avec un homme qui dispose d'une excellente situation professionnelle alors qu'elle est enceinte d'un autre homme !
Les autres acteurs du film jouent très bien les rôles de leurs personnages, et notamment ceux de la troupe de théâtre. Il est notable que ce film est un hommage aux artistes d'antan (la scène de fin le rappelle aisément).
En conclusion, Magnifica presenza est une comédie réussie, qui mélange adroitement plusieurs genres. Le scénario très riche et l'excellente interprétation d'Elio Germani ne sont évidemment pas étrangers au plaisir que l'on prend à regarder ce film atypique.

Permalink 964 mots par nicofeel Email , 1210 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique cinéma : Le congrèsArticle suivant: Inédit : La malédiction de Chucky

Octobre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 18

powered by
b2evolution