23.09.13

05:00:00, Catégories: Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Suite à la délocalisation de leur entreprise, trois anciens employés prennent les armes et kidnappent leur ex patron. Mais quand leur demande de rançon est rejetée, ils comptent bien prouver qu'ils sont prêts à tout pour obtenir l'argent qu'ils réclament.

Mon avis :

Quelle merveilleuse idée de la part de l'éditeur The ecstasy of films d'avoir fait figurer "A tout prix" dans les bonus de son édition limitée de "La guerre des gangs"! Le court métrage de Yann Danh ("Illumi-Net", "Facteur Humain") rafle un max de prix depuis qu'il fait la tournée des festivals et est demandé un peu partout et c'est amplement mérité!

"A tout prix" commence de façon très rythmée, un rythme qui ne faiblira d'ailleurs pas du début à la fin, aidé par une musique très réussie composée par Anthony d'Amario apportant beaucoup de vivacité à l'ensemble. Directement on voit le soin apporté à la photographie, aux décors, aux cadrages, au montage... Chaque élément semble avoir été minutieusement pensé, préparé afin que tout soit parfait.

Un soucis du détail qui se confirme à chaque vision du film qui se révèle encore meilleur à chaque fois grâce aussi à un scénario magnifiquement écrit et qui réserve un maximum de surprises en un minimum de temps, sans pour autant que cela soit gros ou invraisemblable et grâce à des acteurs tous excellents, ce qui n'est pas si courant que ça pour un court métrage.

Même si ce ne sont pas de grosses stars, le trio formé par Franck Sarrabas ("Illumi-Net", "Facteur Humain"), Pascal Henault ("Un prophète", "Braquo", "Aux yeux de tous") et Simon Frenay ("L'armée du crime", "Les neiges du Kilimandjaro") est impeccable, chacun jouant son rôle parfaitement avec des personnalités bien distinctes. Les trois acteurs n'en font pas trop, leur jeu passant notamment beaucoup par des regards ou des expressions du visage.

Mention spéciale autrement à Marc Duret ("Le grand bleu", "Nikita", "La Haine", "Dobermann", "Metal Hurlant Chronicles"), l’acteur culte des premiers films de Besson se distinguant une fois de plus par son interprétation. Dans le rôle de la snipeuse, Fatima Adoum ("Irréversible", "Sherlock Holmes - Jeu d'ombres") a une belle présence et marquera également les esprits, notamment grâce à la scène où elle marche dans la forêt, fusil à la main et capuche sur la tête.

D'ailleurs malgré sa courte durée, "A tout prix" ne manque pas de scènes marquantes comme celle du début où l'on voit les trois kidnappeurs portant des masques particulièrement réussis, une scène en noir et blanc très bien montée et très bien filmée ou encore la scène très violente où ils décident de couper un doigt à Jacques Mercier, l'homme d'affaires qu'ils ont enlevé, joué par Bruno Henry ("8th Wonderland", "A Cœur Ouvert"), une scène qui apportera une réelle tension au film un peu à la façon de "Bound" des frères Wachowski (Oui, je sais! Il y en a un qui n’est plus un homme...).

Dans cette dernière scène, on notera le travail toujours impeccable au niveau des effets spéciaux de maquillage de David Scherer ("Ouvert 24/7", "The Theatre Bizarre", "Thanatomorphose", "Chimères"), ici tout en sobriété et une nouvelle fois totalement au service du film.

Sincèrement, il faut absolument que vous découvriez ce fabuleux court métrage, d’ailleurs Metaluna Productions ne s’y est pas trompé en signant récemment "Implacable" le premier long métrage de Yann Danh qu’on va maintenant attendre avec impatience ! Alors ruez-vous sur cette édition limitée de "La guerre des gangs" si vous ne voulez pas passer à côté et le regretter par la suite...

"A tout prix" est disponible (...plus pour longtemps !) en bonus de l’édition limitée à 1000 exemplaires de "La guerre des gangs" sortie chez le jeune éditeur The Ecstasy Of Films, sur laquelle vous trouverez en plus des bonus consacrés au film, à savoir une interview exclusive de Yann Danh, une audio pour l'émission de radio Culture prohibée, une de David Scherer, ainsi qu'un bonus où le réalisateur nous parle de Fulci, l’excellent court métrage de François Gaillard, "Die Die my Darling".

Si vous souhaitez voir le film sur grand écran, je vous invite à suivre la page facebook du film afin d’être tenu au courant de son actualité et des futures projections (Trop tard pour la diffusion du 25 septembre pour la seconde édition de Remue-Métrages, la soirée est complète !).

Permalink 787 mots par flo001fg Email , 1621 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique cinéma : You're nextArticle suivant: Les liens sacrés : La critique

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 23

powered by
b2evolution