09.08.13

05:59:47, Catégories: Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

1865, au lendemain de la Guerre de Sécession, Cullen Bohannon, ancien propriétaire d'esclaves, soldat, est déterminé à venger le viol, le meurtre de sa femme en traquant, tuant les ex-soldats de l'Union responsables. Il rejoint alors le Nebraska en pleine construction de la ligne ferroviaire transcontinentale dans le campement mobile Hell on Wheels pour assouvir sa vengeance...

Mon avis :

Après "Breaking Bad" et "The Walking Dead", la chaîne AMC nous emmène en plein cœur du Far West avec "Hell on Wheels" une série âpre et violente comme on en a rarement vu à la télévision...

La série commence fort, très fort même, avec un premier épisode à la violence hyper graphique, ne lésinant pas d’ailleurs sur le gore! J'en vois que cela risque de refroidir quelque peu et pourtant ils auraient tord, car la série vaut vraiment le détour! En effet, après un deuxième épisode dans la même veine et une mise en place où l'on a un peu de mal à accrocher aux différents personnages, le troisième épisode, à la violence moins démonstrative, nous permet d'accrocher cette fois pleinement aux personnages et notamment à Cullen Bohannon, le vengeur ténébreux et héros de la série, interprété par Anson Mount ("All the Boys Love Mandy Lane", "Straw Dogs", "Safe").

Il incarne un ancien sudiste, esclavagiste, à la recherche des auteurs du viol et du meurtre de sa femme, responsables également du décès de son fils. Sa traque va alors le mener jusqu’à Hell on Wheels, un campement mobile où séjournent les bâtisseurs de la voie de chemin de fer transcontinentale. Si au départ, on n'éprouvera pas forcément beaucoup d'empathie pour le bonhomme, cela va ensuite changer au fur et à mesure qu'on découvrira sa personnalité.

Un des gros atouts de la série, c'est d’ailleurs sa galerie de personnages haut en couleurs et son casting. Il y a évidemment Elam Ferguson interprété par le rappeur Common ("Mi$e à prix", "American Gangster", "Terminator Renaissance", "Insaisissables"), un ancien esclave affranchi travaillant sur la construction de la voie de chemin de fer, qui va se retrouver à travailler sous les ordres de Cullen Bohannon. Comme on le devine immédiatement leur animosité va rapidement se transformer en amitié...

L'histoire est évidemment fictive, mais certains éléments sont bien réels comme le personnage de Thomas Clark Durant, qui fût réellement vice-président de l'Union Pacific Railroad et qui détourna de l'argent à son profit. Ce personnage est admirablement interprété par un Colm Meaney ("Horizons Lointains", "Le Dernier des Mohicans", "Scarlett", "Layer Cake") étonnant. Christopher Heyerdahl ("Les Chroniques de Riddick", "Blade: Trinity", "Twilight, chapitre II, IV part 1 & 2"), dans le rôle du « Suédois », incarne quant à lui le méchant idéal, inquiétant, fourbe, lâche et cruel à la fois. Rien que de le voir, on a froid dans le dos!

Dans un rôle important mais plus secondaire, c'est avec beaucoup de plaisir que l'on retrouve Tom Noonan ("Wolfen", "Last Action Hero", "The Pledge", "The House of the Devil"), l'acteur qui incarna de façon bluffante Francis Dolarhyde, le tueur dans "Le Sixième Sens" de Michael Mann, est une nouvelle fois épatant dans le rôle du révérend Cole, un étrange personnage au passé trouble.

Dans ce monde d'hommes, il fallait bien quelques femmes fortes et ce sont les très jolies Dominique McElligott ("Dark Floors", "Moon", "Donne-moi ta main") dans le rôle de Lily Bell (un nom qui semble lui collait à la peau...) et Robin McLeavy ("The Loved Ones", "Abraham Lincoln: Chasseur de vampires") dans le rôle d'Eva, qui remplissent parfaitement ce rôle et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles ont du caractère ces demoiselles.

D’autres personnages secondaires comme les frères McGinnes, Black Moon ou encore Ruth ont également une présence assez importante dans la série, mais leur rôle est en revanche moins marquant et finalement assez facultatif. La série bénéficie d’une très belle mise en scène et d’une photographie lui proférant un aspect très cinématographique du plus bel effet. Franchement, une fois qu’on est dedans, il est impossible de décrocher! "Hell on Wheels" est très bien écrit et parfaitement rythmé. Comme vous pouvez vous en douter, pas mal de choses vont évoluer au fur et à mesure des épisodes jusqu’à ce dernier épisode où tout va basculer...


"Hell on Wheels" est une série vraiment réussie et palpitante! L’essayer, c’est l’adopter!

La saison 1 de "Hell on Wheels" est sorti le 18 juillet 2012 chez Wild Side Vidéo en DVD et en Blu-ray. La version DVD est au format 1.78, 16/9ème compatible 4/3 avec pistes française et anglaise Dolby Digital 2.0 et 5.1. La version Blu-ray est quant à elle au format 1.78, avec une résolution 1080/24p et de pistes française et anglaise DTS-HD Master Audio 5.1 et anglaise Dolby Digital 5.1 avec sous-titres français évidemment. Les bonus, communs aux deux versions, se composent des modules suivants : "Reconstituer le passé", "L'accident de train : Du concept au tournage", "La création de Hell on Wheels", "Making of", "Les personnages", "Le tournage des épisodes", "Derrière la caméra" et enfin de bandes annonces de l'éditeur. Il est à noter également qu'une édition spéciale Fnac était sortie à la même époque contenant un livret sur la série et qu'un coffret regroupant les deux premières saisons vient de sortir début juillet.

Hell on wheels - Saison 1

Hell on wheels - Saison 1
Voir la fiche
Hell on wheels : Saison 1 (Blu-ray)

Hell on wheels : Saison 1 (Blu-ray)
Voir la fiche

Hell on Wheels : saisons 1 & 2

Hell on Wheels : saisons 1 & 2
Voir la fiche
Hell on Wheels : saisons 1 & 2 (Blu-ray)

Hell on Wheels : saisons 1 & 2 (Blu-ray)
Voir la fiche

Permalink 939 mots par flo001fg Email , 1605 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Soleil Rouge : La critiqueArticle suivant: Hell on Wheels - Saison 2 : La critique

Octobre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 28

powered by
b2evolution