10.07.13

07:32:44, Catégories: Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

A la fin de la guerre de Sécession, John Chandler (Alan Ladd) parcourt le pays en quête d’un médecin qui pourrait soigner son fils David, que le choc provoqué par la mort de sa mère a rendu muet. Dans une petite ville, il se bat contre les fils d’un riche éleveur, Burleigh. Il est alors aidé et recueilli par Linnett Moore (Olivia de Havilland) qui le fait travailler dans sa ferme. Mais les fils Burleigh vont revenir provoquer John...

Mon avis :

Autant je suis amateur de westerns spaghetti, autant les westerns classiques, ce n'est pas forcément ma tasse de thé en dehors de quelques classiques comme "La chevauchée fantastique" ou encore "Les sept mercenaires". Mais "Le fier rebelle" fait parti des très bons westerns se démarquant notamment par son scénario sortant quelque peu des sentiers battus.

Datant de 1958, ce western de Michael Curtiz ("Capitaine Blood", "La Charge de la brigade légère ", "Les Aventures de Robin des Bois", "Casablanca") se passe à la fin de la guerre de sécession. John Chandler, interprété par le quelque peu oublié de nos jours, Alan Ladd ("Tueur à gages", "L'Homme des vallées perdues", "Le Tigre du ciel", "Les Ambitieux"), un ancien sudiste dont le fils a perdu la parole suite au décès traumatisant de sa mère, parcourt les États-Unis à la recherche d'un médecin pouvant aider son fils à retrouver la parole.

Malheureusement, suite à une mauvaise rencontre, il va devoir trouver du travail pour rembourser sa caution pour ne pas aller en prison. John va alors travailler pour Linnett Moore, jouée par Olivia de Havilland ("Les Aventures de Robin des Bois", "Autant en emporte le vent", "La Charge fantastique"), une fermière indépendante, qui lutte pour conserver son domaine, convoité par Harry Burleigh, joué par Dean Jagger ("L'Étoile du Nord", "La Tunique"), un riche propriétaire, justement à l'origine des problèmes de notre héros.

Immédiatement, on va s'attacher à ce héros d'une droiture sans pareil et à son fils, remarquablement interprété par le fils de l'acteur en personne, David Ladd. Il faut dire que tout est fait pour qu’on s’attache à eux, notamment par l’intermédiaire de la relation que le jeune garçon handicapé entretient avec son chien… Contrairement à se qu'on aurait pu craindre, le film n'est jamais larmoyant malgré son côté résolument mélodramatique. Le père et le fils ont vraiment la poisse, c'est le moins qu'on puisse dire, mais John fera preuve de courage, ne renonçant de aucun sacrifice pour son fils.

Le scénario signé Joseph Petracca et Lillie Hayward, d'après une histoire de James Edward Grant est vraiment bien écrit (malgré son côté assez prévisible) et à aucun moment on ne décroche de l'histoire, l'action est parfaitement dosée avec son lot de bagarres, très bien filmées d'ailleurs et surtout les enjeux dramatiques ne peuvent laisser indifférent. Le jeune garçon subit les moqueries et l'incompréhension des jeunes de son âge, son père quant à lui subit les a priori et le mépris des nordistes, mais tous deux garderont leur fierté et arriveront à imposer le respect.

Quant à Linnett, elle incarne résolument la femme moderne, même si elle n'aspire finalement qu'à une chose trouver un homme, un vrai! Tous les personnages font vrai, pas de beaux gosses ou de bimbos ici. Les méchants sont également très crédibles, profondément humains dans leur méchanceté et leurs réactions. Parmi eux, une gueule bien connue, celle de Harry Dean Stanton ("Alien - Le huitième passager", "New York 1997", "Paris, Texas", "Sailor et Lula") dans l'un de ses premiers rôles.

Parmi les atouts du film, on notera enfin, la très belle photographie signée Ted McCord ("Le Trésor de la Sierra Madre", "La Femme aux chimères", "La Mélodie du bonheur") et la musique très réussie de Jerome Moross ("Les Grands Espaces", "Le Cardinal").

"Le fier rebelle" est un très bon western familial que pour ma part je vous recommande !

"Le fier rebelle" est sorti en DVD chez Artus films le 2 avril au format original 1.37 16/9 compatible 4/3, avec pistes française et anglaise avec sous-titres français amovibles et comme suppléments, une présentation du film intitulée "Fier et rebelle" par Eddy Moine, un diaporama d'affiches et de photos et des bandes-annonces de l'éditeur dont celle du film.

Le fier rebelle

Le fier rebelle
Amazon à 18.21€
Fnac à 20€
Voir la fiche
Permalink 758 mots par flo001fg Email , 1416 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Sang pour Sang : La critiqueArticle suivant: Tai Chi : La critique

Octobre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 53

powered by
b2evolution