04.05.13

05:58:28, Catégories: Interview  

Par Flo200

L'excellent court métrage "À tout prix", vient tout juste de remporter le Prix du Public au Festival International du Film Policier de Liège et sort ces jours-ci en DVD chez The ecstasy of films en supplément de l’édition limitée de "La guerre des gangs" de Lucio Fulci. Son réalisateur, Yann Danh a eu la gentillesse de répondre à mes questions quelques semaines avant d'avoir remporté ce prix bien mérité, mais j'attendais le lancement des pré-commandes avant de vous proposer cet entretien...

Bonjour Yann. Peux-tu nous présenter ton court métrage "À tout prix" qui sort prochainement chez The ecstasy of films en bonus de l’édition limitée de "La guerre des gangs" ?

"À tout prix" est mon troisième court métrage. C’est un Thriller tendu et pleins de surprises.


Malgré un petit budget, "À tout prix" fait très pro. Comment as-tu obtenu un tel résultat ?

Petit budget mais j'étais super bien entouré. On a fait une grosse prépa en amont avec Vincent Vieillard Baron, mon chef opérateur, ou encore le reste du staff mise en scène. Tout était préparé, storyboardé… on était super préparé. Après comme tout tournage (et surtout quand tu n'as pas les moyens) on a dû s'adapter, trouver des solutions au jour le jour sans laisser tomber la qualité… Et je suis très fier de ce qu'on a réussit à faire avec l'équipe et le cas!

Les acteurs sont vraiment très bons, ce qui est loin d’être toujours le cas sur les courts métrages en France. Comment s’est fait le casting ?

Merci beaucoup! Le casting s'est fait en plusieurs étapes. Pendant un temps, il y a eu quelques rôles qui devaient être interprétés par des acteurs plus connu… (on me le conseillait pour la vie de mon film et sincèrement je n'étais pas pour…) Finalement les choses ont fini par me pousser à me tourner vers des acteurs avec lesquels j'avais déjà travaillé, en qui j'avais confiance. Je savais qu'ils donneraient tout et seraient sur le pont avec moi (en l'occurrence Franck Sarrabas et Pascal Henault avec qui j'ai déjà collaboré par le passé).
Simon est arrivé un peu tard dans la distribution. La rencontre fut top et très rapidement on a commencé les répétitions avec le trio (Franck, Pascal et Simon)
Bruno Henry m'avait contacté via le net, tout comme Fatima, et je les trouvais impeccable pour leurs rôles respectifs. On s'est rencontré autour d'un café. On a discuté des rôles, de comment on voyait le film etc… Et ce fut plié. Marc Duret, qui avait vu mon travail dans le clip, m'a contacté via le net également et il m'a fait savoir qu'il avait très envie que l'on travail ensemble. Après un café dans Paris où nous avons discuté de nos parcours respectifs, j'en suis sorti conquis et durant le trajet retour j'ai décidé de lui envoyé le scénario. Il m'a répondu le soir même :
"Je serai ton CORTAL!" m'a-t-il dit.
Rapide, clair et enthousiaste. J'adore!
Onna Clairin nous a rejoint bien plus tard. J'ai eu la chance de la découvrir jouant une très belle pièce avec sa sœur Elodie. Je les ai trouvé top toutes les deux. Puis nous nous sommes retrouvé autour d'un verre… et tandis que nous discutions, ça a rapidement fait un tour dans ma tête : Elle serait TOP en présentatrice du JT face à Cortal (Marc Duret).

Comment s’est faite ta rencontre avec The ecstasy of films ?

Ma rencontre avec ce nouvel éditeur passionné s'est faite durant le festival "GENRE" 3ème édition. Il a vu le film et est venu m'interviewer avec un ami à lui pour leur émission de radio "Culture Prohibée" sur l'antenne de Graf'Hit.
Puis on s'est reparlé un peu plus tard et il m'a fait part de son envie de distribuer "À tout prix" en DVD. La question était quelle forme cela va t il prendre?
Une compilation de courts? Une édition unique du film? En supplément d'un long métrage? Cette dernière proposition était celle qui nous plaisait le plus.

Es-tu fier que ton court accompagne un film de Lucio Fulci ?

Comment ne pas l'être? Ça fait super plaisir de voir son film associé à un Fulci! Sans compter que Christophe Cosyns a pris soin de mettre les petits plats dans les grands!
L'édition va être gorgé de Bonus et "À tout prix" ne sera pas en reste!!! Cette édition s'annonce vraiment collector!
Je ne pouvais pas rêver mieux! Hâte de voir le Master final!

Peux-tu nous parler un peu de tes deux précédents courts métrages et des clips que tu as tournés ?

"Illumi-Net" (film d’1 minute tourné avec des bouts de pellicule 35mm) et "Facteur Humain" (film de 13 minutes tourné en Super 16mm) sont deux courts métrages que j'aime beaucoup et qui m'ont beaucoup apporté. Il faut savoir qu'à l'époque (et oui j'ai 37 piges déjà) c'était TRÈS dur de tourner un film "pro". Fallait tourner en pellicule sinon tu t'armais de ta caméra vidéo HI8… et tu te gardais le film pour toi et tes potes! Rires!
Donc pour en revenir à ces courts métrages… ce fut de grosses batailles (en même temps c'est toujours le cas) Chaque film, ou clip m'a énormément appris. Toute expérience est bonne à prendre de toute façon.
"Illumi-Net" m'a permis de passer au 35mm et de me confirmer que ce n'était pas bien différent que de tourner en vidéo.
"Facteur Humain", avait beaucoup plus de "scénario" et donc les enjeux étaient encore un cran au dessus.
Je me suis toujours poussé à monter les marches une à une… Donc un petit court d'1 minute… puis un court avec un "vrai scénario" plus de jeu d'acteur etc… Puis un plus gros court qui serait un peu la synthèse de tout ce que j'ai appris durant toutes ces années.
Ces films ont eu une vie en Festival (à l'époque il n'y pas autant de Festivals que maintenant… et il n'y avait pas le net pour les débusquer.) Et ça m'a permis de mettre en pied dans l'univers du clip. J'ai toujours adoré les clips. J'ai grandi en découvrant le travail de certains réal qui m'ont impressionné au plus haut point : Nispel, Proyas, Fincher, Romanek…
J'adore la musique. J'adore les images. Aussi mon envie a toujours été très forte.
J'ai donc eu l'occasion d'en signer quelques uns bien que l'industrie du disque était en train de changer… et les budgets avec.
J'ai surtout officié beaucoup dans le clip indépendant (petits budgets) et chaque projet fut un véritable laboratoire. Pour moi je les ai attaqué comme un petit film à part entière. Surtout mes trois derniers dont je suis très fier.
Le tout dernier que j'ai signé "OPIUM DU PEUPLE" on l'a fait pour rien. L'équipe : Vincent Vieillard Baron et moi-même.
On avait 1 RED et 3 PROJO. Et on a fait l'un des clips dont je suis le plus fier et on l'a fait pour "rien" …
Ce clip m'a conforté dans l'idée de tourner "À tout prix" en RED.

Quelles sont tes influences ?

Le Cinéma Américain a bien entendu eu une énorme influence sur moi. Mais par le biais de mes études j'ai été amené à découvrir des cinématographies différentes… Vers 17-18 ans je voyais 4-5 films par jour. Tout pays confondu. J'étais boulimique de ciné.
Même pendant que je faisais mes devoir pour le lycées un film tourné dans mon magnétoscope… J'allais en permanence dans les deux vidéo-clubs près de chez moi : de véritables cavernes d'Ali Baba! J'y louais : du classique, du B, du Z même… peu importe. Tant que j'y trouvais des choses qui me plaisaient… peu importe! Certes, je faisais la différence entre "Le Parrain" (de Coppola) et "Nemesis" (d'Albert Pyun) mais l'envie de découvrir était la même.
Après mes influences plus direct? Scorsese, Spielberg, Leone, Coppola, Melville, De Palma, Nolan, Fincher, Oliver Stone, Schatzberg, Kurozawa, Kubrick, Yves Boisset, Paul Thomas Anderson, Sam Mendes, Kassovitz, Bryan Singer, John Woo, Tsui Hark...
Je peux continuer longtemps en fait… J'adore beaucoup de réal.

Quels sont tes futurs projets ?

Actuellement je travaille sur plusieurs projets de long métrage. L'un d'entre eux "IMPLACABLE" est très bien avancé. Je croise les doigts!


Merci Yann et félicitations pour le Prix du Public au Festival International du Film Policier de Liège!

La sortie de "À tout prix" est prévue pour le 14 mai chez The ecstasy of films en bonus de l’édition limitée de "La guerre des gangs", mais vous pouvez d'ores et déjà le pré-commander sur le site de l'éditeur en édition limitée à 1000 exemplaires, seule ou avec affiche. Dépêchez-vous!!! Il n'y en aura pas pour tout le monde!

Permalink 1529 mots par flo001fg Email , 1848 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Eject : La critiqueArticle suivant: Florides : La critique

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 17

powered by
b2evolution