30.04.13

06:00:00, Catégories: Interview  

Par Le Lanziphile

Manu Lanzi, comédien, chorégraphe de combats et cascadeur ayant participé à une multitude de films, a eu la gentillesse de répondre à mes questions:

Bonjour Manu ! Tu joues dans le court métrage de Mathieu berthon "Le Réserviste" qui sort officiellement le 7 mai en DVD. Quels souvenirs gardes-tu de ce tournage ?

Mes meilleurs souvenirs de tournages concernant "Le réserviste" sont trop nombreux pour les citer. La bonne humeur générale, les repas à la fraîche le soir tous ensemble, la volonté de tous de faire du cinéma différent et décomplexé, les crises de fou rire dues aux looks improbables de chacun, voir monter les gens avec leurs sceaux de flotte en guise de chasse d’eau car pas d’électricité et d’eau courante dans la maison etc… Trop de bons souvenirs!

"Le réserviste"



Tu es à la fois acteur, chorégraphe de combats et cascadeur. Laquelle de ces activités préfères-tu ?

Je n’ai pas de préférence. Vraiment! Les deux casquettes sont diablement jouissives à faire. Être chorégraphe te donne l’occasion de pousser la personne qui combat à se surpasser physiquement dans un domaine qui n’est pas le sien et être comédien te pousse à te surpasser toi même dans une personnalité qui n’est pas la tienne.

"Samouraïs"


Quelles formations as-tu suivi ?

J’ai commencé les arts martiaux tout petit en me roulant sur les tatamis et en faisant le con avec mon pote de l’époque. J'avais 5 ans. Ensuite j’ai continué plus sérieusement avec le karaté et pleins d’autres arts martiaux par la suite. Aucun ne me plaisait à 100% car l’apprentissage des katas et des combats me faisait chi… J’ai vite compris que les arts martiaux qui m’intéressaient vraiment, étaient ceux que je voyais dans les films. J’ai donc continué à m’entraîner dans divers cours mais en prenant juste les mouvements qui me plaisaient et en les travaillant différemment chez moi. Mon magnétoscope et les vhs de l’époque ont été aussi mon prof. Je détaillais chaque mouvement de mes stars préférées. Ensuite j’ai rencontré Olivier Schneider et on a commencé à s’orienter dans le milieu du cinoche. On est arrivé au moment où les films d’action fleurissaient à foison en France. Le golden age quoi…

"A l'intérieur"


T’est-il déjà arrivé d’intervenir comme acteur sur un film alors que tu étais là pour autre chose ?

Ça ne m’est pas arrivé beaucoup de fois non. Les films sont bien préparés avant et ce genre de décision ne se fait quasiment pas au dernier moment.

"Le Talisman"

Comment t’es-tu retrouvé face à Michelle Yeoh dans "Le Talisman" ?

C'est en fait grâce à Philip Kwok que tout cela est arrivé. Il est venu en France sur "Le pacte des loups" et j’ai beaucoup travaillé avec lui sur le film. On a sympathisé assez vite. Je le faisais marrer apparemment. Ensuite il est revenu en France quelques années plus tard pour le film "Samouraïs". On était super content de se revoir. Sur le tournage il me dit qu’un casting de Gwailo se prépare en Chine pour une production Michelle Yeoh et me demande à moi et à d’autres cascadeurs des photos et une démo. A ma grande surprise, j’ai été pris et je suis parti tourner 3 mois entier sur "Le Talisman". C'était incroyable . Mais le film a été un véritable four (un peu normal, car il n’est pas spécialement réussi) et mis à part des putains de souvenirs, ne m’a pas ouvert d’autres portes.

"Le Transporteur"

Quels sont tes meilleurs souvenirs de tournage?

Mes meilleurs souvenirs de tournage sont eux aussi trop nombreux pour tous les citer. Si je devais faire une analyse de tout ça je me dirais juste que beaucoup de gens sur terre espèrent un jour réaliser leurs rêves de gosse. En ce qui me concerne, je peux dire que j’ai réussi. Comment appelle-t-on un mec qui se retrouve au fil des années face à toutes les stars qui faisaient partis de sa vidéothèque, pour travailler et passer un moment avec eux ?? Hé bein un mec qu’a réussi son rêve de gosse et qui a dans sa grosse tête un putain de paquet de souvenirs accumulés qui lui donnent la banane.

"36 Quai des orfèvres"


Tu es passé derrière la caméra pour le court métrage "Héro ?". Quels souvenirs gardes-tu de cette expérience ? As-tu envie de réaliser d’autres courts, voir un long ?

Mon court métrage a juste été un essai sans prétention. C'est une histoire que j’avais envie de raconter et voir ce que je pouvais donner en réalisation. Bien entendu, une multitude d’idées en images fourmillent dans ma tête et je rêverais non pas de faire un long métrage mais déjà, d’en avoir le talent. Ce petit court métrage sans prétention a été vraiment une bonne école pour moi. Quand je dis sans prétention c’est vraiment le cas. Il n’y a pas de plans révolutionnaires ou dans la mouvance actuelle (plans classiques car je reste persuadé qu’il n’est pas nécessaire de faire tournoyer sa caméra comme un taré pour raconter une histoire). Il a été tourné avec des Canon 5 et 7 D et une lumière basique. Ce ne sont que des potes (au talent plus que certain) qui ont participé à ce projet. Le film est en mixage son et suis vraiment impatient d’avoir non pas les avis (tout le monde aura un avis différent) mais plus les réactions (t’es-tu juste fait embarqué ou pas ?). Maintenant si je devais faire un long, je dois avouer que j’aimerais le faire en coréalisation car je n’ai pas assez confiance en moi. Je suis sur de moi sur la réalisation des séquences d’action mais sur les plans comédies… Arghhhh!!!

"Le parfum de la dame en noir"


Tu entraînes il me semble dans une salle. Peux-tu nous en parler ?

Je m’entraîne entre 3 et 4 fois par semaine dans une salle située sur Paris à raison de 3 heures à peu prés. L’entraînement est vraiment important pour moi car j’ai maintenant 41 ans et au delà du fait que c’est un besoin essentiel à mon mental, il me semble qu’il est tout a fait normal de garder un niveau respectable techniquement et de ne pas être le genre de régleur qui ne fait que donner des indications théoriques aux comédiens. Je veux être capable de montrer les choses que je demande et de pouvoir les expliquer avec toute la pédagogie nécessaire.

"Les Brigades du Tigre"

Quels sont tes futurs projets ?

Je commence à travailler dans les jours qui viennent sur le long métrage foldingue de Thierry Poiraud et Benjamin Rocher, "Goal of the dead". Ensuite je devrais continuer dans la lancée des films de genre sur le prochain film du tandem Bustillo- Maury , "Aux yeux des vivants". Je travaille aussi en écriture avec Michael Massias sur un B movie post-apocalyptique du nom de "Jungleland". Ensuite je passe à la réalisation pour le 3ème volet de "Taken" avec Liam Nees… Nan, je déconne…

"Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre"

Merci Manu!

Pour vous tenir au courant de l'actualité de Manu Lanzi ou si vous souhaitez en savoir plus sur ce talentueux artiste, n'hésitez pas à aller voir son site officiel!

Pour finir, voici une sélection de DVD où vous pouvez retrouver Manu Lanzi:

Le talisman

Le talisman
Voir la fiche

Le transporteur

Le transporteur
Amazon à 0.9€
Fnac à 13€
Voir la fiche

Le pacte des loups - Ultimate Edition / 4 DVD

Le pacte des loups - Ultimate Edition / 4 DVD
Voir la fiche
Les brigades du tigre

Les brigades du tigre
Voir la fiche
Le baiser mortel du dragon

Le baiser mortel du dragon
Amazon à 7.9€
Fnac à 11.29€
Voir la fiche

Permalink 1316 mots par flo001fg Email , 2698 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Royal Affair : La critiqueArticle suivant: Critique cinéma : Mariage à l'anglaise

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 25

powered by
b2evolution