15.03.13

06:42:06, Catégories: Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Sortie de clinique psychiatrique au bout d’un an d’enfermement, Martine de Bressard (Alice Arno) retrouve son manoir et son mari, Charles (Robert Wood). Le couple reprend alors ses habitudes perverses : ils font venir une jeune fille prude pour l’initier à tous les vices à travers des jeux érotiques. La jolie Cécile (Tania Busselier) va ainsi être initiée, aidée par Adèle (Lina Romay), la jeune esclave sourde. Mais, la crypte du manoir cache des secrets et quelques cadavres...

Mon avis :

C'est toujours un plaisir de retrouver la charmante Lina Romay ("La Comtesse noire", "Les Possédées du diable", "Célestine, bonne à tout faire"), surtout dans un film des années 70, là où elle était à son apogée et où il était impossible de ne pas tomber sous son charme.


Pourtant, avec "Plaisir à 3", l'égérie de Jess Franco ("Vampyros Lesbos", "Venus in furs", "99 Women") joue une jeune domestique limite attardée. Pas très glamour! Pourtant la jeune femme s'avère malgré tout toujours aussi séduisante et plutôt convaincante dans ce rôle. Un rôle, certes secondaire, mais assez marquant au point où c'est celui qu'on retiendra probablement le plus. On retrouve ici le casting de "La comtesse perverse", ce qui est tout à fait normal, puisque ce dernier a été tourné dans la foulée, après que le réalisateur ait flashé sur une bâtisse hors norme signée Ricardo Bofill.

"Plaisir à 3" vaut bien mieux que son titre tout de même assez racoleur ne le laisse supposer... Jess Franco s'inspire ici de "La Philosophie dans le boudoir" du marquis de Sade, pour nous offrir un film érotique assez cruel, aidé au niveau du scénario et des dialogues par l'un de ses plus grands fans français, Alain Petit, qui réalise là certainement l'un de ses plus grands rêves.

Le film met en scène un couple de riches nobles, interprété par Alice Arno ("Justine de Sade", "Convoi de femmes", "Kiss Me Killer") et Robert Woods ("Mon nom est Pécos", "Croc Blanc et les chercheurs d'or"), vivant une sexualité très particulière, puisque leur plaisir est de faire l'amour avec une troisième personne, si possible mineure. Après une première victime, leur dévolu va alors se porter vers la jolie Tania Busselier ("La romancière lubrique", "Dora... la frénésie du plaisir"), qui ne sera évidemment pas aussi ingénue qu'on aurait pu le penser.

Par contre, on ressent très rapidement que le couple cache d'autres vices, avec ce sous-sol où se trouve de bien étranges décorations, des femmes momifiées tout droit sorties d'un musée des horreurs... On verra également Martine de Bressac, qui sort d'un enfermement en hôpital psychiatrique, émasculer un homme avec un rasoir, ainsi que tuer avec sadisme une première victime.

De plus, le personnel du couple est composé de personnages très énigmatiques. Il y a donc tout d'abord Adèle, la jolie simplette, mais aussi le chauffeur et majordome Mathias, interprété par Howard Vernon ("L'horrible Docteur Orlof", "Les prédateurs de la nuit", "Le rocher d'Acapulco"), dont le physique et la présence ne peuvent pas passer inaperçu.

Enfin, il y a ce jardinier, un petit homme bossu au charisme incroyable joué par Alfred Baillou ("Morgane et ses nymphes", "Steppenwolf"). Tous ces personnages contribuent à donner une ambiance très particulière au film, aidés par une musique et des décors très seventies. L'intrigue est parfois assez laborieuse avec des scènes parfois très hot, assez inutiles et déplacées, comme celle où le couple fait l'amour tout en espionnant la jeune Cécile en train de se masturber, mais à côté de ça, le scénario nous réserve de belles surprises, avec notamment cette fin complètement inattendue.

Ce "Plaisir à 3", même s'il ne fera pas parti des tous meilleurs Franco, sera tout de même tout à fait recommandable et fera quand même parti du haut du panier dans la filmographie du cinéaste espagnol.

"Plaisir à 3" est sorti en DVD chez Artus films le 4 décembre au format 1.33 original 16/9 compatible 4/3, avec piste française uniquement. Les suppléments se composent de deux documentaires intitulés "La genèse de Plaisir à trois" et "Sade et Jess Franco" présentés par Alain Petit, d'un diaporama d'affiches et photos et de bandes-annonces de la collection Jess Franco.

Permalink 749 mots par flo001fg Email , 2542 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: L'attaque de Fort Douglas : La critiqueArticle suivant: Interview de Hélène Darras

Août 2021
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 6

powered by
b2evolution