18.02.13

06:07:33, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200


Synopsis :

1942, Les armées nazies d'Hitler règnent en maîtres absolus sur l'Europe que le Reich domine avec violence et barbarie. Dans ce chaos de haine et de sang, Rayne, une vampire damnée par l'immortalité décide de se confronter au Führer et ses hordes de nazis. Mais elle ignore qu'Hitler l'attend déjà afin de s'accaparer son immortalité et assouvir son rêve... devenir le vampire führer suprême.


Mon avis :

Fort du succès (250000 DVD vendus durant sa première semaine de mise en vente aux États-Unis, tout de même!) du deuxième volet de la saga "Bloodrayne", Uwe Boll ("Seed", "Rampage", "King Rising", "Postal") nous revient avec ce troisième volet des aventures de la jolie Damphyr (être mi-humaine, mi-vampire), qui cette fois se retrouve à combattre des nazis durant la seconde guerre mondiale. Les fans du jeu seront ravis, puisque cet épisode se déroule enfin à la même époque que le jeu...


Pour la seconde fois, la très belle Natassia Malthe ("Skinwalkers", "DOA : Dead or Alive", "Target") endosse le rôle de Rayne et cette fois, elle sera bien plus généreuse avec nous, pauvres mâles toujours en manque de jolies filles montrant leur anatomie. En effet, si on pouvait regretter que dans le deuxième épisode, elle ne nous montrait même pas un quart de sein, contrairement à Kristanna Loken dans le premier volet, cette fois on est gâté en scènes chaudes et même très chaudes, puisqu'on a le droit ici à deux scènes érotiques très explicites où la jeune femme se dévoilera assez généreusement.


Autre point fort pour les amateurs de ce type de séries B, on est cette fois particulièrement servis en scènes gores, qui plus est, les effets spéciaux sont très bien réalisés, nous offrant quelques maquillages fort réussis.


Michael Paré ("Eddie and the Cruisers", "Les Rues de feu", "The Philadelphia Experiment"), l'acteur fétiche du réalisateur allemand, rempile à nouveau et tient une nouvelle fois un rôle différent par rapport aux deux précédents épisodes de la saga. Cette fois, il interprète un officier nazi, devenu vampire à cause de Rayne.


L'originalité du film viendra d'ailleurs du fait qu'au départ, celle-ci affronte de simples nazis, mais afin de se ressourcer après avoir été grièvement blessée, elle se voit contrainte de mordre cet officier allemand, qui va ensuite répandre le fléau. Ainsi notre héroïne est à la base la cause du problème.


Comme dans les précédents films, Boll privilégie l'action au fantastique, ce qui est un peu dommage, car le film en aurait été que plus fun... Contrairement au premier film, celui ne fait ni téléfilm, ni DTV et la photographie est dans l'ensemble très soignée. Ce "Bloodrayne: The Third Reich" est par contre assez court et se termine un peu de façon abrupt.


Personnellement, j'aurai bien vu au final un bel affrontement spectaculaire comme dans "House of the dead" , avec des ralentis par moments, en même temps que le générique défile, le tout rythmé par la musique très rock de celui-ci, mais au lieu de ça, on a juste droit à une sympathique réplique et hop, le générique qui commence au bout de 1 heure et 9 minutes... C'est tout de même un peu court!


Vraiment dommage, d'autant plus que si les acteurs ne semblaient pas forcément très impliqués dans les deux précédents opus (surtout dans le premier!), ici les acteurs sont plutôt bons, notamment Brendan Fletcher ("Rampage", "Freddy contre Jason", "Ginger Snaps : Aux origines du mal"), qui comme dans "BloodRayne II : Deliverance" tire une nouvelle fois son épingle du jeu.


Clint Howard ("House of the Dead", "Blackwoods") est plutôt pas mal aussi dans le rôle du docteur Mangler, même si il aurait pu se montrer un peu plus barge. C'est d'ailleurs ce qui manque quelque peu au film... Un peu plus de folie!


Malgré le fait que ce "Blood reich" soit plus réussi que les deux précédents films de la série et surtout plus gore et plus sexy, celui-ci aurait gagné à être un peu plus fun et décomplexé pour nous satisfaire pleinement. Cela reste tout de même un agréable divertissement.


"Blood Reich" est sorti dans le commerce le 5 février chez Elephant Films en édition DVD simple et en édition combo Blu-ray + DVD. Le DVD est présenté au format respecté 2.35 16/9ème avec pistes anglaise et française 5.1 Dolby Digital. Le Blu-ray est quant à lui au format respecté 2.35, résolution 1080i avec pistes anglaise et française 5.1 dts-HD Master Audio. Côté bonus, ceux-ci sont uniquement sur le DVD et sont composés d'un making of, d'une interview du scénariste, d'une galerie photos et de bandes annonces de l'éditeur. Le Blu-ray ne contient quant à lui que des bandes annonces.


Blood Reich

Blood Reich
Voir la fiche
Blood Reich (Blu-ray + DVD)

Blood Reich (Blu-ray + DVD)
Amazon à 8€
Voir la fiche

Permalink 848 mots par flo001fg Email , 3234 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Insensibles : La critiqueArticle suivant: Le Réserviste : La critique

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 26

powered by
b2evolution