14.01.13

06:44:55, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo001fg

Synopsis :

Jimmy Logan (James Darren), un trompettiste de jazz, noie son manque d’inspiration dans l’alcool et la drogue. Un soir, il rencontre la belle Wanda (Maria Rohm) et tombe instantanément amoureux d’elle. Il n’intervient pourtant pas lorsqu’elle se fait violer par deux hommes. Le lendemain, sur la plage, à peine sorti de ses vapeurs oniriques, Jimmy tombe sur le cadavre d’une femme noyée : Wanda. Le musicien part alors à Rio où il rencontre Rita, une chanteuse noire. Un soir, Wanda apparaît, toute vêtue de fourrure...

Mon avis :

Le réalisateur Jess Franco ("Vampyros Lesbos", "La Comtesse noire", "99 Women", "Célestine, bonne à tout faire") est souvent considéré comme un faiseur de nanar, pourtant même s'il a fait quelques mauvais films, la plus part comporte tout de même de très bonnes choses et certains sont même particulièrement réussis. Le metteur en scène a d'ailleurs son public qui le suit fidèlement. "Venus in furs" fait parti de ses meilleurs films et beaucoup des détracteurs du monsieur seraient certainement surpris s'ils prenaient la peine de le voir...

"Venus in furs" n'a rien à voir avec le roman érotique de Leopold von Sacher-Masoch, en fait, il y a à la base une rivalité entre le producteur Harry Alan Towers et un producteur italien, car Towers devait faire un film du même nom, qui finalement sera réalisé par Massimo Dallamano. Certainement pour faire de l'ombre a ce film, Towers garda donc ce titre et par conséquent il sera question ici d'une jolie jeune femme habillée simplement d'un manteau de fourrure.

Ce film est l'un des films que Jess franco préfère dans sa filmographie, ce qui se comprend aisément vu sa passion pour le jazz, musique qui est ici omniprésente, avec un héros, interprété par James Darren ("The Time Tunnel", "Les canons de Navarone", "Hooker"), qui est ici trompettiste de jazz.

Le film est très onirique et tout du long on se demande ce qui est réel ou non. Il est question ici du fantôme d'une jeune femme retrouvée morte sur une plage par le musicien, qui va se venger des trois personnes qui l'ont violée et tuée. La jeune femme est jouée par la très belle Maria Rohm ("Eugenie", "99 femmes", "Sex Charade"), actrice qui tournera d'ailleurs à plusieurs reprises pour Franco, qui la met ici particulièrement en valeur avec un érotisme très soft et très classe (Ce qui n'est pas toujours le cas chez le metteur en scène espagnol!).

Ce long-métrage fait par moments, très expérimental et bénéficie d'une très belle photographie, très marquée fin des années 60, une période que personnellement j'adore au niveau cinématographique. Franco use ici à plusieurs reprises de ralentis et de filtres, renforçant constamment l'impression que l'on est dans un rêve.

Le film bénéficie d'un casting plutôt impressionnant pour un film de Jesus Franco, puisqu'en plus de James Darren, on trouvera au niveau de la distribution, Klaus Kinski ("Les insatisfaites poupées érotiques du docteur Hitchcock", "Aguirre, la colère de Dieu", "Nosferatu, fantôme de la nuit"), à la présence toujours aussi imposante, Dennis Price ("Son of Dracula ", "Les expériences érotiques de Frankenstein", "Les sévices de Dracula"), la splendide Margaret Lee ("La nuit des assassins", "Liz et Helen", "Coplan sauve sa peau") et enfin Barbara McNair ("Appelez-moi Monsieur Tibbs", "L'organisation"). Comme souvent dans ses films, le réalisateur apparaît dans celui-ci, ici il fait parti des musiciens et l'on se figure bien qu'il a dû se faire plaisir...

"Venus in furs" est vraiment une curiosité, un film étonnant, assez atypique dans la filmographie de Jess Franco. Ce film fait à mon avis parti des films du réalisateur qui peuvent plaire à un public plus large, alors si vous ne connaissez pas encore les œuvres de ce monsieur, ce film peut être une bonne entrée en matière!

"Venus in furs" est sorti en DVD chez Artus films le 4 décembre au format 1.78 original 16/9 compatible 4/3, avec piste anglaise sous-titrée en français uniquement. Les suppléments se composent d'un documentaire intitulé "La Venus en fourrure" par Alain Petit, d'un diaporama d'affiches et photos et de bandes-annonces de la collection Jess Franco.

Il est à noter que ce DVD, tout comme les autres titres de la collection Jess franco a été déréférencé par la Fnac de façon incompréhensible, car ce film est un film érotique très soft et en aucun cas d'un film pornographique...

Venus in furs (1969)

Venus in furs (1969)
Amazon à 14.99€
Fnac à 18.79€
Voir la fiche
Permalink 785 mots par flo001fg Email , 2282 vues • 2 retours

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique cinéma : Royal affair Article suivant: La comtesse perverse : La critique

Juillet 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 28

powered by
b2evolution