09.10.12

05:00:00, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Devant régler une affaire de succession, le clerc de notaire Albert Kovac (Walter Brandi) se rend dans un petit village d’Europe de l’Est. Sur place, il apprend que son client, Jeronimus Hauff est en fait décédé depuis près d’un an. Attiré par la veuve, Cléo (Barbara Steele), Albert accepte son hospitalité pour quelques temps. Il va alors découvrir que Mr Hauff était passionné par l’occulte et par la grande épidémie de peste noire, jusqu’à conserver et exposer des membres de pestiférés. Et que Hauff n’est peut-être pas mort par accident.

Mon avis :

Réalisé juste avant "Vierges pour le bourreau" par le même réalisateur, Massimo Pupillo ("La vendetta di Lady Morgan", "Django, le taciturne") et produit par les mêmes producteurs, "Le cimetière des morts vivants", connu également sous le titre "Cinq tombes pour un médium" est un film d'horreur gothique plutôt original, mais beaucoup moins excessif que "Vierges pour le bourreau"...

Le film a longtemps été attribué à Ralph Zucker, qui était en fait l'un des producteurs du film, car Massimo Pupillo n'accordait que peu d'importances aux films de ce type et préférait les documentaires. De plus, les producteurs américains réclamant plus de violences, deux scènes furent tournées par Zucker et Pupillo abandonna sans difficulté, ni regret la paternité de son film.

Le gros attrait du film, c'est évidemment la présence à l'affiche de la reine du cinéma d'horreur transalpin, la charismatique Barbara Steele ("Le masque du démon", "L'effroyable secret du Dr. Hichcock", "Le spectre du Dr. Hichcock", "Danse macabre", "La sorcière sanglante"), qui crève une fois de plus l'écran de part sa beauté si particulière et cela malgré un rôle limite secondaire.

Contrairement à la version américaine, la version européenne qui nous est présentée ici, rentre doucement dans l'horreur, avec une mise en place assez longue et bavarde. Pour ne pas arranger les choses, le héros Albert Kovac, interprété par Walter Brandi ("Vierges pour le bourreau", "L'orgie des vampires", " Des filles pour un vampire") est un acteur très fade au physique proche d'un Raymond Poulidor (A chaque fois que je le vois, il m'exaspère!!! Et pourtant il joue dans de nombreux bons films...).

Heureusement, la dernière partie du film, à partir de cette très belle scène où la servante court dans les bois, nous offre quelques moments mémorables, comme celui où l'on voit des mains coupées bougeant toutes seules.

Des bruits de grincements parsèment les différentes scènes d'angoisse et donnent une ambiance bien particulière au film, collant parfaitement à l'ambiance gothique du film créée notamment par des décors très typiques (demeure lugubre, cimetière etc...).

Les effets spéciaux sont assez simples, mais plutôt réussis et contribuent à la réussite de cette dernière partie du film qui vire au fantastique, de même que la présence à l'écran de Riccardo Garrone ("La dolce vita", "Mademoiselle cuisses longues", "Emilie, l'enfant des ténèbres", "Le cynique, l'infâme, le violent"), qui vole alors sans problème la vedette au médiocre Walter Brandi.

Au final, "Le cimetière des morts-vivants" est un petit film d’horreur gothique plutôt agréable à regarder et qui mérite d'être redécouvert, malgré sa mise en place assez longue et son héros sans charisme et limite pathétique...

"Le cimetière des morts vivants" est sorti le 2 octobre chez Artus films dans sa collection "Les chefs-d’œuvre du Gothique. Le film est présenté au format 1.85 original 16/9 compatible 4/3, avec pistes française et italienne et des sous-titres français bien entendu pour la version originale. En bonus, on y trouve une présentation du film intitulée "Cimetière pour morts vivants" par Alain Petit, le pré-générique américain et une scène alternative, un diaporama d'affiches et photos et des bandes-annonces de la collection Gothique dont celle du film.

Permalink 689 mots par flo001fg Email , 2308 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Making a killing : La critiqueArticle suivant: Résultats du jeu : le top 20 des meilleurs films policiers

Mars 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31        

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 31

powered by
b2evolution