04.05.12

05:00:00, Catégories: Nouveautés, Test / Critique  

Par Flo200

Synopsis :

Cédric Dupuis, rêvant de célébrité, décide de réaliser le plus grand film d'horreur de tout les temps avec ses amis, mais découvrant à ses dépends les joies d'un tournage et d'une équipe non professionnelle, il va dans un excès de colère tuer Aline. Suite à ce meurtre, il se rend rapidement compte que désormais il n'a plus d'autre solution que de réaliser son propre documentaire.

Mon avis :

Emylia, par l'intermédiaire notamment de sa marque Asilum, soutient le cinéma indépendant et nous offre, après des films comme "Dead line", "L'île" ou encore "Echap", le premier film d'horreur de Cédric Dupuis, "Making off", un long-métrage qui utilise à fond son amateurisme pour livrer une œuvre déroutante oscillant constamment entre horreur malsain et dérangeant et humour noir...

"Making off" annonce tout de suite la couleur en rendant hommage à ses comédiens lors du générique, comme si ces derniers étaient réellement décédés. Ensuite le réalisateur va nous faire suivre les coulisses de son film, à la manière d'un journal de bord, nous faisant découvrir comment ce qui s’annonçait comme un simple mauvais film d'horreur à petit budget, joué par des acteurs amateurs peu motivés, va se transformer en un faux film documentaire à la manière d'un "C'est arrivé près de chez vous", où le réalisateur va se transformer en meurtrier suite à une dispute ayant mal tournée... Il va alors sombrer dans la violence et le sordide pour offrir à son public, ce qu'il est venu chercher, commettant alors des meurtres de plus en plus violents et sadiques et se livrant même à des actes nécrophiles, zoophiles et scatologiques, plongeant ainsi le spectateur dans un certain malaise.

Les actes nécrophiles vont d’ailleurs se répéter durant tout le film, pour devenir au fur et à mesure du déroulement de celui-ci, un petit jeu entre le réalisateur, interprété par le producteur du film, Olivier Bureau et les spectateurs, apportant ainsi un certain humour noir, puisque tournés de façon de plus en plus comiques, comme si le réalisateur voulait en quelque sorte se moquer du public venu chercher cela. C'est d'ailleurs assez déstabilisant, car le film joue constamment sur cette ambiguïté et on ne sait jamais trop sur quel degré de lecture il faut appréhender le film, tant il semble dénoncer la surenchère des torture porn actuels, tout en semblant s'amuser fortement à tourner ce type de films... Hommage, dénonciation ou simple délire entre potes? On ne sait finalement plus trop.

Le film est généreusement gore et les effets, même s'ils sont assez simples, sont plutôt probants, même s'ils ne laissent bien entendu aucune ambiguïté quant au fait qu'il s'agisse de maquillages (on est loin de supposer qu’il s’agisse d’un snuff !). Les acteurs font souvent très amateurs, mais ce n'est ici pas vraiment gênant puisque c’est voulu et que le metteur en scène jouera d’ailleurs avec ça. Le manque de moyens par contre se fait souvent ressentir dans les choix de mise en scène avec notamment des passages flous pour rendre crédible certains trucages ou encore certains meurtres filmés hors champ (c’est toujours ça de gagner !). Le film se termine avec une scène à la fin du générique, plutôt amusante confirmant tout de même que la petite équipe ne s'est pas prise au sérieux...

Malgré les faibles moyens et les maladresses d'une première œuvre, "Making off" s'avère être un petit film d'horreur plutôt sympathique et déviant, qu'il convient de prendre au second degré et qui demeure à réserver à un public averti et ouvert d'esprit!

Sorti le 2 mai chez Asilum (autre marque d'Emylia), "Making off" a le droit à une édition soignée. Le film est présenté au format 1.78, 16/9ème avec une piste 5.1 Dolby Digital accompagnée de sous-titres anglais optionnels. Côté bonus, on le droit à un commentaire audio de Cédric Dupuis et Olivier Bureau, à un bêtisier, 4 scènes coupées et un module sur les effets spéciaux. Comme d'habitude maintenant chez l'éditeur, le DVD contient la copie digitale H.264 illimitée du film au format 1.78, 16/9ème, en français 2.0 AAC.

Making off (DVD + Copie digitale)

Making off (DVD + Copie digitale)
Voir la fiche
Permalink 743 mots par flo001fg Email , 2313 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Jeu sur le forum de DVDpasCher : élisez vos 20 films d'horreur préférésArticle suivant: Critique DVD Zone 0 U.S. : Blood of the virgins

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 16

powered by
b2evolution