20.08.09

08:15:00, Catégories: Test / Critique  

par Nicore

Scourge

Variation démoniaque sur le thème du Hidden de Jack Sholder, ce Scourge ne brillera évidemment pas par l'originalité de son propos mais se montrera suffisamment vif et parfois même généreux pour se suivre sans déplaisir au détour de quelques situations volontairement grotesques, souriantes ou graphiques.
Le script va laisser une créature démoniaque passant de corps en corps s'échapper de l'église où elle était tenue prisonnière pour semer la terreur dans une petite ville.

ScourgeAprès une courte séquence d'introduction obscure prenant place en 1871 une nuit d'orage près d'une église et suivant quelques moines offrant aux éclairs un homme avec pour résultat de voir des tentacules sortir de son abdomen, le métrage va se diriger directement vers le présent pour suivre conjointement des pompiers venant d'éteindre un incendie ayant ravagé l'église vue auparavant et le personnage principal, Scott, un jeune homme au passé trouble (comme le démontrera rapidement une première confrontation avec le shérif local) revenant dans le quartier de son enfance pour y rencontrer Jessie, son ancienne camarade de jeu et d'adolescence avec qui il avait coupé tout lien depuis deux ans.

ScourgeBien entendu, un pompier inspectant les décombres de l'église va découvrir un trou suspect dans le sol avant d'être projeté au sol et secoué de spasmes, avant de se relever comme si de rien n'était, pour l'instant. Car une fois rentré à la caserne, il va se mettre à avoir un comportement étrange, se goinfrant de toute nourriture passant à portée avant de prendre une douche au cours de laquelle il se grattera le front au point de s'écorcher, pour en ressortir titubant et prendre le large avec une démarche pour le moins spéciale. Pendant ce temps-là, Scott aura eu le temps de renouer quelques liens avec Jesse, nous permettant d'en apprendre plus sur leur passé commun, laissant ainsi le réalisateur essayer de rendre attachants ces deux protagonistes au final bien basiques et presque superficiels dans les sentiments évidents qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.

ScourgeMais le hasard faisant bien les choses, le pompier contaminé va se rendre au match de hockey sur glace disputé par Scott le soir pour y retrouver Lydia, la petite amie officielle de Scott présente comme spectatrice et après avoir traversé l'aire de jeu d'une démarche encore moins assurée et provoquant quelques sourires, il va entraîner cette Lydia dans les vestiaires pour lui transmettre une vilaine créature qui sortira de sa bouche pour se glisser dans la ventre de son nouvel hôte par le nombril. Lydia changera alors à son tour peu à peu de comportement, délaissant Scott qui pourra la suivre se rendant dans un night-club où elle va également très vite trouver un nouvel corps pour la créature et lorsque ce sera fait, Scott se retrouvera suspecté de son meurtre puisqu'il sera le seul témoin de la mort graphique de sa petite amie qui vomira tripes et boyaux.

ScourgeScott ne trouvera rien de mieux à faire que d'aller se cacher chez Jesse, par ailleurs nièce du shérif, pour essayer de la convaincre de son innocence et lui demander de l'aider. Jesse sera évidemment au départ sceptique avant peu à peu de se mettre à croire à cette histoire invraisemblable à al vue des événements étranges se produisant dans la ville. L'intrigue n'inventera rien en plaçant cet innocent mais avancé comme "coupable idéal" au centre de l'action, tandis que la créature continuera de passer de corps en corps en provoquant diverses catastrophes souvent amusantes comme le saccage d'une galerie marchande en jouant sur la gloutonnerie grotesque des corps servant d'hôte et sur des tenues vestimentaires inadaptées pour sortir en public.

ScourgePar contre, le métrage jouera franchement la facilité pour laisser Scott et Jesse découvrir l'origine de la créature, laissant même Jesse aller rendre visite à une vieille femme membre de la famille ayant lutté contre la bête en 1871 qui, en plus de la recevoir sans problème, lui fournira toutes les informations au travers de grimoires et autres instruments en sa possession depuis des lustres, pour nous laisser appréhender cette histoire de démon quasiment immortel capturé et caché depuis dans les sous-sols de l'église ayant brûlé, démon devant transiter dans une série de corps humains pour grandir et arriver à maturité, ce qui pourra vaguement expliquer la boulimie des victimes.

ScourgeHeureusement, l'intrigue s'orientera vers l'action pour suivre l'enquête et la lutte des deux protagonistes contre cette créature, nous offrant au passage quelques petites surprises débouchant sur des situations assez prenantes (lorsque le shérif sera contaminé à son tour notamment) et graphiques, pour déboucher sur un dernier acte ouvertement loufoque lorsque Jesse draguera le nouvel hôte répugnant de la créature pour l'attirer dans un piège concocté avec Scott, mais l'intrusion carrément sous-exploitée de ce religieux traqueur de démons tombera complètement à plat pour bâcler un final du coup sans grande saveur et largement en deçà des attentes légitimes.

ScourgeA partir de cette idée sympathique de transformer l'extraterrestre de hidden en démon ressemblant quand même physiquement à n'importe quel "alien" tout en dents et en mandibules, l'intrigue se contentera hélas de ressasser des situations au fort goût de "déjà-vu", entre ces séquences impliquant les contaminés qui se comporteront n'importe comment et évidemment sans se soucier des autres ou des dégâts qu'ils peuvent commettre, et surtout cette bluette renaissante entre les deux personnages principaux qui demeurera téléphonée et sans envergure, ces protagonistes laissant le spectateur de marbre en n'arrivant pas à exister réellement à l'écran et surtout en n'obtenant pas la sympathie recherchée. En plus, le métrage se montrera elliptique quand cela l'arrangera et même les contaminés réagiront différemment au contact du démon, avec notamment un temps plus ou moins d'adaptation avant que la créature prenne définitivement le contrôle des faits et gestes de ses victimes.

ScourgeLes personnages principaux n'offriront donc que des personnalités basiques, laissant du coup les seconds rôles et notamment les victimes du démon être les seuls à paraître souriants et parfois même originaux, tel ce photographe ventripotent, pour ainsi véhiculer un humour largement souriant, tandis que l'ensemble bénéficiera d'une interprétation cohérente, le peu de charisme de Nic Rhind qui interprétera Scott sera compensé en partie par la toute mignonne Robyn Ledoux. La mise en scène de Jonas quastel, auparavant auteur de Ripper 2 est adaptée pour suivre l'action de près tout en parvenant à dynamiser ses séquences. Les effets spéciaux sont largement probants, aussi bien pour l'animation de al créature qui restera invisibles et bluffantes, que pour quelques effets gores graphiques et volontaires, comme cette mâchoire littéralement arrachée d'un coup de poing.

Donc, ce Scourge se suivra facilement grâce à un humour de situation contrastant avec le séreux de l'intrigue et par sa volonté graphique avérée !

ScourgeLe DVD de zone 1 édité par Lionsgate avancera une image nette et sans défaut, tandis que la bande-son sera efficace, avec une partition musicale dynamique et adaptée, le métrage étant ici proposé dans sa version originale anglaise avec des sous-titres optionnels et anglais et en espagnol.
Par contre, au niveau des bonus, il faudra se contenter de la bande-annonce du film, suivie par celles de quelques autres titres variés de l'éditeur.

Pour ceux qui voudraient découvrir cette créature démoniaque, le DVD de zone 1 est disponible ici ou !

Permalink 1309 mots par nicore, 1645 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique DVD Zone 1 : DeliriumArticle suivant: Critique DVD Zone 1 : Blood & chocolate

Octobre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 98

powered by
b2evolution