23.07.09

07:49:41, Catégories: Test / Critique  

par Nicore

Hitch-hike

"Road movie" dantesque au casting aussi improbable que formidable, ce Hitch-hike, connu chez nous sous le titre de La proie de l'auto-stop parviendra à imposer un huit-clos étouffant et gorgé de surprises au sein d'une intrigue en apparence basique qui sera pourtant chargée d'une violence et d'un érotisme typiquement italien.
Le script va laisser un couple en pleine déroute prendre en stop un malfrat venant de commettre un hold-up et ayant abandonné ses complices pour s'enfuir avec la recette, deux millions de dollars.

Hitch-hikeDans son introduction, le métrage va donc avancer ce couple dont le mariage est chancelant. En effet, l'homme Walter, est un alcoolique fini jaloux de son épouse, Eve, qui a apparemment mieux réussi que lui, minable journaliste à la solde du père de son épouse. Cette entame s'attachera surtout à bien mettre en avant les travers de Walter qui violera presque son épouse à l'arrière de leur jeep au retour d'une partie de chasse (pour une première scène vaguement érotique jouant sur les charmes d'Eve), avant de se ridiculiser en public lors de leur dernière soirée au camping où ils ont passé leur vacances, tout en rendant quand même ce personnage pathétique, comme lorsque, trop ivre, il n'arrivera plus à se souvenir de son nom ou se montrera violent envers des piquets de tente l'ayant fait trébucher.

Hitch-hikeMais le lendemain, ils vont reprendre la route du retour chez eux, Walter ayant un sérieux mal de crâne, ce qui ne l'empêchera pas de replonger son nez dans une flasque de whisky, et il verra d'une mauvais œil l'attitude d'Eve qui va s'arrêter pour prendre en stop un homme tombé en panne avec son véhicule au bord de la route. Le métrage s'arrangera tout de suite pour présenter ce nouveau protagoniste, Adam, comme plus que potentiellement dangereux, mais au départ, sa confrontation avec Eve et Walter sera plutôt légère, pimentée par la mauvaise humeur de Walter et ses réparties à la limite de la politesse. Mais lorsque Adam tiendra des propos salaces envers Eve, Walter va s'énerver et vouloir éjecter l'autostoppeur, ce qui finira en bagarre nerveuse qui s'achèvera lorsque Adam sortira son revolver et menacera ceux qui seront désormais ses otages.

Hitch-hikeL'intrigue installera alors un huit-clos extrêmement tendu à l'intérieur du véhicule, Adam tenant des propos sarcastiques et pleins de sous-entendus, tandis que plusieurs rebondissements, lorgnant vers l'exploitation, viendront entraver leur parcours, parfois avec une violence sévère (la mort des deux motards) ou un érotisme sordide, et bien que plutôt classiques, ces péripéties resteront prenantes et permettront au réalisateur d'avancer une action régulièrement renouvelée, tout en ne laissant pas entrevoir la suite des événements à un spectateur échafaudant de multiples hypothèses qui ne trouveront de réponse que lors d'un final tragique mais surtout ironique, infâme et abject.

Hitch-hikeEn effet, la relation ambiguë entretenue par ce trio évoluera de manière complètement imprévisible, tandis qu'une connivence dans la boisson naîtra entre les deux hommes, plus tard renforcée par la volonté imposée par Adam à Walter de voir en lui celui qui écrira un livre sur sa vie, mais en même temps, est-ce que Eve restera bien indifférente aux avances faites par Adam, qui se matérialiseront lors d'une des scènes-clés du film laissant Adam violer Eve sous le regard plein de larmes d'un Walter impuissant puisque entravé. Cette situation trouble engendrera une bonne partie du suspense qui collera au métrage de bout en bout, mais on pourra aussi compter sur des situations bien plus orientées vers l'action pour apporter des montées d'adrénaline terribles.

Hitch-hikeEffectivement, le métrage laissera plusieurs événements imprévus retarder la fuir d'Adam et de ses otages vers le Mexique, avec notamment le retour de deux complices du voleur qui viendront se mêler aux démêlés du trio, occasionnant une course-poursuite qui semblera largement héritée d'un certain Duel de Steven Spielberg tout en étant remarquablement filmée, mais qui restera quand même en partie prévisible malgré une volonté de mystère désirée par le réalisateur. Les autres rebondissements impliquant ces deux motards, ou encore cet arrêt dans une station-service seront quant à eux plus orientés vers le suspense, mais par contre ils demeureront très classiques dans leur déroulement pour apporter heureusement quelques surprises.

Hitch-hikeLe métrage sera essentiellement tourné vers ses trois personnages principaux lors de ce huit-clos qui permettra de bien laisser se développer les caractères de chacun, laissant ainsi ce Adam certes dangereux comme on pourra le voir lorsqu'il lui faudra faire le "coup de poing", mais qui aura plutôt tendance à faire sourire dans ses réparties et son cynisme verbal, tandis que Walter aura un comportement toujours trouble et incertain, entre ses crises de nerfs initiales précédant leur rencontre avec Adam et ensuite une certaine capacité à copiner avec l'ennemi qui aura de quoi déconcerter, tandis qu'il semblera quand même aussi bien intéressé par ces deux millions de dollars. Enfin, Eve restera quelque peu en retrait en apparence, en incarnant la droiture et la morale, mais tout en paraissant prête à vaciller à tout moment. Si bien que le spectateur aura bien du mal à pouvoir prendre parti pour les uns ou les autres, tiraillé par le doute et par les actions guère reluisantes de chacun, pour ainsi se laisser guider par l'avancement des événements.

Hitch-hikeL'interprétation sera un autre point fort du film, avec un Franco Nero excellent dans le rôle savoureux de l'alcoolique Walter, tandis que David Hess reprendra la formule gagnante de La dernière maison sur la gauche jouant sur son charisme naturel pour laisser Corinne Clery apporter la touche d'érotisme et de sensualité, accompagnée brièvement par l'affriolante Monica Zanchi (que nous reverrons entre autres plus longuement dans Sister Emanuelle) dans une courte apparition. La mise en scène du réalisateur Pasquale Festa Campanile est largement efficace, aussi bien pour instaurer une ambiance en filmant ce huit-clos à l'intérieur de cette voiture de manière adaptée, que pour ces plans larges magnifiques et pour coller de près à l'action et montrer une violence sèche mais peu sanglante, mis à part un plan excellent ne nécessitant pas d'effets spéciaux élaborés mais demeurant terriblement impactant.

Donc, ce Hitch-hike aura largement de quoi ravir les amateurs d'exploitation par son aspect sordide, érotique et violent, tout en mettant en place une tension permanente et palpable qui accompagnera chaque situation d'une intrigue imprévisible et impliquante !

Hitch-hikeLe DVD de zone 0 édité par Blue Underground avancera une image nette et rendant justice à la splendide photographie du métrage, tandis que la bande-son sera largement convaincante, portée par une partition musicale forte et lancinante d'Ennio Morricone, le métrage étant ici uniquement proposé dans sa version anglaise, sans aucun sous-titre.
Au niveau des bonus, on pourra suivre la bande-annonce du film et surtout une interview croisée des trois acteurs principaux qui reviendront sur leur prestation, leurs rapports entre eux et avec le réalisateur ou encore les démêlés du film avec la censure.

Pour ceux qui voudraient découvrir cet excellent "road movie" d'exploitation, le DVD de zone 1 est disponible ici ou !

Permalink 1253 mots par nicore, 1474 vues • Réagir

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

Article précédent: Critique DVD Zone 2 suisse : Women in cellblock 9Article suivant: Critique DVD Zone 1 : Dead in 3 days

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 26

powered by
b2evolution