Archives pour: Juillet 2009, 20

20.07.09

08:53:01, Catégories: Test / Critique  

par Nicore

Bad moon

Les films de loups-garous étant plutôt rares, il est toujours appréciable d’en découvrir un, surtout si celui-ci se révèle être efficace avec une intrigue tentant d’apporter une variation quelque peu originale au mythe en plus d’être assez sanglant et prenant lors de scènes fortes, ce qui est le cas de ce Bad moon réalisé par Eric Red, surtout connu pour être le scénariste de Near Dark et de The hitcher.
Le script va laisser le frère d’une avocate, vivant seule avec son fils et leur berger allemand, s’installer dans son mobil home chez sa sœur. Problème, l’homme est un loup-garou !

Bad moonDans sa séquence introductive, le métrage va avancer un couple d’américains en reportage au Népal s’apprêtant à passer une nuit câline tandis que leurs guides somnolent autour d’un feu, mais une créature va s’approcher du campement, faisant fuir les chevaux avant d’attaquer le couple, griffant mortellement la jeune femme avant de s’en prendre à l’homme qui n’aura que le temps de se saisir de sa carabine et d’abattre ce loup-garou en lui explosant la tête. Cette entame du métrage sera largement efficace, prétexte à un érotisme léger mais surtout déjà bien saignante en n’hésitant pas à avancer frontalement les blessures infligées à la première victime du loup tandis que l’homme sera lui aussi salement griffé à l’épaule, tout en nous permettant d’apprécier le physique d’un loup-garou très agressif, sauvage et graphique, tout en dents énormes sortant de sa gueule.

Bad moonEnsuite, le métrage va nous présenter Brett, un garçon jouant devant chez lui avec Tonnerre, son berger allemand, et qui va recevoir la visite d’un vendeur de livres scolaires tentant de l’amadouer, lui, puis sa mère, tout comme il cherchera à exciter Tonnerre, avec succès puisque le chien lui sautera dessus, sentant ses maîtres menacés. Cet homme se révélera être un escroc cherchant à obtenir de l’argent suite à l’attaque du chien contre son silence, mais pas de chance pour lui, le mère de Brett, Janet, sera une avocate qui le mettra en déroute. Et après une petite attaque du loup-garou qui s’en prendra à un homme des "eaux et forêts" travaillant tard le soir, nous retrouverons Janet qui va recevoir un appel téléphonique de son frère, Ted, rentré au pays depuis trois mois mais ne donnant que maintenant de ses nouvelles pour les inviter à venir lui rendre visite près du lac où il séjourne dans son mobil home.

Bad moonLa présentation des personnages se poursuivra donc en mettant en présence de cette Janet bien sûre d'elle et presque froide son frère Ted, l'homme griffé de l'introduction, tout de suite présenté sous un jour inquiétant, ce que confirmera sans tarder l'intrigue, laissant Tonnerre traîner dans les bois proches du mobil home pour tomber sur les restes de la victime massacrées peu de temps auparavant, tandis que Brett, en fouillant tombera sur de curieuses éprouvettes et un livre traitant de la lycanthropie, ne laissant ainsi planer aucun doute sur l'identité du loup-garou du métrage. Et la tension montera d'un cran lorsque Ted acceptera l'invitation de sa sœur qui lui avait proposé de venir passer quelques temps chez elle.

Bad moonL'intrigue va alors notamment suivre l'étrange confrontation ayant lieu entre Ted et le chien de la famille, tonnerre ayant bien entendu repéré le loup se dissimulant sous l'enveloppe humaine de Ted, tandis que Janet va peu à peu se poser des questions sur le comportement étrange de Ted, surtout après avoir découvert des photos compromettantes ainsi que la journal intime de Ted et qu'un meurtre sauvage aura lieu près de chez elle, pour laisser la double confrontation finale avoir lieu dans un climat graphique et assez violent qui réussira presque à imposer un léger suspense hélas trop prévisible quant au dénouement qui nous réservera quand même une dernière surprise grâce à un effet de surprise qui atteindra largement son but.

Bad moonL'intrigue se démarquera des poncifs du genre en nous révélant très tôt l'identité du loup, et surtout en installant ce climat tendu entre Ted et ce berger allemand très protecteur qui fournira à lui seul les périodes les plus prenantes du métrages, comme lorsqu'il ira dans les bois découvrir Ted, transformé en loup-garou, s'étant menotté autour d'un arbre pour s'empêcher d'aller faire le mal, ou plus tard lorsque ce chien campera littéralement devant le mobil home de Ted pour lui interdire d'aller en forêt. Mais dans ce duel Ted ne sera pas en reste, cherchant l'intimidation ou profitant de sa position d'être humain en apparence, provoquant même le chien quand il le faudra pour espérer le mettre hors d'état de nuire de manière interposée.

Bad moonFace à cet affrontement larvé assez intense, les autres personnages, humains cette fois-ci, feront hélas pâle figure, les interrogations tardives d'une Janet ne voyant pas ce qui se passe sous ses yeux avant de découvrir le "pot aux roses" chez Ted restant sans réelle saveur surtout qu'elle ne verra pas les avertissements donnés par son chien et ira même jusqu'à croire aux accusations portés contre lui, commettant ce qui semblera en apparence comme irréparable, entraînant de fait une scène largement émouvante bien retranscrite avant de se retrouver devant le fait accompli lors du final et d'en subir les conséquences brutales. Quant au jeune Brett, il ne verra rien du tout, préférant regarder des vieux films de loups-garous à la télévision.

Bad moonPar contre, le métrage nous laissera bien appréhender l'attitude de Ted avec sa déshumanisation progressive qui suivra une exposition de sa façon de s'accommoder de sa nouvelle condition pour avancer un personnage inquiétant à souhait et qui n'aura pas de mal à offrir un certain charisme face à l'attitude morne de ceux qu'il aimait au départ et au contact de qui il espérait voir sa "maladie" régresser. Et lorsqu'il sera transformé en loup, ce sera pour nous gratifier d'un lycanthrope très graphique, agressif en diable dans une violence froide et brutale (le premier combat avec Tonnerre), même si ses attaques contre des protagonistes uniquement là pour se faire dévorer pourront sembler quelque peu gratuites et uniquement là pour assurer le quota de scènes sanglantes du film.

Bad moonL'interprétation est convaincante, porté par un Michael Paré à l'aise dans le rôle de Ted, mais la vraie surprise reviendra quand même au chien incarnant Tonnerre qui sera largement expressif en plus d'assurer les scènes d'action du film de façon étonnante. La mise en scène du réalisateur est souvent efficace, tout en renforçant encore la prédominance de l'animal en suivant régulièrement les activités de Tonnerre en caméra subjective de manière à bien en faire un personnage du film à part entière. Les effets spéciaux sont globalement probants, pour avancer quelques effets gores volontaires mais jamais outranciers, tandis que le loup-garou aura un aspect graphique réussi dans la tradition en étant bien féroce et énorme, même si sa condition d'"homme sous un costume" sera parfois visible et que l'obligatoire transformation sera complètement loupée avec des effets numériques vraiment peu gracieux.

Donc, ce Bad moon s'avérera être un film de lycanthrope tout à fait honnête, surprenant dans son duel original, assez graphique et violent, tout en étant seulement amoindri par quelques petits défauts largement pardonnables !

Bad moonLe DVD de zone 1 édité par Warner Home Video avancera une image nette et sans défaut malgré les nombreuses séquences se déroulant dans la pénombre, tandis que la bande-son sera cohérente avec une partition musicale adaptée mais peut-être pas assez appuyée, le métrage étant ici disponible dans sa version originale anglaise ou dans sa version française.
Au niveau des bonus, il faudra se contenter de quelques filmographies et de la bande-annonce originale du film, seulement accompagnée par celles d'autres titres de l'éditeur.

Pour ceux qui voudraient découvrir de film de loup-garou sympathique et original dans son traitement, le DVD de zone 1 est disponible ici ou !

Permalink 1443 mots par nicore, 2381 vues • Réagir

Juillet 2009
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Le Blog des DVDpasChériens

Les dvdpascheriens ayant la fibre journalistique peuvent participer à ce blog. Sur le thème des DVD, de la HD et de la vente en ligne. On y trouve des critiques, des dossiers, des articles sur les nouveautés ...

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 33

powered by
b2evolution